AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Opération à l'église [05 Mars 2100]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aidan Leckie
Pasteur / Cambrioleur
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Opération à l'église [05 Mars 2100]   Dim 27 Mai - 23:09

Arrow Fringale et spectacle

Le pasteur Leckie n'avait pas eu beaucoup de choses à faire ces derniers temps en-dehors de ses tournées quotidiennes dans les quartiers pauvres d'Hegemony. Il bravait le froid jour après jour pour apporter nourriture, couverture et chaleur humaine aux plus démunis, mais les caisses de l'Eglise commençaient à s'amoindrir de manière alarmante et il serait bientôt temps d'aller les renflouer. A sa manière. Il ne pouvait se leurrer, les quêtes n'apportaient que très peu de revenus car les gens, même désireux d'aider leurs prochains, n'avaient déjà pas de quoi survivre. Il s'était très rapidement rendu compte qu'il lui fallait trouver un autre moyen et cela faisait déjà quelques années qu'il pratiquait le jeu de Robin des Bois. Personne n'était au courant bien sûr et il doutait que quiconque qui profitait de ses bienfaits ne vienne lui faire la morale. Il n'avait pas peur qu'on le confronte et il savait quoi répondre à ces accusations, il savait pourquoi il allait à l'encontre du Huitième Commandement édicté par le Seigneur. Parce que Dieu lui avait donné le libre arbitre et qu'il était conscient qu'en volant ce que les riches avaient pris aux plus pauvres en leur volant la santé et parfois même la vie, il commettait un crime moins odieux qu'il n'y paraissait. Sa conscience le laissait en paix et il n'aurait pas pu se regarder dans un miroir s'il restait les bras croisés à contempler les gens mourir autour de lui. Le reflet qu'il voyait chaque jour était peut-être celui d'un criminel, mais surtout celui d'un homme qui faisait le bien autour de lui.

L'air frais lui balayait le visage et ses membres commençaient à être engourdis par le froid glaçant du mois de février. La capitale semblait morte autour de lui et il ne fut pas mécontent de retrouver la chaleur de l'église qui baignait à présent dans la pénombre. Il était transi de froid mais au moins avait-il pu aider un bon nombre de ses concitoyens ce jour-là. Un bon feu le réchaufferait rapidement dès qu'il aurait ôté ses habits complètement détrempés et après avoir enlevé son lourd et épais manteau de ses épaules, il se sentit déjà mieux. Cependant, quelque chose attira son attention, quelque chose qui sortait de l'ordinaire. Une présence inhabituelle et qui n'avait rien de mystique. Lentement, il se dirigea vers l'interrupteur et sortit la bâtisse de l'obscurité ambiante. Son regard se posa immédiatement sur le trio qui venait de surgir des ténèbres dissipées. Sans le moindre geste de surprise, il analysa la situation et constata que la jeune femme était blessée et qu'Adam faisait parti du petit groupe. Il se précipita à leur rencontre et leur fit signe de le suivre sans prononcer un seul mot, les emmenant dans ses modestes appartements. Ce qui avait bien pu se passer, il n'en avait cure, ce qui lui importait était que ses visiteurs étaient venus pour de l'aide et c'était exactement ce qu'il allait leur apporter. Il avait eu l'occasion de recueillir des personnes souffrantes ou blessées, mais il espérait sincèrement que l'un des deux hommes présents y connaissaient quelque chose en matière de chirurgie, car lui ne pourrait que jouer l'assistant.


- Allongez-la ici, je vous apporte de l'alcool et des compresses.

Il se rua hors de la pièce pour chercher ce dont ils allaient avoir besoin et revint vite avec ce qu'il avait pu trouver. De l'alcool, du désinfectant, des serviettes propres et de quoi faire des bandages. Pendant son absence, la jeune femme avait été installée sur son lit et son pantalon lui avait été retiré. Aidan pouvait lire l'inquiétude dans les yeux des personnes présentes et il décida que, à défaut de pouvoir faire plus, il pourrait au moins la rassurer. Après avoir jeté un rapide coup d'œil à sa blessure, il s'approcha d'elle et lui prit la main d'un geste doux, lui parlant sur un ton rassurant.

- Je m'appelle Aidan. Nous allons faire notre possible pour vous aider, mais il faut nous faire confiance d'accord ? Laissez-nous faire, ce sera bientôt fini et vous pourrez vous reposer ici tant que vous voudrez.

Il lui sourit avec gentillesse avant de se tourner vers Adam et son ami qui avait déjà commencé à se désinfecter les mains et à préparer les ustensiles qu'il avait pris soin d'amener avec lui. Il lui demanda une lampe supplémentaire, ce que le pasteur lui apporta immédiatement, puis commença à opérer la malheureuse sans que celle-ci n'ait reçu une quelconque anesthésie. Peut-être qu'avec un peu de chance, la douleur la ferait s'évanouir sans trop tarder, sinon... Et bien sinon, elle risquait de vivre un des moments les plus douloureux de sa jeune vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Kahyer
Microbe de type inconnu
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Opération à l'église [05 Mars 2100]   Dim 3 Juin - 20:54

[inspi zéro TT navrée pour la taille réduite TT]



Ami. Sarah semblait avoir associé cette notion à Adam . Elle n’avait pas vraiment d’autre choix que de lui faire entièrement confiance. De toute façon, affaiblie par la douleur et le sang perdu, elle ne pouvait rien faire d’autre que de se laisser faire. Elle avait de plus en plus de mal à garder les yeux ouverts et risquait de s’évanouir d’un moment à l’autre. Quand Adam l’aida à se lever, elle porta tout son poids sur son autre jambe en s’agrippant d’une main à l’épaule de son sauveur, l’autre restant crispée sur son couteau, au cas où.

Il était clair que, vu son état, cela ne servirait absolument à rien mais ce devait être, pour elle, un moyen de se rassurer. Pour éviter de tomber dans les pommes (ce n’était pas vraiment le moment), elle se concentra tout d’abord sur les marches de l’escalier que la drôle de bestiole à deux têtes et trois jambes qu’elle formait avec Adam devait descendre avec d’infinies précautions. La neige fondait et ils pataugeaient dans de la neige fondue sale qui rendait les marches de l’escalier emprunté par Adam pour monter jusqu’à elle glissantes. Bien entendu, la rampe sensée aider à la montée ou la descente était des plus inefficaces, menaçant de s’effondrer au moindre galop d’une souris intrépide. La descente lui parut interminable. Sa jambe valide tremblotait et s’entrechoquait avec celles d’Adam sur qui elle devait s’appuyer de plus en plus pour ne pas s’effondrer.

Ils atteignirent enfin la terre ferme. Au moins, si Sarah tombait, elle ne pourrait pas tomber plus bas. Par chance la rue était déserte, pas le moindre milicien en vue. S’ils leur tombaient dessus, ils auraient vite fait de laisser Sarah se vider de son sang dans une cellule humide tout en collant sa mort sur le dos d’Adam, interrogé de manière brutale une ou deux cellules plus loin.

Quand elle aperçut au loin une silhouette, Sarah n’eut même pas la force mentale d’avoir peur. Tout ce qu’elle était capable de ressentir se résumait en un mot : mal. Elle n’avait même plus peur pour Adam. Elle se rendait bien compte qu’il prenait de grands risques pour l’aider, après tout, même si son cerveau avait parfois quelques loupés il fonctionnait toujours.

Il lui sembla que tout devenait flou autour d’elle. Elle entendit à peine l’inconnu marmonner quelque chose. Ses oreilles bourdonnaient. Elle s’accrocha assis fort qu’elle le pouvait à Adam et rassembla toutes ses forces pour continuer. Tout était de plus en plus flou…elle avait l’impression de marcher dans un épais nuage gris et noir. Il fallait qu’ils arrivent vite, qu’importent où ils allaient, Sarah n’allait pas tenir sur ses jambes très longtemps.


-Veut pas mourirsouffla-t-elle.

Sarah voulait pouvoir parler normalement, se souvenir…elle ne pouvait pas disparaitre sans connaitre le sens des images qu’elle avait dans la tête…des images de sang…beaucoup de sang.

Ses jambes fonctionnaient avec plus d’efficacité que son esprit quand le trio entra dans l’église. Sarah avait à peine conscience de l’endroit où elle était. Il lui sembla qu’on lui ôtait son pantalon et qu’on examinait sa cuisse tandis que quelqu’un lui parlait sans qu’elle puisse comprendre quoi que ce soit.

Ce fut la douleur de l’opération qui la ramena sur terre et l’empêcha de sombrer dans l’inconscience. Pour ne pas hurler de douleur, elle eut le réflexe de planter ses dents dans son cols, mais les larmes qui coulaient abondamment traduisaient sa souffance

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Kane
Le silence est d'or
avatar

Messages : 413
Date d'inscription : 16/10/2008
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Situation:
Renseigements:
Humeur: Morose

MessageSujet: Re: Opération à l'église [05 Mars 2100]   Sam 22 Déc - 1:51

La descente du toit n'avait pas été une véritable partie de plaisir et c'est avec de multiples précautions, de la douceur et une bonne dose d'équilibre que l'étrange « couple » avait pu rejoindre la rue. Mais cette première étape semblait à présent n'être plus qu'une partie de plaisir face à la perspective de devoir s'exposer en pleine rue avec une jeune femme en train de se vider de son sang sur la chaussée. Et ce, autant pour leur sécurité que pour les chances, déjà minces, de survie de la jeune femme qui, Adam pouvait le sentir au poids du petit corps frêle qu'il soutenait, faiblissait à vue d’œil. Le visage du trafiquant s'assombrissait au fil des secondes et une ride s'était creusée sur son front alors qu'une inquiétude dévorante le saisissait tandis que l'inconnue dans ses bras ne semblait bientôt plus pouvoir tenir sur ses jambes pour porter son propre poids.

Heureusement, à peine avaient-ils rejoint la rue principale que l'aîné Kane pouvait apercevoir la silhouette du Fossoyeur se détacher de la grisaille ambiante. La neige continuait de tomber en flocons épars et le silence régnait sur l'avenue déserte. Lorsque Connor arriva à sa hauteur, les deux hommes, sans échanger le moindre mot, se saluèrent d'un signe avant que le tatoueur ne prenne le chose en main, en quelques gestes précis il avait analysé la blessure de la jeune victime. A son regard, Adam compris que rien n'était gagné, et déjà le Fossoyeur prenait la blessée dans ses bras en lui expliquant rapidement la situation. Un kilomètre, c'était beaucoup. Beaucoup trop avec une hémorragie à gérer.

Difficile à dire si Adam bouillonnait intérieurement à cause de la frustration lié à l'impuissance ou si au contraire une peur ténue le glaçait aux os. Il avait beau ne pas connaître la jeune personne à qui ils venaient en aide, il avait beau ne jamais l'avoir vu de sa vie, il ne pouvait se résigner ni à la laisser se débrouiller seule, ce qui revenait à la laisser mourir, ni à la laisser s'éteindre dans ses bras. Il ne pouvait aider tout le monde, il y avait d'ailleurs bien trop d'innocents mourant chaque jour, mais qu'aurait-il dû faire ? La regarder se vider de son sens en baissant les yeux et détournant le regard comme le faisait bien trop de gens ? Fermer les yeux était le premier problème de cet empire, il refusait de prendre part à ce fléau. Il ne pouvait pas plus s'empêcher de penser que toute miséreuse qu'elle semblait être, la blessée avait peut-être une famille quelque part à qui sa mort aurait été une tragédie. Il pensait alors à Jenn, il voyait la femme de sa vie dans ce corps exsangue, parce que peut être elle était, elle aussi, l'âme sœur de quelqu'un...

Une seconde à peine s'était écoulée alors que Connor s'était remis en marche pour ne perdre aucune seconde si précieuse, mais d'un geste rapide, presque un réflexe, Adam avant posé sa main sur le bras du tatoueur pour le retenir. Il connaissait le quartier. Il n'y avait pas pensé plus tôt, peut être parce que la vieille bâtisse, au bord de la ruine, passait tellement inaperçue au milieu des immeubles délabrés et insalubres. Il se dirigea alors vers la petite église dont il avait déjà une fois passé le seuil. En quelques foulées, ils avaient trouvé refuge dans le lieu saint plongé dans la pénombre. Le trio s'était arrêté un instant, comme stoppé par les ténèbres, leurs pupilles perturbées par le changement de luminosité. Mais quelques secondes à peine plus tard, la lumière s'était allumé, rétablissant le déséquilibre. Se tenait le pasteur des lieux une main encore près de l'interrupteur. Adam avait vivement relevé le visage vers lui et sans qu'une parole n'eut été échangées, l'homme de foi s'était précipité à leurs côtés pour leur venir en aide. Les conduisant dans ce qui devait être son habitation, il désigna un lit où coucher la jeune femme avant d'aller chercher ce dont le Fossoyeur aurait besoin pour, si cela était possible, sauvée l'étrange inconnue.

Elle semblait avoir eut du mal à garder conscience pendant leur court trajet et Adam avait du mal à dire si elle avait encore la force de les comprendre. De l'extérieur, elle paraissait vidé de ses forces et anormalement pâle.
Pour le coup, le musicien ne serait pas plus utile, voire moins, qu'Aidan et Connor devrait gérer seul ce qui allait suivre. Il n'avait pas lâché la main de l'inconnue qui s'était agrippée à lui mais dont la poigne faiblissait de seconde en seconde. Le pasteur avait tenté de la rassurée, mais cela semblait bien inutile. Et si les trois hommes semblait espérer que la douleur la fasse perdre connaissance, elle avait au contraire ramené un peu plus parmi eux la blessée qui souffrait le martyr et dans les cris retenu par ses dents plantées dans l'étoffe de son vêtement pinçait au coeur de Kane. Son autre main était venu se poser sur le front et le cheveux de la jeune femme prise de sueurs, dans l'effort vaine de la soutenir. Connor ferait le plus rapidement qu'il pourrait, il le savait. Il fallait qu'elle soit forte, qu'elle se batte et tout irait bien.


[HRP : punaise 6 mois pour répondre, je sais pas si c'est un record, mais j'en suis pas fière -__-'' désolée, désolée, désolée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connor Peek
Comique / Psycho
avatar

Messages : 1617
Date d'inscription : 25/02/2010

Feuille de personnage
Situation: Surbooké !
Renseigements:
Humeur: Exténué

MessageSujet: Re: Opération à l'église [05 Mars 2100]   Mer 2 Jan - 5:44

Il ne fallut pas longtemps avant que la lumière n'inonde la vieille bâtisse et la plonge dans une ambiance reposante dont l'effet provenait principalement de l'étrange pénombre qui les entourait. Connor n'était pas croyant, il n'avait jamais été élevé dans une quelconque religion, ses parents les laissant penser son frère et lui par eux-même et se faire leur propre avis sur la question. Cependant, il se dégageait une atmosphère de sérénité autour de lui qu'il ne pouvait nier et qu'il trouvait passablement troublante. Malgré l'urgence et la gravité de la situation, il se sentait apaisé, plus calme et donc plus apte pour que la suite des évènements se passe au mieux. Toutes ces sensations étaient des plus perturbantes, mais il n'eut pas le temps d'essayer de les comprendre car celui qui paraissait être le maître des lieux se ruait déjà sur eux pour les conduire chez lui sans même leur demander une seule explication. Il ne savait pas d'où Adam le connaissait, mais ce qui était sûr, c'était que l'homme était efficace et ne semblait absolument pas surpris de voir débarquer deux individus transportant une jeune femme blessée par balles dans son église. Il avait visiblement l'habitude de ce genre de situation ce qui détendit quelque peu le résistant qui se sentait instinctivement plus en confiance. De toute façon, ils n'avaient pas réellement le temps de faire les présentations et d'attendre d'être à l'aise les uns avec les autres avant de se mettre au boulot. Il fallait agir immédiatement s'ils voulaient avoir encore une chance de sauver la vie à la pauvre malheureuse qui ne semblait déjà plus comprendre ce qui se passait. Les mots de l'homme de Foi ne la firent pas réagir et ils durent attendre que Le Fossoyeur commence son opération pour qu'elle revienne parmi eux avec violence.

Les larmes coulaient sur son visage déformé par la douleur et il était clair qu'elle ne retiendrait pas encore très longtemps les cris qu'elle étouffait dans son col. Le tatoueur faisait de son mieux afin de rendre ses gestes plus supportables, mais il gardait en tête que sa mission était de lui sauver la vie. Si éviter de la faire souffrir lui faisait perdre un temps précieux, alors il préférait clairement qu'elle s'évanouisse un bon coup, plutôt que de risquer de la perdre. Et au vu de son expression, cela ne tarderait pas à arriver malgré toute la bonne volonté d'Adam pour la réconforter. Le pasteur, lui, avait déjà lâché la main de la jeune femme et s'occupait de faire passer une poche de sang O négatif que Connor lui avait montré d'un geste du menton. Il était important de la suturer au plus vite, mais la balle n'était pas aisément accessible et il allait devoir farfouiller afin de la déloger. Autant dire que rien de tout cela n'allait être agréable pour la blessée et allait plutôt s'approcher de l'insupportable. Il fallait vraiment espérer pour elle qu'elle sombre dans l'inconscience au plus vite et que ses dernières forces ne l'abandonnent pas avant qu'ils aient réussi à la stabiliser.


- Mords ça ma belle.

Le rebelle venait de lui fourrer un large bâillon dans la bouche, bien plus épais et efficace que le col de son pull. Sans attendre qu'elle puisse réaliser ce qui allait se passer, il plongea une longue pince dans sa cuisse déchirée et partit à la recherche du projectile qui s'était enfoncé bien plus profondément que ce que le chirurgien improvisé pensait. Il ne se découragea pas pour autant et après de longs instants et diverses tentatives infructueuses, il sortit enfin la balle qu'il plaça dans une compresse qui se trouvait à proximité. Ce n'était pas réellement pour la donner en souvenir à sa patiente, mais plutôt pour faire disparaître les preuves qui pourraient la lier à un affrontement avec la Milice si tel était son agresseur. Mieux valait être prudent et ne rien laisser derrière soi, c'était la première règle du Fossoyeur dans toutes les missions qu'il avait pu effectuer. Car c'étaient des détails comme ceux-ci qui pouvaient les perdre lui, ses camarades résistants et sa cause. Il aurait été bien incapable d'émettre un pronostique, mais si elle survivait, autant qu'elle puisse repartir du bon pied sans avoir à se préoccuper d'être pourchassée. Encore quelques points de suture et il aurait enfin terminé. Il n'y aurait plus alors qu'à attendre afin de connaître le sort de la malheureuse. Quoiqu'il en soit, elle allait avoir besoin de beaucoup de repos et d'après ce que Connor avait pu comprendre, le pasteur ne voyait aucun inconvénient à ce qu'elle passe sa période de convalescence chez lui. Bon point pour elle, elle serait au chaud, aurait un toit au-dessus de sa tête et de quoi se nourrir pour un temps, car il suffisait de la regarder pour se rendre compte que son quotidien ne devait pas être toujours rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opération à l'église [05 Mars 2100]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Opération à l'église [05 Mars 2100]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Je sais une église... écrit sans un seul O
» [Lieu] L'église Saint Sauveur de Ryes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRENGTH AND FAITH :: S&F - Monde :: Hegemony :: Quartiers pauvres :: Eglise Protestante-
Sauter vers: