AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Julianne Cherring
Acharnée de la résistance
avatar

Messages : 1838
Date d'inscription : 02/07/2008
Localisation : Planque

Feuille de personnage
Situation: Enceinte
Renseigements:
Humeur: Excédée

MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   Ven 20 Nov - 15:03

La rebelle avait serré les dents, elle ne savait absolument pas ce qu'elle aurait le plus voulu, avoir un prétexte pour repousser Evan et ne pas se sentir coupable de déroger à ses convictions où au contraire avoir une excuse qui pour justement les envoyer au diable et échapper à tout ce qui la retenait et l'empêchait d'exprimer ses véritables sentiments.

Le journaliste était venu la rejoindre après quelques secondes et avait posé son bras autour de sa taille. Visage contre visage, Ju laissait faire l'homme qui lui semblait beaucoup plus à l'aise vis-à-vis de la déclaration qu'il lui avait fait qu'elle ne l'était.

Elle ne sut pas trop pourquoi mais un petit sourire traversa son visage lorsqu'Evan parla d'eux comme d'adultes responsables. Enfin, presque... comme il rectifia. Pour sûr, ils étaient quand même bien loin du compte en terme de responsabilité, surtout quand on osait braver le couvre feu, qu'on se retrouvait poursuivit par la milice et qu'on finissait avec une épaule en miette... mais l'idée que tout ça pourrait changer avec l'arrivé d'un enfant, le fait qu'ils feraient quelques efforts pour ce bébé, vint agréablement effleurer l'esprit de la jeune femme.

Alors pourquoi une petite voix ne cessait de lui rappeler que c'était tout simplement impossible, suicidaire, égoïste et tout le reste, que ce n'était pas la décision d'un instant mais celle de toute une vie... parce que justement, rien ne serait plus comme avant s'il décidait de le garder, et il n'existait pas de compromis dans ce genre de situation, il n'y avait pas la possibilité de revenir en arrière.

Ju s'était rembrunie. Evan avait beau essayer de la détendre et semblait lui même plus calme et plus enjoué presque, il semblait que ni l'un ni l'autre n'arrivaient à surmonter leur trouble respectif.
Certes la rebelle avait retrouver son calme légendaire, mais aussi son air neutre toujours autant déroutant. Elle mourrait d'envie d'agir autrement, mais elle savait aussi que le meilleurs moyen de garder l'enfant sans prendre trop de risque, sans non plus placer le 'couple' dans une situation délicate vis-à-vis de la Cible était de faire ce qu'elle allait faire.
Elle s'était légèrement écarté d'Evan, en douceur mais avec une certaine fermeté tout de même. Elle avait fixé ses yeux bleus dans lesquels elle acceptait toujours volontiers de se noyer et avait dit le plus placidement possible :


-Bien. Elle avait laisser un temps, le temps surtout à Evan de comprendre ce que ça voulait dire, tout ce que ça signifiait : si tout se passait bien, ils allaient être parents...

-Mais tu sais comme moi tous ce que ça signifie... surtout vis-à-vis de nos engagements dans la Cible... elle entendait pas là le fait que si beaucoup pouvaient déjà se douter d'un lien fort entre les deux membres de la résistance, il était néanmoins inconcevable que le bruit se repende qu'il s'agissait d'un couple officiel, encore moins qu'ils allaient avoir un enfant. D'une pour leur autorité, surtout celle de Ju en fait, mais aussi par sécurité. Ils avaient peut-être une confiance relative envers les membres qui constituaient leur rang, il n'était jamais exclu qu'une taupe s'infiltre un jour par un moyen ou un autre, où même que l'un des leur tombe entre les mains de la milice et se mette à parler. Leur vie aurait été on ne peut plus menacer, sans compter celle de l'enfant, qui restait toujours pour le gouvernement, le meilleur moyen de pression. Et de nos engagements... l'un envers l'autre...

La rebelle ne savait pas bien comment Evan allait prendre tout ça, mais il faudrait bien qu'il se rende à l'évidence de certaine chose et principalement : que ça ne serait pas simple. Julianne devait maintenant se préparer à revoir son rôle au sein de l'organisation ; sûr qu'elle devrait faire d'avantage attention, mais aussi que sa position serait dorénavant surement très contesté...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Kane
Modérateur / Artiste / Baby-sitter à temps partiel
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 31

Feuille de personnage
Situation: Dans la merde!
Renseigements:
Humeur: Anxieux mais heureux!

MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   Sam 21 Nov - 18:20

Evan avait pu noter que la rebelle s'était un peu reprise lorsqu'elle se tourna vers lui et qu'elle le fixa avec attention. Les mots qui sortirent alors de sa bouche le clouèrent sur place. Alors comme ça elle acceptait? Il était resté interdit quelques instants avant qu'un sourire ne vienne se former sur son visage sans qu'il en prenne conscience. Ils allaient être parents. Ils allaient emmerder profond ce régime et la Cinglée et vivre leur vie plus ou moins normalement! Un mélange de bonheur et d'appréhension l'envahit, il commençait à réaliser ce que sa vie allait être et tous les changements que ça allait apporter. Il y aurait bientôt dans ce monde pourri un petit être qui serait une preuve vivante de ses sentiments pour Julianne, qui serait à la fois une partie d'elle et une partie de lui. Mais cela impliquait des changements radicaux dans leur manière de vivre et les paroles qu'elle prononça par la suite ne firent que confirmer ses pensées.

Il continua à la fixer en silence avant de prendre la parole d'une voix ferme et assurée. La manière dont il gérait les choses l'étonnait lui-même! Il n'avait pas l'habitude d'être responsable à ce point-là...


- Ecoute Ju, on va se poser tranquillement et en discuter. Bien sûr il va falloir prendre des mesures.

Il laissa sa phrase en suspens et déglutit avec peine avant de poursuivre. Il avait compris son allusion et il savait que sur ce point, elle avait raison.

- On va devoir s'éloigner un peu l'un de l'autre pendant quelques temps, faire en sorte que personne ne se doute de rien. Mais ce n'est pas pour ça que je ne serai pas là quand tu auras besoin de moi.

Il voulait que les choses soient claires. Oui, ils allaient devoir mettre de la distance entre eux pour ne pas éveiller de soupçons au sein de la Cible. Son côté paranoïaque était ancré en lui et il ne s'en déferait jamais, même s'il le voulait. Il allait avoir une "famille", ou plutôt ce qui pouvait s'en rapprocher le plus dans leur situation. Il fallait qu'ils soient très prudents tout les deux à partir de cet instant et pour les années à venir...

Une idée lui traversa soudain la tête et il en fit part à son amie, un sourire gêné sur les lèvres.


- Tu penses que je pourrai au moins mettre au courant Adam? J'veux dire, on... lui fait confiance. Et puis il pourra peut-être nous aider.

Et ça, ils allaient en avoir besoin d'aide car pour le moment, ils se retrouvaient seuls face à une montagne de choses à gérer et à penser et ça ne faisait que commencer...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Cherring
Acharnée de la résistance
avatar

Messages : 1838
Date d'inscription : 02/07/2008
Localisation : Planque

Feuille de personnage
Situation: Enceinte
Renseigements:
Humeur: Excédée

MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   Lun 23 Nov - 1:30

La jeune femme ne pu que noter le sourire inconscient de son ami. Evan semblait heureux et s'était... rassurant, le bébé serait aimé, il n'y avait aucun doute là dessus... mais le fait est que l'élever ne se ferait pas dans les conditions les plus simples. Au moins, le rebelle semblait d'accord sur les mêmes points que Ju, c'est alors qu'il mentionna son frère. La résistante fixa quelques secondes son interlocuteur à la fois surprise mais heureuse. Il voulait le mettre dans la confidence et le sourire gêné qui se dessinait sur ses lèvres en disait long. C'était une bonne chose que l'artiste pardonne à son frère, du moins suffisamment pour faire appelle à lui dans ce contexte.

-On lui fait confiance, oui, répéta Julianne avec un ton plus doux. Il nous aidera... et je pense qu'il sera ravi d'apprendre que son frère va avoir un enfant...

Elle respira alors un grand coup et se passa une main dans les cheveux et sur le visage, c'était juste tellement dingue tout ça... Elle déambula alors quelques temps dans l'appartement, l'arpentant de long en large pour enfin se laisser tomber dans le canapé. Elle se massa les tempes et tourna la tête pour regarder son ami :

-Dis-moi, t'aurais pas un truc fort par hasard ?

Parce que là elle avait besoin de se remettre les idées en place et s'était bien connu, le journaliste avait toujours quelque part une bonne bouteille de whisky qui ne demandait qu'a être bue !
Merde alors, d'une elle allait devoir arrêter ses conneries dans la Cible, ne plus faire de petites escapades nocturnes, ne plus tenter le diable, rester calme et puis elle devrait partir quelques temps... et c'était pas simplement l'histoire de neuf mois, parce que ce petit bout de vie il faudrait s'en occuper, et elle ne savait pas encore comment tout ça se passerait... est-ce qu'elle serait capable de faire ça ? Est-ce que c'était inné d'être de bons parents ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Kane
Modérateur / Artiste / Baby-sitter à temps partiel
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 31

Feuille de personnage
Situation: Dans la merde!
Renseigements:
Humeur: Anxieux mais heureux!

MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   Lun 23 Nov - 1:54

Les paroles que l'artiste venaient de prononcer semblaient lui avoir fait plaisir. Il se doutait bien qu'elle ne pouvait être qu'heureuse qu'il reprenne contact avec son frère après la violente dispute qu'ils avaient eu quelques jours plus tôt. Il n'aurait jamais pensé qu'il pardonnerait aussi vite, d'ailleurs, il n'avait pas vraiment pardonné la trahison de son aîné. Cependant il savait qu'ils allaient avoir besoin de gens de confiance autour d'eux et il savait qu'Adam ne les laisserait pas tomber. De plus, il ne voulait pas que son enfant grandisse sans son oncle! Il avait donc mis sa rancune de côté et il était prêt à faire un pas vers son frère qui allait sûrement tomber des nues!

La jeune femme commença à tourner en rond et faire les cent pas durant un long moment avant d'enfin se décider à s'asseoir. Alors qu'Evan la rejoignait, elle lui demanda une chose qui le cloua sur place. Apparemment, elle n'avait pas encore tout à fait réaliser "l'état" dans lequel elle se trouvait! Il allait pourtant vite le lui rappeler... Il s'approcha d'elle et approcha son visage du sien comme pour l'embrasser, mais à quelques centimètres, il s'arrêta, lui sourit et lui fit une petite pichenette bien sentie sur le front avant de s'écarter.


- Julianne Cherring! Tu oublies l'alcool pour les prochains mois d'accord? Au pire je veux bien t'apporter une tisane, si j'en ai, mais ça sera tout!

Il lui sourit avec affection et lui caressa les cheveux avec douceur avant de se lever et d'aller à la cuisine faire chauffer de l'eau. Par miracle, il avait de quoi lui faire une infusion. Il ne se rappelait plus pourquoi il avait des sachets de thé ni qui aurait pu les boire, mais il en prit deux qu'il posa dans des tasses. Lorsque tout fut prêt, il apporta le tout qu'il posa sur la table et repartit chercher du sucre avant de revenir s'asseoir à ses côtés. Au moins il compatissait et il ne la narguait pas avec un verre de whisky! Si ça ce n'était pas de l'amour...

- Tu vois, même moi qui ai horreur de ça j'en bois, alors tu vas faire pareil ma chère.

Il lui déposa un baiser sur la tempe avant de sucrer sa tisane avec abondance et d'en prendre une petite gorgée. Des feuilles trempées dans de l'eau avec du sucre... Mais qui pouvait bien boire ça?! Il avala sans grand enthousiasme et fit un sourire un peu tordu à son amie qui voulait dire : mmmh, c'est délicieux! Rien de très convaincant, mais il ne fallait pas pousser non plus! Il faisait des efforts et prenait sur lui, mais il n'était pas un super-héro pour autant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Cherring
Acharnée de la résistance
avatar

Messages : 1838
Date d'inscription : 02/07/2008
Localisation : Planque

Feuille de personnage
Situation: Enceinte
Renseigements:
Humeur: Excédée

MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   Lun 23 Nov - 2:18

Evan avait rejoint la rebelle peut après qu'elle lui ai fait sa demande et l'homme et il s'était rapprocher sensiblement de son visage, elle s'était presque préparé à recevoir un baiser mais tout ce qu'elle reçu fut une pichenette sur le front. Ju s'était écartée dans un réflexe, protestant de surprise tandis que l'artiste lui rappela, prenant bien le soin de l'appeler par son nom et son prénom, que l'alcool était prohibé pour environ les six prochains mois qui allaient suivre...la rebelle soupira, pas faux... elle avait oublié ce petit « détail ». Mais voilà qu'il lui proposait une tisane à la place.

La jeune femme le dévisagea un instant, il plaisantait ? De la tisane chez le journaliste ? C'était tous simplement possible ça ? Apparemment oui puisqu'il était parti vers la cuisine après un geste affectueux. Il était en effet revenu, et Ju n'était au bout de ses surprises, il avait en main deux tasses du breuvage insipide. Elle ne put s'empêcher un petit rire, Evan boire de la tisane... c'était juste un jour à marquer d'une pierre blanche. Alors la femme se rappela soudainement la décision qu'elle venait de prendre, entre autre garder le bébé, et elle se dit que ce jour été décidément pas comme les autres.

Les efforts notables que faisait l'artiste ne pu qu'attendrir un peu plus Julianne, qui se surprit elle même à se laisser à ce genre de sentiments. Elle ne cherchait plus vraiment à comprendre, elle essaya de boire ce que lui avait rapporté Evan mais elle semblait à peut près aimer autant que lui la boisson et elle ne pu s'empêcher de rire. Elle posa alors sa tasse sur la table basse, décidément, s'il ne voulait pas qu'elle touche à l'alcool il allait devoir trouver quelque chose d'un peu plus potable.

Mais peu importe, la rebelle se cala alors contre l'homme assis à ses côtés, la tête sur son épaule, (pas la blessée ^^) et sa main sur son bras. Elle n'avait pas vraiment réfléchit et pour le coup s'était plutôt l'instinct qui avait prit le dessus. Lorsqu'elle se rendit compte qu'elle venait justement de lui dire qu'il faudrait qu'ils prennent des distances voilà qu'elle faisait tout l'inverse. Ju se redressa brusquement et reprit la tasse sur la table pour boire le contenu, même si c'était totalement ignoble.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Kane
Modérateur / Artiste / Baby-sitter à temps partiel
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 31

Feuille de personnage
Situation: Dans la merde!
Renseigements:
Humeur: Anxieux mais heureux!

MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   Lun 23 Nov - 3:06

Evan s'était joint à son amie et rit de bon coeur avec elle du comique de la situation. C'est vrai qu'il n'avait pas bu de tisane depuis environ une vingtaine d'années et c'était très étrange (et infecte!) de recommencer. D'ailleurs Julianne ne semblait pas plus apprécier que lui! Au moins elle semblait avoir apprécié le geste vu qu'elle posa sa tasse pour se blottir contre lui. Mais à peine s'était-elle installée qu'elle s'écarta avec hâte et qu'elle bu son infusion comme si c'était la meilleurs boisson qui ait existé. L'artiste soupira et lui prit calmement la tasse des mains avant de la reposer sur la table basse. Il savait pourquoi elle venait de faire ça, mais il ne l'entendait pas de cette oreille et il allait le lui faire savoir.

- Ecoute Ju. Je sais qu'on va devoir faire attention et s'éloigner, mais laisse-nous au moins cette soirée.

Il l'approcha doucement de lui et la prit dans ses bras avant de poursuivre.

- S'il te plaît, juste ce soir. Toi, moi et le bébé. On a bien le droit de profiter avec tout ce qui nous attend après.

Il la maintint avec fermeté, le temps qu'elle se décide à ne plus lutter et lui caressa les cheveux du bout de ses doigts et avec lenteur. Il avait besoin de se contact, là, maintenant. Il fallait qu'il profite une dernière fois de pouvoir la blottir contre lui et lui montrer son affection et sa tendresse par d'autres moyens que des mots.

- Allez, reste là. En plus tu vas te rendre malade si tu continues à boire cet horrible truc.


Il s'écarta un peu d'elle pour lui sourire avant de s'approcher à nouveau et de lui coller un baiser sur le front. Vrai que ce n'était pas le moment de lui rajouter une autre cause de nausées! Elle n'avait sûrement pas besoin de cela...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Cherring
Acharnée de la résistance
avatar

Messages : 1838
Date d'inscription : 02/07/2008
Localisation : Planque

Feuille de personnage
Situation: Enceinte
Renseigements:
Humeur: Excédée

MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   Lun 23 Nov - 23:46

Ju avait voulu protester un temps et empêcher l'artiste de la prendre contre elle mais la poigne avec laquelle il la maintenant la fit rapidement renoncer. La situation était tellement paradoxale et la rebelle ne savait absolument pas comment réagir car elle savait que si elle cédait dans ses bras, qu'elle acceptait ce contact là, maintenant, elle n'arriverait plus jamais à s'en défaire, surtout avec l'enfant qui allait arriver qui ne pourrait que les rapprocher.

Elle resta alors calée silencieusement contre Evan qui lui demandait de leur laisser encore la soirée, histoire qu'ils jouissent une dernière fois des ses instants où justement ils n'avaient plus besoin de se cacher quoi que ce soit, où ils pouvaient juste être eux même et se laisser à leur sentiments.

L'artiste passa alors ses doigts dans la chevelure de la rebelle qui essayait toujours de se détendre un peu. Elle ferma alors les yeux et resta blotti contre son ami respirant doucement. Sa main s'était alors doucement dirigée vers celle d'Evan et s'était posée dessus pour la caresser doucement.
Toujours sans rouvrir les yeux elle finit par reprendre la parole :


-Je veux que cet enfant soit le plus en sécurité possible, Evan. Et ça, ça risquerait bien de ne pas être aussi facile dire qu'à faire. Le jeune femme ré-ouvra alors doucement les yeux et pris alors un profonde respiration, elle ne savait pas du tout comment le journaliste allait prendre la suite.

-Tu sais que... avec le bébé... enfin, ça ne veut pas dire que... qu'on... est lié. Il faut se dire que... on est ami, c'est tout... de très bon amis, n'est-ce pas ? L'Empire ne peut rien contre nous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Kane
Modérateur / Artiste / Baby-sitter à temps partiel
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 31

Feuille de personnage
Situation: Dans la merde!
Renseigements:
Humeur: Anxieux mais heureux!

MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   Mar 24 Nov - 0:29

Evan n'eut pas beaucoup d'instants de répit et ne put vraiment profiter des caresses de son amie avant que celle-ci ne repasse à l'attaque. Mais pourquoi devait-elle gâcher ça en lui répétant des choses qu'il savait déjà? Rah! Il espérait sincèrement que le gamin n'allait pas hériter de son esprit pratique et responsable! Bon, peut-être valait-il mieux ça que le côté paranoïaque de l'artiste. Tout de même, il lui aurait bien dit de se la coincer un peu et de laisser les questions à plus tard. Malheureusement il ne voulait plus se fâcher avec elle, plus maintenant qu'ils allaient partager ce lien. Et qu'elle le veuille ou non, il allait exister, bien qu'elle semblait chercher une confirmation auprès de lui.

Avec beaucoup de peine et en serrant les dents, il inclina sa tête positivement. Oui, ils n'étaient et resteraient que des amis et ce bébé allait certes être aimé, mais en aucun cas la preuve de leur amour. Il aurait tellement aimé le croire, ne serait-ce que pour leur sécurité à tous. Mais ce n'était pas le cas, il ne pouvait pas accepter bien qu'il n'ait pas vraiment le choix que leurs sentiments et ce petit être soient réduits à de "l'amitié". Ce n'était pourtant pas le moment de faire des difficultés et l'artiste tenta tant bien que mal d'afficher un sourire réconfortant sur son visage avant de prendre la parole.


- Bien sûr qu'il sera en sécurité. On va arranger ça avec Adam, il trouvera l'endroit parfait et les gens de confiance dont on aura besoin. Vous serez en sécurité tous les deux jusqu'à l'accouchement et après.

Il n'entendait pas par là qu'il allait la mettre à la campagne pour le reste de sa vie. Il savait très bien qu'elle n'aurait jamais pu l'accepter et puis de toute façon, ça aurait été trop risqué pour la sécurité de l'enfant. Il suggérait juste qu'elle se mette à l'abri à partir d'un certain moment de sa grossesse, histoire d'être sûr de ne pas avoir de soucis. D'ailleurs il devait mettre quelques petite choses au clair.


- Pas de conneries Ju! Plus de tagage la nuit après le couvre-feu ou ce genre de choses. Je sais que même si je le voulais, je ne pourrais pas t'éloigner de tes responsabilités au sein de la Cible, mais pense à agir autrement, s'il te plaît.

Il savait que parfois elle pouvait être une vraie tête de mule et il souhaitait réellement qu'elle ne mette plus sa vie et celle du bébé en danger inutilement. Ils auraient déjà bien assez de choses à gérer niveau de la sécurité, pas besoin de se mettre des bâtons dans les roues!

Machinalement, il continua à lui caresser les cheveux en descendant parfois sur la nuque de la jeune femme pour venir l'effleurer. Elle voulait parler de choses pratiques, d'accord, mais il n'allait pas la laisser fuir ce moment de tendresse aussi facilement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Cherring
Acharnée de la résistance
avatar

Messages : 1838
Date d'inscription : 02/07/2008
Localisation : Planque

Feuille de personnage
Situation: Enceinte
Renseigements:
Humeur: Excédée

MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   Mer 25 Nov - 2:40

Julianne se forçait tant bien que mal à ne pas remarquer que l'artiste semblait faire des efforts colossaux pour lui répondre ce qu'elle voulait entendre. Elle-même avait des pensées contradictoires, voire même contraires à ces paroles, mais son sens du devoir l'empêchait de montrer à Evan ce qu'il en était vraiment de ses sentiments. Tandis qu'elle luttait contre elle-même pour se persuader de la véracité de ce qu'elle disait, l'homme avait hoché la tête pour confirmer ce qu'elle voulait absolument croire.

Au final il avait essayé de la rassurer sur la sécurité de l'enfant et que son frère les aiderait assurément. Elle pouvait se venter de bien connaître le musicien et elle ne doutait pas que celui-ci ferait tout pour assurer leur sécurité, mais étrangement elle avait soudainement peur que l'Empire puisse d'une façon ou d'une autre leur tomber dessus et alors prendre ce qui avait soudainement prit à ses yeux une valeur immense, leur futur enfant.

Elle n'avait jamais craint Livingstone et ses sbires, elle avait toujours foncé tête baisser et était prête à donner sa vie pour la rébellion mais pour la première fois elle avait peur et s'était une sensation des plus effroyables. De plus, elle savait qu'elle devrait se ranger quelques temps, d'ailleurs Evan ne tarda pas à le lui rappeler. Plus de sortie au clair de lune, plus de bêtises... c'était juste inconcevable en un sens pour la jeune femme qui avait l'impression de n'avait jamais vécu pour autre chose que
pour ça.

Mais étrangement elle était prête à faire un effort. Elle qui s'était jurée depuis son retour sur la scène activiste de ne plus jamais rester en arrière comme elle avait pu le faire, à agir de loin, voilà qu'elle acceptait sans mal de prendre un peu de recule quand il le faudrait pour prendre soin du bébé. Elle répondit doucement à l'homme qui lui semblait décidé à la garder dans ses bras :


-Promis.

Avant de se coller un peu plus contre lui. Bizarrement, son esprit ne cessait de la rappeler à l'ordre mais pour le coup son cœur devait avoir prit le dessus. Elle voulait profiter de ce moment, (le dernier ?) des caresses de l'homme, de lui, tout simplement.

-Promet moi que toi non plus de ne prendra aucun risque... l'enfant aura besoin de son père, ajouta-t-elle difficilement pour ne pas dire qu'elle aussi aurait besoin de la présence de l'artiste. Elle avait d'ailleurs tellement peur que l'homme ne la délaisse pour l'enfant. C'était peut-être stupide mais Ju' aurait comprit, non sans quelques difficultés, que son fils aurait d'avantage importance à ses yeux que son amie...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Kane
Modérateur / Artiste / Baby-sitter à temps partiel
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 31

Feuille de personnage
Situation: Dans la merde!
Renseigements:
Humeur: Anxieux mais heureux!

MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   Dim 29 Nov - 6:53

Evan fut satisfait de constater que son amie semblait se détendre et se laisser aller dans ses bras. Avait-elle compris que lorsqu'ils se sépareraient et se retrouveraient plus tard, les choses ne seraient plus jamais les mêmes? Peut-être que oui, ou peut-être avait-elle tout simplement arrêté de réfléchir à tout ce qui leur arrivait. L'homme commençait d'ailleurs à ne penser qu'au fait qu'il allait être le père de l'enfant que portait la jeune femme. D'ailleurs celle-ci le rappela également à l'ordre et à ses responsabilités très rapidement. Evidemment, il allait lui aussi devoir freiner les différentes actions qui pourraient représenter un danger pour Julianne et pour le bébé, mais aussi pour lui. La phrase qu'elle venait de lui dire le toucha et il ne put s'empêcher de sourire. C'était la preuve que malgré tout, malgré le fait qu'elle tenait à ce que leur relation ait le statut d'amitié, elle tenait à lui. Il savait que c'était sûrement sa manière à elle de lui montrer son attachement.

- Promis. Je ne ferai rien, je serai un vrai petit ange.

Cette image le fit rire un bon coup et après quelques instants, il resserra un peu plus son étreinte autour de la jeune femme et ferma les yeux. Il continua à lui caresser doucement les cheveux et la nuque tandis que des sensations qu'il ne connaissait que très peu, le bonheur et le contentement, l'envahirent progressivement. Il se laissa aller à ces sentiments et s'endormit rapidement. Certes il venait de se lever, mais il se sentait tellement bien ainsi, la femme qu'il aimait auprès de lui, que le sommeil ne se fit pas prier pour pointer le bout de son nez.

Il ouvrit les yeux par intermittence durant toute la nuit avant de se réveiller le lendemain, toujours dans la même position et de rester de longues minutes à regarder Julianne dormir contre lui. Il devait se lever et il fit ce qu'il put pour ne pas la déranger dans son sommeil. Il s'étira longuement avant de fixer à nouveau la jeune femme. Instinctivement, ses yeux se posèrent sur le ventre de cette dernière et un sourire lui barra immédiatement le visage. Il profita de ce dernier regard de sa nouvelle "famille" avant d'aller prendre une douche et de se changer. Il en avait bien besoin! Et puis il devait passer au QG pour préparer encore et toujours leurs exactions pour la Grande Parade.

Lorsqu'il revint dans la pièce, un café à la main pour compenser le manque de cigarette, Julianne était debout et se frottait les yeux d'un air endormi. L'artiste s'imagina alors une version plus petite de cette vision. Une petite fille qui ressemblerait beaucoup à sa mère et qui se lèverait comme elle avec difficulté. Attendrissant. Mais l'homme se devait de refaire un peu de vide dans sa tête afin de pouvoir se concentrer sur la prochaine mission de la Cible. Il ne fallait pas que cela rate ou qu'il y ait le moindre imprévu, tout devait se faire dans les règles et avec discipline.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Cherring
Acharnée de la résistance
avatar

Messages : 1838
Date d'inscription : 02/07/2008
Localisation : Planque

Feuille de personnage
Situation: Enceinte
Renseigements:
Humeur: Excédée

MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   Dim 29 Nov - 22:53

Ju’ n’avait pas pu s’empêcher un sourire amusé alors qu’Evan lui faisait également la promesse de ne pas faire d’imprudences qui auraient pu le mettre en danger. Il avait fini par se rendormir et la rebelle, toujours bien callée dans ses bras, n’avait pas bougé. Elle avait passé plusieurs minutes à réfléchir à un bon demi-million de choses. Elle allait être maman, porter un bébé et Evan était le père, heureusement d’ailleurs qu’il n’y avait aucun doute là-dessus… la Grande Parade approchait et elle ne pourrait même pas y assister dans le sens « festif » du terme. Certes elle aiderait à organiser, mais le fait qu’elle allait devoir rester en arrière et laisser d’autres personnes aller sur le terrain à sa place l’ennuyait pas mal sur les bords. Elle avait quand même passé des mois aidé d’Evan à essayer de mettre quelque chose en place, ce qui était loin d’être achevé d’ailleurs, et le fait de devoir se tenir à l’écart au moment crucial était des plus frustrant.

C’est sur ses diverses pensées qu’elle finit à son tour, par rejoindre les bras de Morphée et lorsqu’elle re-ouvra les yeux elle était seule dans le canapé et dans la pièce. Elle se leva avec difficulté au moment même où Evan revenait dans le salon. Elle lui sourit et s’approcha doucement de l’homme, café à la main. Elle déposa un baiser « amical » sur les lèvres de l’artiste avant de lui prendre doucement des mains la tasse et de le porter à ses lèvres et boire une gorgée brulante. Elle finit par la lui rendre et le salua. Elle ne savait pas encore vraiment ce que le journaliste comptait faire mais elle ne doutait absolument pas du fait qu’il allait continuer à élaborer les derniers plans pour la Grande Parade qui prendrait lieu dans une semaine maintenant. A ce constat son ventre se serra, une semaine…

Elle lui fit alors comprendre qu’elle ne comptait pas rester. Elle ne pouvait, ni ne voulait vraiment s’attarder de peur qu’elle ne puisse pas continuer à jouer le jeu de la « distance » avec Evan.
Après quelques mots banals échangés elle lui souhaita une bonne journée. Elle rassembla ses affaires, et se dirigea vers la porte d’entrée. Elle savait que lorsque que la porte serait franchise elle ne pourrait plus faire marche arrière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Kane
Modérateur / Artiste / Baby-sitter à temps partiel
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 31

Feuille de personnage
Situation: Dans la merde!
Renseigements:
Humeur: Anxieux mais heureux!

MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   Dim 29 Nov - 23:38

L'artiste n'avait même pas eu le temps d'amorcer le moindre geste vers Julianne qu'elle se précipitait vers la porte en lui lançant des banalités d'une platitude consternante. Elle lui avait annoncé la veille qu'elle portait son enfant, il s'était battu pour qu'elle le garde et ils étaient tombé d'accord que lorsqu'ils se sépareraient aujourd'hui, tout serait différent. Comment pouvait-elle le laisser en plan comme ça? Sans aucune considération, sans aucun scrupule tout en sachant que c'était la dernière fois qu'ils vivaient ce genre d'instants? Il savait pertinemment qu'elle faisait cela pour faciliter les choses, mais à son avis, c'était tout le contraire qui se produisait. Ce n'était bon pour personne, ni pour elle, ni pour lui. D'un seul regard qu'il lui jeta il lui exprima ses sentiments, cependant il prit bien vite la parole d'une voix lasse pour les clarifier. Il en avait marre de se répéter encore et toujours mais il se souvint brusquement qu'une fois qu'elle aurait passé cette porte, il n'en aurait plus l'occasion.

- Ecoute, c'est la dernière fois que l'on peut. On va en avoir besoin.

Il n'avait pas besoin d'en dire plus pour qu'elle comprenne. Il s'avança donc vers elle et la serra dans ses bras avec douceur et fermeté. Il aurait eu envie de pleurer de rage et de frustration à ce moment. C'était la dernière fois qu'il pourrait la serrer ainsi avant quelques temps. Peut-être ne pourrait-il jamais plus après qu'elle eut passé sa porte. Rien que d'y penser, il devait contenir le hurlement viscéral qui tentait de s'extirper de ses lèvres avec force. Il réussit tant bien que mal à le retenir et enfoui sa tête dans le creux de l'épaule de la jeune femme. Il accentua la pression de son étreinte et resta ainsi un long moment avant de lui déposer quelques baisers sur le cou et de remonter vers son oreille. Il ne voulait pas la lâcher, mais il sentait que s'il continuait ainsi, elle allait finir par le repousser et il ne le supporterait pas. Il se détacha donc avec douceur d'elle, lui prit le visage entre les mains en la fixant d'un regard intense et lourd de sens avant de l'embrasser avec tendresse. Il ne se lasserait jamais de ce contact, mais il était temps pour eux de retourner à la vie normale. Il laissa une main sur sa taille et sorti avec elle sur le palier en prenant soin de refermer la porte derrière lui. Après un dernier regard, il la lâcha définitivement et dévala les escaliers avec précipitation. Lorsqu'il fut enfin dehors, il eut l'impression que son coeur allait exploser et dû reprendre son souffle en inspirant une grande bouffée d'air frais avant de se remettre en route pour le QG. Il voulait s'éloigner le plus vite possible et il le fit sans se retourner une seule fois. Cependant il ne bifurqua pas dans la rue qui l'emmenait dans les bas-fonds mais pris la direction opposée pour se rendre chez son frère. A l'heure qu'il était, il serait très certainement chez lui et Evan avait besoin de lui parler du bébé.

Arrow Mise au point pas si terrible que ça

_________________


Dernière édition par Evan Kane le Ven 21 Jan - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julianne Cherring
Acharnée de la résistance
avatar

Messages : 1838
Date d'inscription : 02/07/2008
Localisation : Planque

Feuille de personnage
Situation: Enceinte
Renseigements:
Humeur: Excédée

MessageSujet: Infirmière à domicile2   Lun 30 Nov - 21:18

Julianne ne voulait pas blesser le rebelle. Elle voulait simplement les protéger; Evan, elle, mais aussi leur futur enfant... pourtant elle savait pertinemment que l'artiste était pour le moment un peu moins enclin qu'elle a accepter les décisions qu'ils avaient fini par prendre. Peut-être lui en voulait-elle de se comporter comme elle le faisait mais il devait être sûr qu'elle ne le faisait pas de bon cœur non plus. Elle aurait voulu lui dire, lui avouer que c'était la pire des décisions qu'elle avait eu à prendre et qu'elle regrettait déjà, mais elle essayait de rester parfaitement impassible dans la lutte de ses propres sentiments. Evan lui lança alors un regard lourd de sens qui la prit au ventre, un seul regard et elle pouvait savoir exactement ce qu'il pensait, se qu'il ressentait et ça lui paraissait être une raison de plus pour dire tout ce qu'elle n'avait pas pu avant.

Il la prit alors soudainement dans ses bras, dans une étreinte profonde où Julianne se serait volontiers laisser porter. Oublier tout le reste et simplement rester au creux de l'homme, pourtant elle n'avait pas bougé d'un centimètre alors qu'il ne faisait que dire ce qu'elle savait déjà. Sa gorge s'était serrée mais ses bras n'était pas instantanément venus enlacer à son tour l'artiste. Quelques secondes de flottement s'écoulèrent et finalement la rebelle plaça à son tour ses bras autour de l'homme, étrangement tout en essayant de garder une certaine distance, contrairement à lui. Elle frissonnait, refusant à la fois l'étreinte mais aussi de croire que ça serait probablement la dernière de ce genre avant longtemps...

Elle allait le repousser gentiment, lui disant qu'ils se faisaient de mal, mais Evan la devança, il avait cependant prit le visage de la jeune femme dans ses mains, le temps de l'embrasser comme jamais. Elle aurait voulu crever pour qu'il continue à l'embrasser de la sorte, alors pourquoi ne lui rendait-elle pas son baisser avec autant de fougue qu'elle aurait pu le faire dans un autre moment ? Elle se détestait, mais elle n'avait pas le choix.
Il finit alors par relâcher ses lèvres prisonnières et une main vint se poser sur sa taille. Ils sortirent de l'appartement et l'artiste partit sans se retourner, laissant Ju derrière lui. Une fois hors de vu, déjà loin dans les escaliers, la pression retomba soudainement et le cœur de la jeune femme explosa dans sa poitrine. Elle voulait crier et à la fois se persuader que c'était la meilleure chose.

Elle était restée quelques secondes immobile sur le palier avant de vouloir prendre les escaliers pour quitter l'immeuble à son tour mais arrivée à la première marche elle se posa épaule contre le mur. Elle ne pouvait pas faire un pas. Elle avait du s'accroupir en se tenant à la rambarde de l'escalier pour ne pas s'effondrer. Son corps était parcouru de sanglot mais aucune larme ne voulait sortir. Il lui fallut quelques instants pour se reprendre et se redresser, de nouveau parfaitement calme. Elle été alors descendu dans la rue et avait directement rejoint ce qui lui servait actuellement de planque.
Elle se sentait incroyablement frustrée et s'était insupportable de savoir que c'était surement également le cas pour Evan. Les choses auraient tellement pu être plus simple.


Arrow "Won't you please, please help me?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Infirmière à domicile [07 Février 2100 - CLOS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Infirmière à domicile & Désir sauvage ft Aindreas
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Première vraie partie [JEUDI 18 FÉVRIER]
» Prochaine édition de Survilliers : 11 février 2012
» A plus tard les amis... [Infirmière Joëlle, Privé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRENGTH AND FAITH :: S&F - Monde :: Hegemony :: Quartiers pauvres :: Zone résidentielle :: Appartement Evan Kane-
Sauter vers: