AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bah c'est pas trop tôt ! [ Pat' ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Pearl Chatterton

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 30
Localisation : La capitale

Feuille de personnage
Situation: Nouvelle Rebelle
Renseigements:
Humeur: On ne peut mieux !

MessageSujet: Bah c'est pas trop tôt ! [ Pat' ]   Lun 11 Nov - 15:47

15 mars 2100


    Appuyée contre le vieux tronc d’un chêne, plus que centenaire, dont l’écorce s’effritait sur sa veste en cuire. Les feuilles retombaient mollement sur elles-mêmes, fatiguées, avant même de subir l’été. Elles absorbaient, contre leur gré, la fumée de la cigarette qui montait vers le ciel. Dans un silence réciproque l’arbre et la jeune fille assistait au spectacle banal d’un mercredi après midi. Ici ou à Londres ça ne changeait rien. Les mères étaient aussi hystériques et envahissantes avec leur progéniture.  Les mioches geignards qui courraient partout avaient de quoi donner le tournis. Pourquoi avoir choisi un parc public ? Parce qu’ici la sécurité était à peu prés garantie par la foule.

    Sa montre indiquait : onze heure vingt-huit. Elle quittait son point d’observation, avec cette démarche un rien dégingandée, qu’elle adorait prendre. Depuis la dernière fois Pearl avait perdu quelques kilos. Le même vernis noir sur les ongles, les mêmes arabesques dessinées prés des yeux avec le crayon noir. Elle semblait peut-être un peu plus calme. Elle sortait son cellulaire (avec son copain en fond d’écran) et vérifiait les messages. Un air étrange lui trottait encore dans la tête. Sa bouche silencieuse articulait les paroles avec légèreté.


    « La haine et la colère nous porterons/ Nous détruirons cette imposture/ Qu'ils ne se fassent pas trop d'illusions/ Nous jetterons son cadavre aux ordures »

    Mais bien vite la jeune fille se reprenait. Ce n’était pas le genre d’hymne à entonner en pleine capitale. Ses yeux noisette passaient d’une silhouette à une autre avec un rien d’indifférence. Celle qu’elle voulait voir avait de très jolis cheveux aux reflets vénitiens. Depuis tout ce temps elles n’avaient pas put en savoir beaucoup l’une sur l’autre. Naturellement les questions venaient la titiller. Comment vivait-elle le deuil ? La vie avec ses cousins ? Avait-elle un amoureux ? Le plus important était de se retrouver. Pat’ lui avait manqué. C’était l’une des raisons qui l’avait poussée à suivre son compagnon jusqu’ici. Les amies s’était sacré !

    -« Pat’ ! »

    Elle était apparue à l’une des entrées du parc. Pearl allait à sa rencontre avec un grand et beau sourire. Dans son regard passait la lueur complice et un peu espiègle que seule connaissaient les personnes proches. Une embrassade vive et puissante transforma la jeune femme en prisonnière. La rebelle ne s’était jamais encombrée de pudeur mal placée. Elle partageait ses émotions avec une franchise désarmante. Un baiser sur chaque joue, deux fois de suite, comme les espagnols. On pouvait deviner la joie, l’excitation, la curiosité dans l’énergie dégagée.

    -« Je te préviens je veux tout savoir ! Tu connais un bon restau dans le coin, j’ai faim ? Allez, viens on marche. J’en peux plus des gnomes hyperactifs ! Alors raconte ! Comment  vas-tu ? »

    Pearl avançait vers la sortie avec elle en la reluquant de pied en tête avec un air amusé. C’était bon de la revoir. Leur complicité lui avait souvent manqué pendant ces derniers mois. Elle avait eu envie de tout partager avec elle. Malheureusement l’aspect le plus intéressant de sa propre vie devait rester dans l’ombre. Les mails ne remplaçaient jamais les gronderies pleines de rires. Elle lui prenait spontanément le bras en inspirant l’air crasseux à fond comme une bouffée polluée mais douce. Envolés l’amoureux contrariant ou le stress du mouvement ! Pearl pouvait enfin être la londonienne un peu bourrine ! Ca faisait du bien de pouvoir être soi-même.


_________________
"Tu aurais une cigarette, mec ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Bah c'est pas trop tôt ! [ Pat' ]   Lun 11 Nov - 15:54

Aucune journée n'avait jamais aussi interminable que celle-là. Depuis le moment même où Pat avait reçu un mail de sa meilleure amie lui apprenant qu'elle avait quitté Londres, leur ville natale, pour rejoindre la capitale de l'Empire, et qu'elles devaient se voir au plus vite, la jeune styliste avait sauté de joie et voulait déjà se trouver à la fin de la journée pour prendre son amie de toujours dans ses bras.

Depuis son arrivée à Hegemony, et plus précisément, son intégration dans cette fameuse école hors de prix, l'adolescente n'avait jamais rechigné à aller en cours et encore moins voulu que la journée passe en un clin d'œil. Elle adorait ce qu'elle faisait, mais là, c'était totalement différent. Pearl était en ville et perdre tout ce temps sans la voir pour rester assise pendant des heures vissée sur une chaise à écouter un prof parler, les perspectives devenaient soudainement des plus ennuyeuses.

Pearl à Hegemony. Un long mois sans se voir, la rupture, malgré les mails et autres sms, avait été difficile. Et des milliards de choses s'étaient passées. Le déracinement de la jeune londonienne, loin de sa famille et de ses amis, ne s'était pas fait sans mal, surtout quand on pensait à la relation tendue qu'elle entretenait avec Evan....

Il avait pourtant fallu attendre. Attendre de pouvoir quitter l'école. Dehors, il semblait faire plutôt beau malgré la fraîcheur des températures. Les minutes n'en finissaient plus. Le regard fixé vers l'extérieur, Patricia se demandait comment allait se passer les retrouvailles. A merveilles, c'était presque certain, mais son amie avait-elle changée ? Probablement pas. Derrière la vitre de la salle de cours se trouvait, quelque part en ville, son amie.

Lorsque finalement vint l'heure de la libération, Patricia ne s’attarda pas comme elle pouvait en avoir l'habitude de le faire et rejoignit directement le square où les deux jeunes femmes s'étaient donné rendez-vous. Quelques minutes de marche la séparaient de son amie et l'appréhension au ventre, celle de ne pas l'y trouver peut-être, elle passait le portique du jardin d'enfant, scrutant les alentours. Quelques secondes lui suffirent pour repérer Pearl, adossée à un arbre et une clope aux lèvres.

Venant à sa rencontre, celle-ci s'était presque jetée sur Pat. Se prenant dans leurs bras et se faisant la bise (Pearl semblait particulièrement aimer cette pratique), les retrouvailles furent comme Patricia les avaient imaginé. Bientôt d'ailleurs les questions commencèrent à tomber.
Non, Pearl n'avait pas changé ! Et Pat se sentait infiniment heureuse. Elle prit le temps de reprendre son souffle après les éclats de rire, puis de dévisager sa comparse. Un nouveau souffle semblait naître dans sa poitrine. Tout allait être différent maintenant qu'elles étaient de nouveau ensemble.

L'étudiante ne su pas vraiment pas quoi commencer et prise bras dessous bras dessus par sa camarade, elle se laissa entraîner, gloussant. Elle qui critiquait les gamins hyperactifs qui faisaient courir leurs mères et leur nounous dans le parc, elle avait probablement oublié qu'elle n'avait pas changé depuis cet âge ! Mais il était bon de la revoir avec son tonus et son plein de bonne humeur.

-On peut aller un peu plus loin, il y a un bar vraiment bien ! Sinon, moi ça va, mais toi ? Pourquoi tu es ici ? Je suis tellement heureuse de te voir, quelle journée interminable !

Patricia n'arrivait pas à en revenir, tout était comme avant, elle aurait presque oublié de où elle se trouvait et pourquoi, avec comme seuls souvenirs, Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearl Chatterton

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 30
Localisation : La capitale

Feuille de personnage
Situation: Nouvelle Rebelle
Renseigements:
Humeur: On ne peut mieux !

MessageSujet: Re: Bah c'est pas trop tôt ! [ Pat' ]   Lun 11 Nov - 15:58


    Le parc dans leur dos elles marchaient bras dessus bras dessous. Pearl avait hésité à aller chercher l’apprentie styliste devant son école. Mais elle n’était pas encore très à son aise, pour se repérer dans cette ville et il faut le dire un peu sauvage, quand elle ne connaissait personne. Elle n’était pas inquiète pour un sou ceci dit !

    -« Je te suis ! »

    Il faisait bon et le soleil cognait un peu sur le cuire de sa veste. Pearl portait toujours des manteaux trop grands pour elle. Celui-ci était à son frère Palmer. Il ne l’avait jamais réclamé. Elle marchait vite. Son regard observait l’environnement sans vraiment s’y intéresser. (Londres était de toute façon sa ville préférée.) Milles pensées traversaient son esprit. Elles avaient tant à rattraper.

    -« Il était tant que j’arrive ! On va pouvoir reprendre nos mauvaises habitudes. »

    Ces mois à travailler comme une adulte, sans l’ambiance de la fac, avaient parfois été très longs sans son amie. Patou lui avait manqué. David n’avait pas toujours été là. Ses parents lui avait souvent prit la tête. Elle n’avait pas aimé la prépa’. Des soucis sur lesquels elle n’aimait pas s’attarder dans leurs mails. Mais Pearl n’était pas faite pour les longues études. Son indépendance lui convenait parfaitement. En plus elle avait besoin d’action ! Bien sûr la question ne pourrait être éternellement évitée. La rebelle était de toute façon une baratineuse née. Dans un rire franc elle répliquait tout de go une demi-vérité.

    -« En fait j’ai suivi David. On vit ensemble… dans une colloc’. »

    Ils étaient encore entrain d’emménager. La jeune fille était assez secrète sur ce sujet. Elle aimait préserver son jardin secret à l’inverse de toutes ces cruches qui racontaient leurs déboires à longueur de journée. Pearl et David se connaissaient depuis plus de trois ans. Il était un peu plus vieux. Ils s’étaient rencontrés grâce aux copains et aux soirées. Leur collocation en Angleterre avait tourné en une amourette en moins de quatre mois. Patricia n’avait cependant pas eu beaucoup d’occasions de les voir ensemble. Et ce n’était un pas un sujet sur lequel son amie insistait beaucoup. Pourtant c’était du sérieux entre eux. Cette fille ne faisait pas les choses à moitié son déménagement en était la preuve.

    -« Il te passe le bonjour d’ailleurs. J’organiserai une petite soirée à l’appart’ pour te présenter la bande. »

    Pat’ ne pouvait protester. Maintenant qu’elles s’étaient retrouvées il fallait en profiter. Tout était simple avec elle. La vie était faite pour être vécue ! Cette jeune fille ne perdait jamais une minute. Elle était déjà entrain de chercher un petit boulot pour ramener de l’argent. Elle avait plusieurs entretient de prévus. Avec son bagou et son énergie on lui résistait rarement. Le mieux serait de trouver un mi-temps en informatique. Mais elle pouvait aussi bien devenir livreuse ! Elles tournaient dans une nouvelle rue. L’enseigne du bar brillait un peu plus loin.

    -« Tu n’as qu’à me dire quel soir tu es libre et je t’embarque. »

    Il lui suffisait de piquer la voiture de l’un des garçons. Ce n’était pas un problème. Ça pouvait paraître fou d’être partie du pays comme ça. Mais Pearl ne se projetait pas ou peu. Penser à l’avenir ne l’intéressait pas. Elle vivait dans le présent. Ce qui n’était pas toujours très reposant. Elle se disait qu’elle était encore jeune et qu’il y avait tant de choses à vivre. C’était bien en pensant comme ça qu’on pouvait s’engager dans la résistance à dix-neuf ans. Les deux anglaises approchaient du bar le sourire aux lèvres. le cosmo retrouvait un peu de son équilibre général !

_________________
"Tu aurais une cigarette, mec ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Bah c'est pas trop tôt ! [ Pat' ]   Lun 11 Nov - 16:01

Il était plus qu'évident que Pearl était aussi enjoué que sa comparse de se retrouver les deux, seules dans cette grande ville où rien à part elles ne comptaient. Seuls leurs rires auraient un sens et bras dessus-bras dessous, la capitale leur appartiendrait l'espace de ces retrouvailles qui n'avaient pas de prix. L'étudiante en stylisme, collé à son amie et marchant distraitement vers leur destination, gardait le nez en l'air, peut-être pour profiter des quelques premiers rayons de soleil doux de la saison sur son visage. Malgré son apparence des plus détendues et la désinvolture qui s'était emparée d'elle depuis qu'elle avait retrouvé son amie, elle était parfaitement attentive aux paroles de Pearl. Elle écoutait chacun des détails avec une avidité certaine, désireuse de rattraper le temps perdu et d'être mise au courant des dernières nouvelles.

Un sourire un peu plus large s'était dessiné sur les lèvres de l'adolescente tandis que son amie lui apprenait qu'elle s'était installée dans une collocation avec entre autre son petit ami. Patricia aurait presque été surprise de voir que sa comparse osait aborder le sujet, elle qui lui faisait si souvent des cachotteries lorsqu'il s'agissait de ses relations amoureuses. La jeune femme ne releva pas le moins du monde, après tout, pour une fois qu'elle lui parlait plus ou moins de ses histoires de cœur, elle n'allait pas l'en dissuader à cause d'un commentaire qui aurait pu prendre pour de la moquerie ou elle ne savait quoi encore. Son sourire amusé était donc la seule marque de réaction à la nouvelle et en même temps, elle était heureuse pour son amie car elle connaissait bien sa comparse et savait que le fait même que Pearl mentionne le nom dudit amant était une preuve suffisante pour attester qu'il y avait quelque chose de sérieux la dessous.

Elle hocha alors la tête pour répondre :

-Tu en feras de même de ma part. Avant d'ajouter un petit « avec plaisir » enjoué quand elle fut proposée de rencontrer de nouvelles personnes.

Certes, elle aurait voulu pouvoir passer un maximum de temps seulement avec sa meilleure amie, mais Pearl était du genre à vivre sans cesse à deux cent à l'heure et de l’entraîner dans son sillage. Patricia avait l'impression que cela faisait une éternité qu'on ne l'avait pas bousculer de la sorte, dans ses habitudes et sa timidité, mais avec le retour de Pearl, le duo de choc risquait bien de faire son retour, surtout lorsque sa copine prenait les choses en mains ! Celle-ci lui affirma qu'elle l'embarquerait dès qu'elle aurait une soirée de libre et l'étudiante n'osa pas lui répondre que les choses s'étaient un peu compliquées depuis qu'elle était partie de Londres, sa cohabitation chez Evan, les règles qu'il fixait, sa prise de conscience que la capitale n'avait plus rien avoir avec la douceur de vie de sa ville natale. D'un nouveau hochement de tête, elles tournaient au coin de la rue et déjà Patricia pouvait voir le bar dont elle avait rapidement parlé et bientôt elles entrèrent à l'intérieur.

Poussant la porte avec le bras, l'étudiante avait l'impression de pousser la porte d'un autre monde. A l'intérieur, l'ambiance était tamisée et calme, probablement parce qu'il était encore tôt, et les vapeurs parfumées de narguilé emplissaient la pièce. Au bar, quelques habitués et dans le fond, sur de larges et confortables canapés, les amateurs de chichas. Une musique électro donnait le ton mais restait suffisamment discrète pour ne pas couvrir les conversations. Patricia s'assit alors à une table, lâchant enfin le bras de son amie, et jeta un coup d'oeil à la carte sans grande nécessité, elle savait déjà ce qu'elle voulait. Reposant le carton plastifier devant elle, elle observa longtemps Pearl, avec un sourire nostalgique :


-Tu m'as tellement manqué... Rapidement, les très de mélancolie s’effacèrent pour laisser place à la gaieté naturelle qui reprenait le dessus et elle se mis à fredonner l'air qui passait dans les baffles.  

Quelques minutes plus tard, un serveur venait prendre leur commande et l'adolescente demandait un diabolo grenadine, avec une paille. Elle reprit de vive voix :


-J'ai une idée, pourquoi on passerait pas la soirée ensemble ! On traîne en ville, on fait les magasins, et on ne se quitte qu'avant le couvre-feu ?!

Patricia n'arrivait pas à dire si elle s'était habituée à cette notion de couvre-feu ou bien si cela lui faisait étrange, surtout de le mentionner avec Pearl, elles qui avaient l'habitude de zoner tard le soir dans les rues qui ne dormaient jamais de Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bah c'est pas trop tôt ! [ Pat' ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bah c'est pas trop tôt ! [ Pat' ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» un site ke trop crampant XD
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRENGTH AND FAITH :: S&F - Monde :: Hegemony :: Quartiers pauvres-
Sauter vers: