AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evan Kane
Modérateur / Artiste / Baby-sitter à temps partiel
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 31

Feuille de personnage
Situation: Dans la merde!
Renseigements:
Humeur: Anxieux mais heureux!

MessageSujet: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   Mer 12 Aoû - 20:23

Arrow Ramassage des encombrants

Le trajet s'était passé sans que la moindre parole ne passe les lèvres de l'artiste. Il se borna à contempler le paysage qui s'étendait au-dehors sans réellement le voir. Toutes ces petites rues miteuses étaient les mêmes, rien ne différait d'un quartier à l'autre. Partout des gens à l'air triste, fatigué, démoralisé. Partout des gens qui faisaient la manche en espérant qu'un passant ou deux auraient l'amabilité de leur donner un petit quelque chose pour pouvoir se nourrir. Partout des rues sales et sombres malgré la clarté du soleil levant. Comme si l'astre lui-même rechignait à s'aventurer dans les méandres de la misère. Tout ce qui les entourait n'était que désolation et le seul sentiment qui pouvait venir à quelqu'un était la consternation. Surtout après avoir vu le luxe indécent du Centre de la capitale. Si la gamine avait besoin d'apprendre quelque chose, il suffisait qu'elle jette un coup d'oeil par la fenêtre de la voiture pour se rendre compte dans quel monde elle avait atterri.

Le taxi s'arrêta devant un petit immeuble et après avoir payé la course et regardé le chauffeur se débrouiller avec la valise, il monta les marches du perron et attendit que Pat l'ait rejoint pour lui adresser la parole.


- Le code c'est 289473. Tu vas t'en souvenir?

Et sans prendre la peine de vérifier que l'information était bien montée au cerveau, il ouvrit la porte et ils se retrouvèrent dans un escalier sombre et poussiéreux qu'ils montèrent jusqu'au 4ème étage. Il glissa la clef dans la serrure et donna un petit coup d'épaule dans la porte pour qu'elle s'ouvre enfin.

- Elle a un peu de mal, faut pas hésiter à y aller fort.

Il entra dans son appartement, attendit que Pat lui emboîte le pas avant de refermer la porte et de passer dans son salon pour ranger quelques affaires qui trainaient. Après avoir fait un peu d'ordre dans le chantier qui régnait, il l'invita à s'asseoir sur le canapé avant de faire un aller-retour à la cuisine pour lui prendre quelque chose à boire. Il lui versa un peu de soda puis alla chercher un peu de whisky pour lui et s'alluma une clope. Enfin, il se tourna vers elle et lui accorda un peu d'attention, histoire de fixer quelques règles qu'il débita sans s'interrompre.

- Pour l'instant, c'est ici que tu vas dormir. Je n'ai qu'une chambre de libre, l'autre c'est mon bureau et il faut que je range avant que tu puisses t'y installer ; tu vis avec moi, tu aides pour les dépenses. Je ne suis pas un gripsou, mais je ne suis pas riche non plus. Tu pourras te dégoter un job après tes cours, je verrai ce que je peux faire pour ça ; tu n'amènes personne ici sans m'en avertir ; comme tu l'as vu, le quartier n'est pas ce qui a de plus sûr, alors tu ne sors pas sans moi. Pas tant que tu ne connaîtra pas un peu mieux la ville ; couvre-feu à partir de 21h. C'est pas moi qui le dit, c'est le gouvernement. Et tu ferais bien de t'y tenir si tu ne veux pas passer un sale quart d'heure au Commissariat Central.

Il s'arrêta et lui jeta un coup d'oeil rapide avant de reprendre.

- Ici, il faut savoir se faire discret. Si tu te fais remarquer, ce n'est pas bon pour toi, alors profil bas et pas trop d'extravagances. Ne parle à personne que tu ne connais pas et ne met pas ton nez dans ce qui ne te concerne pas, compris? Des questions?

Cette fois-ci, il prit le temps d'attendre sa réponse. Il fallait que tout soit clair dès le début, c'était le meilleur moyen pour assurer sa sécurité et une cohabitation moins pénible pour l'artiste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   Mer 12 Aoû - 21:28

La petite balade en taxi avait eu le don de sérieusement entamé le morale de la jeune fille qui commençait déjà à avoir le mal du pays. Misère, désolation… mais où est-ce qu’elle avait atterrie ? Évidement, Londres aussi avait sa part de taudis mais il s’agissait d’une petite minorité bien cachée dans les ghettos du reste de la population aisée et elle avait été élevé bien à l’abri de tout ça, dans un monde plutôt sympathique. Mais aussi tout semblait démesurer, les contrastes avec le centre, le nombre aussi… les quartiers pauvres ne cessait de défiler les uns après les autres, alors c’était ça la capitale ? Elle cachait une moue désillusionnée. Elle avait du mal à garder un sourire coller aux lèvres et voilà bien longtemps qu’elle n’avait pas eu envie d’être joyeuse. Mais elle se forçait, elle devait faire bonne impression.

Le taxi finit pas s’immobiliser dans un quartier assez miséreux, mais moins pire que certaine chose qu’elle avait pu voir. Le chauffeur avait posé sa valise sur le trottoir avant d’attendre ses billets pour pouvoir repartir en trombe. Pat avait donc reprit sa valise qu’elle avait monté avec difficulté jusqu’en haut des marches du perron, là Evan lui donna le code et encore une fois sans attendre sa réponse il avait continué.
La miss avait alors acquiescé de la tête en se répétant les chiffres à l’infini pour être sur de ne pas les oublier mais déjà à la troisième fois elle avait un doute sur la suite… bon bah elle verrait et elle se sourit à elle-même.

Après avoir monté les quatre étages qui séparait le hall de l’appartement de son hôte, Pat était pour le moins essoufflée et ses bras commençait se faire raides et douloureux.
Il dut forcer sur la porte d’entrée pour qu’elle s’ouvre et quand cela fut fait, il s’engouffra à l’intérieur, Pat sur les talons.
Elle resta sur le seuil après qu’il est refermé la porte derrière elle, et la demoiselle le regarda mettre un peu d’ordre dans la pièce en bazar. Elle ne lui en voulait, surtout s’il venait d’être prévenu, et puis après tout c’était un garçon, célibataire (?), en tout cas pas de présence féminine à noter, il fallait bien qu’il tienne la réputation.
Elle s’assit dans le canapé qui lui désigna lorsqu’Evan l’invita à s’avoir et le remercia poliment lorsqu’il lui tendit un soda. Lui s’était servit un verre de se qui semblait être de l’alcool et s’était allumée une cigarette. La jeune fille, qui au début n’avait osé s’asseoir que sur un petit bout de canapé, prit rapidement ses aises comme chez elle. Dingue comment elle savait s’adapter !

Alors qu’elle sondait la pièce du sol au plafond, plus vraiment encline à lancer la conversation, du moins pour le moment, vu le mur qu’elle avait en face d’elle. Elle fixa de nouveau son interlocuteur lorsque celui-ci prit finalement la parole sans prendre le temps de souffler ni même de laisser Pat en placer une si elle l’avait voulu.
Il semblait vouloir mettre tout un tas de chose au clair, ou au point, de l’endroit où elle dormirait par les frais qu’elle aurait au couvre feu en vigueur et aux restrictions de sorti. La jeune fille écouta bien sagement, essayant de ne pas trop montrer de signe de protestation, même si sur certain point elle aurait voulu exprimer son opinion. Mais à vrai dire, l’air peu commode d’Evan ne l’invitait guère à ce type de prise de parole. Elle essaierait donc de s’y faire… essaierait. Mais la jeune fille était… comme qui dirait, pleine de surprises.

Lorsqu’il ajouta qu’elle devait se faire discrète en lui lançant un petit regard, elle sentit clairement qu’il s’agissait entre autre de son look, elle fit une petit moue mais ne répondit rien, juste en faisant signe de la tête, jusqu’à ce qu’il lui demande si elle avait des questions.
Elle prit le temps de réfléchir, mais ne voyait rien, enfin rien qui était en rapport avec ce qu’il venait de luis dire, qui était d’ailleurs déjà bien entré dans son cerveau… mais pour combien de temps.

Bon, ça n’avait pas grand rapport, mais il avait lui-même demandé si elle avait des questions, alors elle prit la parole :


-Tu es journaliste c’est ça ? T’écris quoi ? Et pour qui ? En jetant un petit coup d’œil autour d’elle. Je pensais que ça payait mieux comme genre de job.

Puis elle bu une gorgée de soda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Kane
Modérateur / Artiste / Baby-sitter à temps partiel
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 31

Feuille de personnage
Situation: Dans la merde!
Renseigements:
Humeur: Anxieux mais heureux!

MessageSujet: Re: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   Mer 12 Aoû - 22:06

La gamine avait pris ses aises assez rapidement ce qui ne manqua pas d'agacer l'artiste. Qu'est-ce qu'elle pouvait être insupportable! Et son humeur ne s'améliora pas lorsqu'il pensa que ce n'était là que le début! Elle allait lui bouffer du temps et de l'espace et ça c'était quelque chose qu'il exécrait. Peut-être qu'elle était trop enjouée ou alors trop stupide pour comprendre, mais il allait falloir qu'elle se mette en tête que l'homme qui se tenait devant elle était tout sauf son ami. Qu'elle le voit comme un logeur et rien de plus. En attendant qu'elle comprenne ce détail essentiel à leur bonne cohabitation, il avait commencé à arpenter la pièce alors qu'elle semblait réfléchir à ce qu'elle pourrait avoir comme question. Lorsqu'elle reprit la parole, Evan regretta tout de suite de l'avoir encouragée à parler. Un vrai moulin celle-là, pas possible! Soudain, il se figea devant elle alors qu'elle sortait sa dernière remarque. Ouhla, ils n'allaient décidément pas bien s'entendre ces deux-là!

Il lui lança un regard mêlé de dédain et de colère avant de reprendre d'une voix calme mais cassante qui contrastait avec la lueur démente de ses yeux.


- A ton avis? Je suis journaliste au JOP. Tu t'imaginais sûrement que je travaillais pour un de tes torchons provinciaux?

Il avala d'une traite ce qui restait de whisky dans son verre avant d'aller se resservir une bonne quantité. Décidément, il buvait beaucoup ces temps-ci! Mais vu les circonstances, il se sentait tout sauf coupable, au contraire, c'était le seul moyen de le calmer un peu. Ca et la merveilleuse tige blanche qu'il tenait dans les mains et dont il prit une bouffée avant de poursuivre.

- Si mon appartement ne te convient pas, "princesse", personne ne t'oblige à rester. Tu as peut-être vécu dans le confort et le luxe jusqu'à maintenant, mais il va falloir ratterrir. La vie réelle, c'est ça. Des gens qui triment en ne recevant qu'un petit salaire, c'est la réalité à Hegemony. Et encore, moi je suis bien logé par rapport à d'autres. Va falloir que t'apprennes à moins te plaindre si tu ne veux pas avoir de soucis avec la Milice.

Ce dernier conseil, il le lui avait dit d'un ton menaçant en posant violemment son verre sur la petite table basse. Il espérait qu'elle comprendrait ainsi qu'il valait mieux ne pas faire trop de caprices si elle voulait survivre dans la capitale sans se faire amener à la potence. Ici, seule la CInglée en avait le droit. N'ajoutant pas un mot, il sortit de la pièce pour se changer en vitesse, passant rapidement un t-shirt noir aux inscriptions rouges et indéchiffrables et un hoodie noir à fermeture éclaire. Lorsqu'il revint dans le salon, il portait de la literie propre qu'il balança à côté de Pat avant de terminer son verre à grande gorgée et de se retourner vers elle.

- J'espère que t'es fatiguée parce que tu vas avoir le temps de te reposer. J'ai des choses à faire, je reviendrai vers 12h si je peux. Entre-temps, ne sors pas. Je n'ai qu'une clef de toute les manières. Si tu as faim, tu peux te servir dans les armoires ou le frigo, essaye juste de ne pas faire brûler mon appart'. La salle de bain et au fond du couloir à droite. Bonne journée.

Il ramassa les piles de papiers qui trainaient, les apporta dans son bureau puis attrapa sa veste avant d'ouvrir la porte d'entrée et d'en passer le seuil avec un dernier coup d'oeil à Pat qui semblait ne plus trop savoir où donner de la tête. Il referma derrière lui et, pendant une fraction de seconde, hésita à tourner la clef dans la serrure. Finalement il se ravisa et descendit les étages jusqu'à se retrouver dans la rue froide et grise.

Arrow QG

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   Mer 12 Aoû - 22:37

Pat avait bien remarqué que son hôte était un peu rustre mais elle n’avait pas imaginé un instant se faire rembarré comme il l’avait fait sans aucun scrupule. Alors qu’il lui avait répondu sur un ton des plus blessants, tout sourire avait disparu du visage de la jeune femme et si elle n’en montrait absolument aucun signe elle était intérieurement au bord des larmes, elle n’avait pas l’habitude qu’on lui parle ainsi et pour le coup elle en avait sérieusement prit pour son grade.

Elle avait alors décidé de garder le silence jusqu’à ce qu’Evan soit un brin plus calme, elle n’avait pas non plus envie de jouer avec le jeu, pas qu’elle était effrayée mais presque ! Et puis, il ne s’agissait pas de se faire jarter dès le premier jour ! Elle sursauta lorsque l’homme reposa son verre sur la table avec une certaine violence. Il quitta la pièce sans un mot et revint quelques instants plus tard, changé. Il avait également déposé des draps à côté de Pat’ tout en lui faisant un petit topo.

Il lui annonça qu’elle allait passer la matinée là, qu’évidement elle n’avait pas le droit de sortir et que lui rentrerait probablement pour le midi. Accompagné de quelques indications ainsi qu’une remarque pour le moins cynique, il lui souhaita une bonne journée, même si elle se doutait bien qu’il n’en pensait rien.

Elle murmura quelque remerciement pour resté polie, mais au plus profond d’elle, elle avait bien eu envie de répondre, encore une fois elle s’était abstenue, se doutant que son crédit de chance de rester à l’appartement allait rapidement s’effondrer, et elle n’avait aucune envie de se retrouver dehors !

La miss regarda une nouvelle fois autour d’elle, se demandant ce qu’elle allait faire pendant tout ce temps, elle avait évité de regarder Evan sortir et le calme était retombé dans la pièce lorsqu’il en était sorti.
Elle soupira. Le genre de soupire de soulagement après une bonne dose de stress. Elle ne pouvait pas nié que ce premier contact avait été un total fiasco, et pour le coup elle aurait donné cher pour rentrer chez elle, retrouver son confort, ses amis, ses repères.

Après quelques minutes perdue dans ses pensées, la demoiselle finit par se lever, elle avait bien l’intention de faire le tour de la place. Elle commença tout d’abord par se faire un coin décent pour dormir et lorsque se fut fait elle se lança dans une petite exploration de l’endroit. De la cuisine à la sale de bain, en passant par la chambre et le bureau elle déambulait dans les pièces, ouvrait les placards avec une curiosité blasée et lisait des papiers qui ne la concernait absolument pas.

Elle eut quand même rapidement fait le tour et elle s’entreprit à mettre sa grosse valise dans un coin où elle pourrait y avoir accès sans trop de problème et où sa ne dérangerait pas. Là encore il ne lui fallut pas dix minutes… la matinée allait drôlement être longue… Au moins elle aurait le temps de cogiter à comment s’excuser pour ce premier contact des plus déplorables, bah oui, elle savait aussi se remettre en question !

Elle avait finalement décidé de faire à manger, sans rien faire cramer en plus, bon elle n’était pas un cordon bleu mais s’était largement mangeable, puis elle s’était posée sur le canapé où elle s’était allongée, elle avait regardé le plafond miteux pendant un long moment, s’était un bon moyen de se reposer sans dormir et au final elle était aller cherché quelques affaires dans sa valise et avait commencer quelques croquis, l’avantage du stylisme c’est qu’il lui permettait de s’adonner à l’une de ses passions, le dessin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Kane
Modérateur / Artiste / Baby-sitter à temps partiel
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 31

Feuille de personnage
Situation: Dans la merde!
Renseigements:
Humeur: Anxieux mais heureux!

MessageSujet: Re: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   Mer 4 Nov - 23:57

Arrow Petite mise au point entre collègues

Evan avait décidé de marcher jusqu'à son appartement, malgré la fatigue qui l'envahissait à chaque pas. Il avait besoin de prendre l'air et de faire le point, mais malgré sa petite balade, il arriva devant la porte de son immeuble sans avoir réussi à remettre de l'ordre dans ses pensées. Machinalement, il fit le code d'entrée et monta les marches jusqu'au palier du 4ème étage en n'ayant plus qu'une idée en tête : aller se coucher. Il donna un bon coup d'épaule pour ouvrir sa porte, ce qui provoqua un grand bruit de bois qui craque. Si la gamine dormait, elle aurait pu être réveillée par ce vacarme! Mais lorsqu'il pénétra chez lui, il n'alla pas tout de suite au salon pour vérifier. Il passa tout d'abord par la salle de bain, histoire de se passer un peu d'eau fraîche sur le visage, avant d'aller se servir un café bien fort. Lorsque ce fut fait, il entra dans la chambre de Pat.

- Désolé si je t'ai réveillé. Tu t'es fait à manger à ce que je vois?

Deux questions complètement idiotes et dont il avait déjà la réponse. La jeune fille était un peu échevelée et ses yeux semblaient avoir de la peine à s'habituer à la lumière et en ce qui concernait son repas, la cuisine en portait encore les traces! Mais bon, il fallait bien faire un peu la conversation non? Cependant, avant de poursuivre, il vida d'un trait son café avant de s'allumer une cigarette et de s'installer confortablement dans un petit fauteuil en poussant un gros soupir. Après quelques secondes de silence, il reprit la parole d'une voix lasse.

- Si tu voulais faire un petit tour de la ville aujourd'hui, je suis désolé, mais il faudra attendre. Tu ne tombes pas au meilleur des moments, je suis en congé maladie et j'ai besoin de repos. En revanche si tu veux déjà te chercher un travail, tu peux utiliser l'ordinateur dans le bureau.

Il ne prenait pas de risques en faisant cela, car son ordinateur ne comportait rien qui pouvait le relier à la Cible. Et de toute façon, si elle avait eu envie de fouiner, tous ses dossiers étaient sécurisés, elle aurait beau chercher, elle ne trouverait rien.

- Tu as encore des questions à me poser?

Oui parce que bon, mieux valait en finir tout de suite pour être enfin tranquille et pouvoir se reposer un peu!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   Jeu 5 Nov - 0:22

Après plusieurs heures à tourner en rond dans l'appart', à revenir s'occuper de ses affaires quelque temps, puis à sonder de nouveau les choses intéressantes qu'auraient pu cacher l'endroit, la jeune demoiselle avait finit par s'endormir au milieu de ses affaires, allongée sur le canapé, où affalée serait plus correct. Elle avait rêver de beaucoup de choses, mais surtout d'un type acariâtre, mal élevé et de très mauvaise humeur, jusqu'à se qu'un bruit terrible de porte qu'on défonce ne la réveille en sursaut. Elle essaya de reprendre ses esprits le plus rapidement possible mais si son cœur battait à cent à l'heure, ses yeux eux restaient imperturbablement collés.

Elle se rassura pourtant rapidement lorsqu'elle se rendit compte qu'il s'agissait juste du retour du propriétaire des lieux qui apparemment avait choisi de passer par la cuisine et la salle de bain avant de faire son entrée. Pat' se redressa péniblement tandis qu'il allumait sans ménagement la lumière qui maltraita ses yeux à peine déjà habituée à la pénombre. L'adolescente essaya alors de se redresser, de remettre en place ses vêtements et se passa une main dans ses long cheveux avant de fixer son regard sur le journaliste qui s'excusait par simple convention lui faisant surtout immédiatement remarqué qu'il n'avait pas loupé le fait qu'elle s'était fait à manger, et OUI elle avait laisser son bordel, mais elle irait ranger incessamment sous peu.

Elle suivit du regard l'homme, café semblait-il, à la main, qui allait s'assoir dans un fauteuil et s'allumait une cigarette. Elle fronça du nez sans pourtant rien dire et quelques secondes s'écoulèrent avant que l'homme ne reprenne la parole. Elle hocha d'ailleurs simplement la tête à tous ses dires, après tout elle n'était pas là pour le contrarier, pas pour l'instant en tout cas. Il finit par lui demander si elle avait des intérogations auxquels il aurait pu répondre et Pat' se gratta l'arrière de la tête pour réfléchir. Et tout bien pensé elle avait une panoplie de question à lui poser. Pourquoi était-il aussi méchant ? Pourquoi elle devait crécher chez lui ? Pourquoi la concidérait-il comme une gamine qu'elle n'était plus ? Quand est-ce qu'elle allait pouvoir voir ses parents et rentrer chez elle ? Est-ce qu'elle était obligée de trouver un travail tout de suite ? Parce qu'avec l'école, au début, ça risquait bien d'être un peu galère...

Mais non, rien ne passa la barrière de ses lèvres seulement un petit :


-T'as pas vraiment l'air malade pourtant...
d'un air un brin dubitatif. Qu'est-ce qui t'es arrivé ?

Bah c'était une question non ? Après il ne fallait pas lui reprocher alors qu'il l'incitait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Kane
Modérateur / Artiste / Baby-sitter à temps partiel
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 31

Feuille de personnage
Situation: Dans la merde!
Renseigements:
Humeur: Anxieux mais heureux!

MessageSujet: Re: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   Jeu 5 Nov - 0:58

Evan la regarda d'un air qui mélangeait l'ahurissement et la colère. Non mais c'était pas possible! Il n'allait pas devoir se coltiner cette gamine pendant il ne savait pas combien de temps?! Ses nerfs allaient lâcher avant, c'était sûr! Il tira une longue bouffée de sa cigarette en fixant la jeune fille de son regard un peu fou. Il était crevé, il voulait aller se coucher et il semblait qu'elle avait l'intention de bien l'emmerder avant. A mesure que les secondes passaient, son humeur devenait de plus en plus massacrante et c'est sur un ton cassant qu'il répondit à sa question.

- Lorsque je parlais de questions, je ne te demandais pas de commenter mon état de santé. Un congé maladie, c'est quand tu es dans l'incapacité de travailler, ce qui est mon cas comme tu pourrais le remarquer si tu ouvrais un peu tes yeux.

Il souleva son bras blessé pour le lui montrer, ce qui lui arracha une grimace de douleur. Il allait devoir penser à aller chercher des calmants à la pharmacie du coin. Un truc bien fort, histoire qu'il oublie un peu les emmerdes qu'il avait et qui s'invitaient même jusque dans son salon.

- Mais si tu n'as que ça à me demander, je suppose que tout est au clair pour toi. Alors maintenant, c'est à moi de poser les questions.

Il prit une profonde inspiration, histoire d'essayer de se calmer, avant de reprendre d'un ton qui était tout aussi cassant. Décidément, la pauvre était tombé sur la pire journée qui soit pour débarquer dans sa vie!

- Combien de temps tes parents seront en voyage d'affaires? Où se trouve ton école et quand dois-tu commencer?


Il fit une pause avant de lâcher LA question à laquelle elle allait devoir répondre.

- Que connais-tu d'Hegemony et du style de vie de la capitale?

Autant lui apprendre tout de suite la dure réalité des choses, elle s'en prendrait moins dans la gueule plus tard. En fait, il lui rendait service quelque part, il la protégeait un peu, même si elle ne devait sûrement pas s'en rendre compte et le trouver plus abjecte que gentil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   Jeu 5 Nov - 1:30

Il ne fallut pas bien longtemps à Pat' pour comprendre que sa question était des plus mal venues et que l'homme n'était vraiment pas d'humeur pour ça. La colère s'alluma directement dans le regard du journaliste et son air près à lui sauter à la gorge fit trembler la jeune femme. Elle avait soudainement la conviction qu'il pouvait être prit d'une folie meutrière et cette constatation la fit réellement flipper. Elle se tassa quelque peu sur elle-même, mon dieu, où est-ce qu'elle était tombée ? Chez quel dingue allait-elle devoir vivre ? Est-ce que ces parents avaient fait vraiment appel à la bonne personne ?

D'un ton on ne peut plus cassant il lui fit alors comprendre qu'il n'avait pas sous-entendu CE genre de question avant de lui faire remarquer que si elle avait un temps soit peu ouvert les yeux elle aurait vu son bras estropié. Évidement ! Mais ça ne lui disait pas comment ça lui était arrivé. En tout cas elle avait réellement l'impression, et ça ne devait pas être qu'une impression d'ailleurs, qu'il lui parlait comme à une enfant de cinq ans qui n'aurait rien connu à la vie, ce qui était tout à fait désagréable.

Toujours sans quitter son air cassant il lui fit justement remarquer que si elle n'avait rien de plus pertinent à dire et bien que s'était à son tour de poser les questions et pour le coup Pat' se raidit encore plus. Elle était on ne peut plus mal à l'aise et la façon injuste dont la traitait Evan n'était pas pour l'aider. D'ailleurs les larmes avaient commencé à poindre au coin de ses yeux, honteuse mais surtout blessée. Elle baissa la tête pour évité de se donner en spectacle, bien que son interlocuteur se serait surement délécté de voir l'effet de ses paroles, pensa-t-elle amèrement.

Comme il l'avait annoncé, une suite de question tombèrent une à une et Pat se força à y répondre d'une voix neutre mais toujours sans relever la tête. Au final elle ne pu empêcher sa voix de trembler, les mots se perdant dans sa gorge :


-Je ne sais pas... je ne sais même pas où ils sont exactement pour leurs travail... elle décida de faire des phrases simple et d'aller droit au but, de toute façon elle n'aurait pas eu le courage de parler plus au risque de se faire méchamment rembarre.

-L'école se trouve dans le centre et les cours commencent la semaine prochaine... et... rien...

Finit-elle par dire en réponse à la toute dernière question qui d'ailleurs avait parut bien étrange à l'adolescente, qu'est-ce qu'il entendait par là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Kane
Modérateur / Artiste / Baby-sitter à temps partiel
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 31

Feuille de personnage
Situation: Dans la merde!
Renseigements:
Humeur: Anxieux mais heureux!

MessageSujet: Re: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   Jeu 5 Nov - 2:06

Evan remarqua bien assez vite qu'il était peut-être allé un peu trop loin, car bien qu'elle baissa la tête pour les cacher, l'artiste vit des larmes se former dans les yeux de la jeune fille. Ce n'était évidemment pas l'effet escompté, il avait été dur, mais c'était en partie pour son bien. Il pensait que ses remarques l'auraient tout au plus un peu froissé, mais pas fait pleurer. Bon, elle se contrôlait encore, mais il avait la certitude que cela n'allait pas durer très longtemps. Il ne dit pourtant rien et la laissa parler, se démoralisant de plus en plus. Elle ne savait ni combien de temps elle allait rester, ni ce qu'était la vie à Hegemony, sous le nez de l'Impératrice. La route allait être longue, pour tous les deux! Mais malgré cela, quelque chose le chiffonnait. La précipitation du départ des Richardson, le fait qu'ils envoient leur fille chez un inconnu en le prévenant à la dernière minute, la mère de la jeune fille qui avait mentionné un problème avec le gouvernement... Peut-être que la présence de Pat spécifiquement chez lui n'était pas du tout un hasard. C'était le genre de choses qui lui étaient familières. C'était tout à fait le genre de fuites organisées par la résistance auxquelles il avait participé maintes et maintes fois. Pour le coup, il resta silencieux et ne revint pas sur le sujet. Inutile d'affoler la gamine, il mènerait sa petite enquête lorsqu'il en aurait le temps. Pour le moment, il était quand même un peu embêté de l'avoir mise dans cet état-là. Après avoir poussé un long soupir, s'être passé une main sur le visage et être resté silencieux quelques instants, il prit la parole d'une voix plus douce mais qui restait un brin contrariée.

- Ecoute, je sais que j'ai été un peu brusque. C'est juste que tu es très mal tombée. Je devrais être en repos complet et ces deux derniers jours ont été tout sauf reposant. Ca, plus ton arrivée totalement imprévue et imposée, ça fait beaucoup à gérer d'un coup.

Oui, c'était bien des excuses qu'il lui faisait, même si pas un seul "excuse-moi" ou "je suis désolé" n'avait franchi ses lèvres. Elle comprendrait bien vite que c'était dans son caractère de s'excuser de cette manière et qu'elle n'obtiendrait rien de plus pour le moment.


- En ce qui concerne la vie à la capitale, elle est à l'opposé de ce que tu as connu jusqu'à maintenant et si je t'ai posé la question, c'était pour savoir ce que j'allais devoir t'apprendre. Apparemment tout, ou du moins beaucoup. Il est capital que tu comprennes qu'ici, le pouvoir de l'Impératrice, il avait failli lâcher "la Cinglée!, est omniprésent. Ne dis jamais un seul mot de travers sur elle lorsque tu es avec des gens, que tu les connaisses ou pas et ce même si tu ne fais que critiquer sa nouvelle robe. Il y a des fanatiques ici, des membres de la Milice infiltrés un peu partout et qui sont prêts à mettre en prison quiconque ne suit pas les règles. Alors si tu veux t'en sortir, soit prudente, fais profil bas, obéit aux décrets et tout ira bien. Il faut que tu comprennes qu'à partir d'aujourd'hui, ta vie ne sera plus la même.

Voilà, il l'avait prévenue du mieux qu'il le pouvait pour le moment. Par la suite il lui faudrait sûrement la rappeler à l'ordre, mais il espérait sincèrement qu'il n'aurait pas à le faire souvent et qu'elle comprendrait vite que sa sécurité dépendait de son aptitude à suivre les conseils du journaliste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   Jeu 5 Nov - 2:26

Apparemment le journaliste s'était rendu compte Pat' n'avait pas spécialement bien prit le ton qu'il avait employé, ni même ses paroles, et contrairement à toute attente de la part de la jeune femme, celui-ci n'avait pas du tout réagit comme elle l'aurait imaginé. Surprise, elle essuya d'un revers de main les larmes qui avaient commencées à montrer leur nez et elle vit Evan soupirer avant de se calmer quelque peu et de reconnaître un peu plus doucement qu'il y avait été un peu fort. Son ton restait cependant très distant et il ne faisait que lui expliquer rapidement qu'elle tombait au plus mal. Pat' s'en doutait un peu en fait, et ne demandait qu'à se faire la plus petite possible, mais si au passage elle pouvait s'attirer sa sympathie, ce n'était pas non plus du luxe. Bref, elle reconnue là en quelques sortes de excuses, et comprit rapidement qu'elle n'aurait rien de plus mais elle n'avait pas l'intention de s'en plaindre, ça aurait pu être pire !

Son vis-à-vis finit par reprendre bien rapidement, pour lui expliquer que sa vie allait radicalement changer et que vivre dans la capitale imposait certaine... contrainte qu'elle allait devoir respecter si elle ne voulait pas d'ennuis. Certes, elle avait beaucoup à apprendre, mais elle se jurait de retenir toutes les informations importantes le plus rapidement possible.
Mais peu à peu le discours du journaliste l'amena à une toute autre réalité. Que ce n'était pas juste une plus grande ville, avec plus de gens, plus de choses à faire et à se méfier et au fur et à mesure qu'il lui faisait comprendre qu'ici les pro-impérialiste trainaient partout et qu'aucun mot de travers n'était tolérer, elle commença réellement à avoir peut. Est-ce qu'il exagérait ? Étrangement, et aller savoir pourquoi, elle en doutait un peu... après tout, peut-être qu'il essayait juste de l'impressionner pour qu'elle se tienne tranquille !

Mais, histoire de ne pas contrarier l'homme, qu'elle n'aimait que très peu voir en colère, elle acquiesça de la tête. Elle se mordait les lèvres sans vraiment s'en rendre compte alors qu'elle réfléchissait aux paroles d'Evan qui ne cessaient les aller-retours dans sa tête. Et puis sans vraiment réfléchir les mots lui échappèrent et d'une petite voix elle demanda :


-Et toi, t'en pense quoi de l'Impératrice ?

Arpès tout, ils étaient entre eux, peut-être qu'il accepterait de lui faire part de son point de vue sur la question, si en dehors ne valait mieux pas en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Kane
Modérateur / Artiste / Baby-sitter à temps partiel
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 28/06/2008
Age : 31

Feuille de personnage
Situation: Dans la merde!
Renseigements:
Humeur: Anxieux mais heureux!

MessageSujet: Re: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   Jeu 5 Nov - 3:15

L'artiste fut soulagé de constater que ses excuses avaient un peu calmé la jeune fille. Avoir une fontaine chez lui, ça aurait été le bouquet! Mais pour l'instant ce n'était pas le cas et il semblait qu'elle avait percuté sur ce qu'il lui avait dit. Bon point pour elle et très bonne chose pour lui! D'ailleurs, ça le calma un peu et il se détendit très légèrement alors que Pat semblait réfléchir à ses paroles, lorsque soudain, elle lui posa une question à laquelle il aurait dû s'attendre. Mais pour une raison qui lui était obscure, il ne l'avait pas anticipée. Il devait vraiment être fatigué! Avec un petit sourire en coin qu'elle ne lui connaissait pas encore, il lui répondit sur un ton énigmatique et amusé.

- Je crois que je vais attendre de te connaître un peu mieux avant de parler de Livingstone avec toi.

Comment ça il ne lui faisait pas confiance? Mais parfaitement! Il venait à peine de la rencontrer et qu'est-ce qui pouvait lui assurer que sous ses airs de jeune fille de la campagne ne se cachait pas une milicienne? D'accord, ses parents, pour ce qu'il en savait, avaient de grandes chances d'appartenir à la Cible, mais c'était peut-être là une ruse et le paranoïaque qu'il était ne pouvait qu'être sur ses gardes. Elle se contenterait donc de cette réponse pour le moment, il verrait par la suite s'il peut réellement lui faire confiance ou pas. En tout cas, il allait devoir la jouer finaud pour le coup. Et Adam et Ju aussi. Il ne fallait pas qu'elle se doute de quoique ce soit, bien qu'il ait des doutes quand à sa connaissance de l'organisation rebelle.

L'artiste ne pu retenir un bâillement sonore qui failli lui décrocher la mâchoire. Il avait vraiment besoin de repos.


- Sur ce, je vais me coucher, je suis vanné. Si quelqu'un frappe à la porte, n'ouvre pas et réveille-moi, pareil pour le téléphone. Si tu as envie d'appeler quelqu'un tu peux mais n'y passe pas des heures. Tu sais où sont la cuisine et la télé. Je pense me lever vers 18h. Ne sors pas sans moi.


Et sur ce, il se leva et se dirigea vers sa chambre. Arrivé là, il eut encore la force de retirer sa veste, son t-shirt et ses chaussures avant de s'écrouler sur son lit en pantalon et de s'endormir aussitôt.

Arrow Infirmière à domicile et autres joyeusetés !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   Jeu 5 Nov - 3:30

Étrangement, Pat' eu l'impression que la question qu'elle avait posée l'avait un peu prit au dépourvu dans le sens où il ne s'y attendait peut-être pas aussi tôt. Et pourtant il lui décrocha un sourire étrangement qui la fait presque frissonner tandis qu'il lui répondait mystérieusement qu'il attendrait de mieux la connaître pour aborder le sujet. Quoi ?! Il doutait même d'elle ? Elle fronça des sourcils, qu'est-ce qu'il avait à craindre d'une adolescente de son âge ? Au final, cette réaction faisait étrangement écho au petit discours qu'il avait tenu quelques minutes avant.
La jeune femme restait pourtant perplexe et elle ne put s'empêcher de répondre, marmonnant presque :

-Moi, je m'en moque, je sais que mes parents devait te faire confiance pour m'avoir expédié ici, j'aurais pas peur de te dire que l'Impératrice est nulle. Son air un peu renfrogné était parfaitement naïf, mais forcément sincère.

Après tout, connaissant ses parents, qui plusieurs fois avaient eut des discussions graves sur le sujet de l'Empire, ils n'auraient jamais pu la confier à quelqu'un qui aurait pensé l'exact inverse de leur conviction non ?
Mais Pat' fut tirée de ses pensées par un large bâillement. Elle leva de nouveau les yeux vers le journaliste qui la laissait là avec les dernières instructions avant d'aller se coucher. De nouveau elle hocha la tête à toutes ses recommandations, ainsi que pour lui souhaiter « bonne nuit » qui n'était pas des plus appropriées.

Elle se retrouva alors bien rapidement seule sans savoir quoi faire, sans pouvoir sortir, sans n'avoir personne à appeler, et plus du tout fatiguée. Ça risquait d'être drôlement joyeux toute cette histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mise au point avec la nouvelle colocataire [07 Février 2100]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Libre] Une petite mise au point s'impose !
» Nouvelle colocation [PV: Lucas
» La nouvelle vie d'une solitaire.
» Enzo - croisé bichon et caniche - 10 ans (94)
» Mise au point : Mlïjev [Lynsday, Scolfield, Orcus, Solokov]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRENGTH AND FAITH :: S&F - Monde :: Hegemony :: Quartiers pauvres :: Zone résidentielle :: Appartement Evan Kane-
Sauter vers: