AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La tagada, le poulpe et Ginger [pv lesdits personnes XD - Fin Mars 2100]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La tagada, le poulpe et Ginger [pv lesdits personnes XD - Fin Mars 2100]   Ven 9 Sep - 14:31

La tagada, le poulpe et Ginger.
=>Hé boy devine qui revient !

    Fin Mars

    -Uriel

    Un gémissement. Un souffle, un murmure alors qu’en bruit de fond un disque passe, chanson dont je n’entends rien en vérité. Le groove Armada est calme cet après-midi et peut être par esprit d’amitié, je suis venue remplacer Léo, entrainant Uriel avec moi. Et puis, de fil en aiguille à force de l’embêter, de le chercher derrière le comptoir, de ci, de là, le petit panneau s’est retourné, « Closed » et lui et moi, on est venue là, sur la table, enfiévrés.. .
    Le corps se tend, se crispe, exulte un gémissement qui est soufflé à son oreille, le visage enfoui dans le creux de son cou. Il ne faudrait pas que l’on devine de l’autre côté, que deux amis d’enfance, amants et amoureux, sont en train de faire des bêtises. Un petit rire glisse hors de mes lèvres, calme, voluptueux, je dépose un baiser sur ses lèvres, je passe mes bras autours de son cou et je lui souffle.

    -Léo nous avais demandé de garder la boutique à la base.

    Je mordille ma lèvre, lui sourit. Oui, je crois qu’à la base on était là pour ça. J’étais là pour ça. Non ? Je ne sais plus, mon corps contre le sien, je reste enlacée à brûler mon corps contre le sien. Je n’ai pas envie de m’éloigner de lui, je veux ce bébé, je veux Rafaël ou une fille. Dont j’ignore toujours le prénom possible. Il le sait, je ne cesse de lui en parler, depuis mon retour. Je veux un bébé de lui, à nous enfin…une vie qui soit sacrée et que je puisse protéger. C’est un besoin, presque vitale pour arriver à oublier, mon père, ses actes et tout ça.
    M’appuyant en arrière sur la table où je suis assise, je cherche des yeux mon haut qu’il a lancé je ne sais où. Toujours en soutif, petite jupe écossaise et grosse botte noir, lui contre moi, je cherche des yeux ce qui pourrait s’avérer un habit à moi. Ainsi que ma culotte accessoirement…

    D’un petit mouvement, un ahah victorieux s’échappe, là sur l’étagère, je dépose encore un baiser sur ses lèvres, je m’éloigne tendrement de lui, attrapant le vêtement qui est en fait à lui. Une grimace glisse sur mes lèvres, je lui balance son tee shirt, passant près de lui, je frotte mon bout du nez au sien, miaulant avec félinité avant de lever victorieusement les bras au ciel, ramasser mon tee shirt et voir dans sa poche ma culotte. Je l’attrape, enfile tout et lui souffle.

    -Tu vas rouvrir ? Je m’installe derrière le comptoir. Tu sais, avec les jambes surélevées tout ça…pour que…enfin…bébé !

    Je l’embrasse encore, avant de m’asseoir au comptoir sur un tabouret haut, les jambes posées dessus pour faire genre posée à la cool, mais en fait, techniquement de mise en procréation, je vous passe les détails. Attrapant le joint qui trône là abandonnée, je devance le poulpe et l'allume.

Revenir en haut Aller en bas
Uriel Bakenhoven
Pas touche à Pat!
avatar

Messages : 464
Date d'inscription : 27/02/2010

Feuille de personnage
Situation:
Renseigements:
Humeur:

MessageSujet: Re: La tagada, le poulpe et Ginger [pv lesdits personnes XD - Fin Mars 2100]   Ven 16 Sep - 4:36

Rien n'avait prédit que cette journée continuerait de cette manière. Mais avec Pain, rien ne peut être prédit. Il bossait, Pain est passée les voir, Léo à dû partir, le bisournours de l'enfer s'est proposée pour le remplacer. Situation banale, après tout, Léo est aussi son pote, il est pas prise de tête, et il leur faisait confiance. Mais voilà, c'était Pain et Uriel, l'un avec l'autre, et ça a fini par dégénerer sur la table de l'arrière-salle. Le dreadeux se mord la lèvre tandis que sa compagne gémit presque silencieusement. Le souffle se retient, presque par hasard, puis se relâche, plus calme. Uriel plonge son regard dans celui de son amie, et sourit en la voyant rire.

- Ouaip. Mais fallait pas me chercher.

Ils restent un moment l'un contre l'autre, à écouter leurs respirations respectives, pensant à ce pourquoi ils en sont venus sur cette table. Un gamin, un petit bout à eux, pour plus que le père de Pinion ne puisse leur faire de mal. Elle s'éloigne finalement pour chercher ses fringues, ou, bonne question, et le dreadeux se rhabille lui aussi, presque insouciant, s'en foutant au juste de savoir ou est son tee-shirt.

- Piniou... tu penses quoi de Faith, pour une pisseuse?

Désinvolture.
Rien de plus, au final, ils sont encore des gamins eux aussi. Un prénom balancé dans l'air de l'arrière-salle, ça fait un moment qu'il y pense, à Faith. A voir avec la principale concernée, maintenant c'est dit, il lui laisse le temps de voir et enfile son tee shirt miraculeusement retrouvé, se fait piquer un truc dans sa poche de pantalon... Ah oui, sa petite culotte, ça peut être utile. Il se marre et retourne dans la boutique, pour enlever le panneau de fermeture. Le Groove Armada rouvre ses portes, et plus rien ne sera dit sur tout ça. Le guitariste regarde sa fée rose électrique s'installer derrière le comptoir et remet de l'ordre dans les CD, pour donner le change. Il a déjà fait ça il y a une heure, en fait, avant qu'un client ne débarque, il est tranquille.

Alors, comme à chaque fois, il va chercher sa guitare, qu'il trimballe partout ou il va. Il se pose sur un tabouret en plein milieu de la salle, il se déplacera quand quelqu'un entrera. Et il commence à gratouiller, au départ sans but, et puis au final, une mélodie nait sous ses doigts habitués. Une chanson ou il essaie de montrer son bonheur. L'air est à retenir. Les paroles, ça viendra plus tard.

Et puis soudain, le carillon de la porte d'entrée.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: La tagada, le poulpe et Ginger [pv lesdits personnes XD - Fin Mars 2100]   Dim 30 Oct - 1:49

Rien n’avait été plus étrange dans la vie de la jeune étudiante que ces derniers jours ; ceux qui avaient suivi la Grande Parade Impériale. Au-delà d’être encore sous le choc des attaques terroristes et du chaos que les évènements avaient provoqué sur l’ensemble de la capitale, Patricia était restée interdite lorsqu’elle avait appris l’enlèvement de la nièce de l’Impératrice par le groupuscule de la Cible. Certes, dans un premier temps, l’adolescente n’avait pas réellement saisit la portée des évènements, tout le remue ménage qu’avait, et qu’allait, créer ces attentats. Les bombes et tout ça, sur le moment, elle n’avait pas vraiment percuté. Elle avait surtout le souvenir d’une journée très agréable en compagnie d’un jeune homme fort sympathique et de leur aventure pour le moins étrange à travers les rues de la capitale pour retrouver une jeune fille.

Mais bien rapidement, Patricia avait été ramenée à la réalité. Les médias faisaient particulièrement bien leur travail et ne cessaient de parler des deux informations les plus « terribles » de ce début d’année. Le coma de l’Impératrice et l’enlèvement de sa nièce, Violet Livingstone. A vrai dire, dans l’esprit de l’étudiante, le coma de l’autre folle était une bonne chose, elle l’avait bien mérité. Quand au kidnapping, au moment même où les infos avaient diffusé les images de la jeune otage Patricia l’avait reconnu. La tête de l'étudiante s’était soudainement mise à tourner et elle ne savait plus quoi en penser. Uriel avait-il eu un lien avec tout ça ? Beaucoup de questions se bousculaient dans son esprit sur la culpabilité ou l’innocence de l’homme qu’elle avait rencontré le jour de la GPI. Elle n’osait pas non plus en parler à Evan, qui risquait de devenir complètement furieux s’il apprenait qu’elle avait vu Violet juste avant son enlèvement et qu’il y avait une probabilité pour que son ravisseur soit le jeune homme avec qui elle avait passé la journée.

Alors Pat restait particulièrement muette. Elle se contentait d’aller en cours, de regarder les news de temps en temps à la télé pour voir si quelque chose de nouveau était dit sur la nièce de l’Impératrice et de flâner dans les rues de la ville, se disant qu’elle aurait peut-être une chance infime de croiser Uriel qui en savait surement plus qu’elle et qui pourrait lui assurer qu’il (ou plutôt qu’ils) n’avaient rien à voir avec toute cette histoire complètement folle. Au bout de plusieurs jours, la jeune femme n’y croyait plus, après tout, quelles étaient les probabilités pour croiser quelqu’un en particulier et par hasard dans une ville aussi grande ? Elle profitait alors de ces moments de balade pour découvrir un peu mieux les quartiers qui environnaient là où elle vivait. Evan n’aurait probablement pas été très d’accord pour qu’elle erre sans but de cette façon, mais elle ne faisait rien de mal et rentrait toujours à l’heure.

Un après-midi, perdue dans ses rêvasseries, elle passa devant une petite boutique dont elle n’avait jamais soupçonné l’existence. Intriguée, elle s’était arrêtée devant la devanture qui laissait voir tout un tas de « trucs » à musique auxquels Patricia ne pouvait même pas donner de nom. Des compact discs et autres qu’elle n’avait jamais vu ailleurs que dans l’armoire interdite de son papa. Elle se laissa convaincre par sa curiosité d’aller jeter un coup d’œil à l’intérieur et poussa la porte du magasin qui indiquait « ouvert ». Elle s’était faite toute petite mais le carillon de la porte d’entrée avait trahi sa présence et elle n’avait plus d’autre choix que d’assumée le fait qu’elle était entrée par le plus grand des hasards dans une boutique où elle n’avait probablement rien à faire.

Au milieu de la pièce, perchés sur un tabouret, se tenaient un jeune homme et une guitare. Patricia allait s’excuser de sa présence lorsque ses yeux se focalisèrent avec plus d’attention sur le guitariste. Elle ne pu s’empêcher un petit hoquet de surprise avant de presque s’écrier :


-Uriel ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La tagada, le poulpe et Ginger [pv lesdits personnes XD - Fin Mars 2100]   Ven 13 Jan - 20:12

    Je me sens bien avec lui, et chaque instant me semble plus complice qu’un autre. Qu’est-ce que je ferais sans lui ? Rien, je déambulerais en faisant semblant d’aller bien et je perdrais mon temps en me disant que je vais bien. Un beau mensonge auquel je croirais…bref, une routine détestable.

    -J’adore Faith !

    Je ne sais pas lequel de nous deux est le plus désinvolte, je me retourne vers lui, un sourire tendre sur les lèvres, je l’observe. J’aime Uriel comme je l’ai toujours aimé, comme une gosse. En fait, y a pas de pourquoi, ni de comment. Ça a toujours été lui parce que Lui ne m’a jamais fait de mal et comme il ne m’en fera jamais, il sera pour toujours le mec le plus important de ma vie. En tous les cas, personne ne pourra prouver le contraire, Pain a toujours veillé sur moi et sans lui je ne serais pas là aujourd’hui…

    Le geste est quelque peu figé dans les airs, je pourrais tirer sur ce joint et faire exploser mes poumons sous l’effet de la drogue, mais mon regard est attiré vers Uriel et alors que je l’observe, je délaisse le tout pour me dire doucement que je n’ai pas envie de perdre toutes mes chances à faire un enfant. Je ne veux pas de ça, je ne veux rien risquer.

    Le carillon me fait dresser le regard quand une gamine aux cheveux roux rentre dans la boutique. Elle connait le nom de Boy et je la regarde avec attention, observant avec attention et d’un œil de photographe cette inconnue. Contournant le comptoir je me rapproche de mon meilleur ami et lui tend le joint.

    -J’arrête de fumer, je veux qu’on est toutes les chances de notre côté pour avoir notre bébé. Je caresse sa joue, un peu rêveuse avant de me tourner vers la jeune fille et m’avancer vers elle. Salut, je suis Pain ! Je lui souris, après tout, si elle connait Uriel, autant se présenter. Ou alors elle a sacrément de la chance en balançant son prénom pour voir si c’était le bon…

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tagada, le poulpe et Ginger [pv lesdits personnes XD - Fin Mars 2100]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La tagada, le poulpe et Ginger [pv lesdits personnes XD - Fin Mars 2100]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fraise Tagada et Mister.Joachim vous demande d'applaudire ? /SBAF/
» L'Anti-seiche du Poulpe. 10/09 Septembre 2011.
» Fraise Tagada s'en va~ {Marre de vous xD ?}
» Poulpe X)
» capa poulpe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRENGTH AND FAITH :: S&F - Monde :: Hegemony :: Quartiers pauvres :: Le Groove Armada-
Sauter vers: