AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Flashback] Shela-Luc Round 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luc De Guise
Emmerdeur professionel


Messages : 305
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Dans la base des résistants

Feuille de personnage
Situation: Pas dans la m*****...
Renseigements:
Humeur: Mauvaise

MessageSujet: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 2:25

Le bal était presque un lointain souvenir pour le Ministre qui avait du à nouveau se plonger dans ses dossiers, la pile qui prenait des proportions presque dantesque en était une belle preuve d'ailleurs. Il faisait aussi en sorte d'éviter au mieux Joane, ne souhaitant pas se faire déranger dans son travail par les envies de celle-ci... elle savait pertinemment où le trouver si elle le cherchait bien entendu, mais voilà quelques heures qu'il n'en avait pas entendu parler. Le plaisir de savoir la dame en "voyage", le palais semblait beaucoup plus calme. C'était plus qu'agréable.

Pourtant, notre homme avait bien du mal à se concentrer sur ses devoirs, en effet, une pensée l'obsédait de plus en plus, bouffant son attention sans qu'il puisse y faire quelque chose, ne pensant qu'à une seule personne, la demoiselle d'honneur de l'Impératrice. Leur rencontre avait été rapide, bestiale et sans réelle profondeur (pas de commentaire!), mais Luc avait cru sentir quelque chose de fort qui s'était dégagé de tout cela. Une sensation qui lui avait carrément fait perdre la tête et qu'il voulait absolument retrouver. Il avait donc fini par craquer, n'en pouvant plus de tourner comme un lion en cage, tout en se demandant comment il pourrait bien faire pour la faire venir dans son bureau. Il avait, au final, trouvé l'excuse parfaite!

Assis à son bureau, il s'était mis à écrire un mot avec frénésie, avant d'appeler un laquais, qu'il apporte la convocation à la jeune femme. Ce simple billet demandait à ce qu'elle vienne chercher un dossier pour Livingstone, version officielle. L'officieuse, il ne doutait pas un seul instant qu'elle saurait le pourquoi de cette convocation. C'était le meilleur moyen de ne pas éveiller les soupçons des autres, après tout... Shela faisait parti de la suite de l'Impératrice, elle était donc tout à fait amène de faire un travail pareil.

Après leur échange passionné, elle lui avait permit de reprendre contact avec elle et c’était bien ce qu’il était en train de faire. Tout ce qu'il souhaitait, c'était bien le fait qu'il était en train de faire une erreur monumentale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Shela Hennessy



Messages : 96
Date d'inscription : 16/11/2009

Feuille de personnage
Situation:
Renseigements:
Humeur:

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 2:40

Cela faisait deux semaines que le bal s’était déroulé et Shela avait encore beaucoup de peine à se concentrer sur autre chose que sur le moment intense qu’elle avait passé avec le Ministre. C’était gravé dans sa mémoire et elle revoyait la scène avec précision. Les gestes de l’homme, la passion avec laquelle il lui avait fait l’amour, sa douceur également et ses bonnes manières. Le désir qu’elle avait de le revoir la rongeait littéralement et elle devait faire de gros efforts pour que l’Impératrice ne se doute de rien. Chaque fois qu’un sourire s’immisçait sur son visage, elle le chassait avec précipitation, chaque fois qu’elle se laissait aller à une rêverie, elle se reprenait avec toute la force dont elle était capable. Jusque là, aucun changement dans son comportement n’avait été détecté, mais elle se languissait de son amant d’un soir et elle espérait par-dessus tout qu’ils auraient l’occasion de se rencontrer à nouveau d’ici peu. Autrement, elle ne donnait pas cher de sa peau.

Alors qu’elle était dans sa chambre, profitant que Joane ne soit pas là pour vaquer à ses occupations, on frappa trois légers coups à sa porte. Elle alla ouvrir avec empressement, espérant presque que De Guise se trouverait de l’autre côté, mais elle fut bien déçue lorsqu’elle vit un valet planté sur le palier. Allons dont ! Livingstone serait-elle rentrée plus tôt que prévu de son voyage ? Elle en doutait, mais elle ne voyait pas trop pourquoi on la ferait demander. C’est pour ça que lorsque l’homme annonça le but de sa venue, elle tomba des nues et ne réussit qu’à grande peine à cacher sa joie et à garder un air impassible. Il ne l’avait pas oubliée ! Il souhaitait réellement la revoir ! Cette histoire de dossier n’était qu’un prétexte, elle le savait ! Ni une ni deux, elle sorti de sa chambre et se dirigea à la suite du valet jusqu’au bureau du Ministre. Avec une certaine appréhension, elle passa la porte après avoir toqué et referma derrière elle avec lenteur.

L’homme se tenait là, debout devant elle et à la lumière du jour elle nota qu’il était encore plus séduisant qu’il ne le lui avait paru dans la pénombre. Son visage se révéla soudain à elle comme si elle venait de trouver un trésor et sa vue la faisait palpiter d’une excitation contenue durant ces deux dernières semaines.

Elle s’avança vers lui telle une tigresse, charmeuse et sensuelle, d’un pas lent et mesuré. Arrivé à sa hauteur, elle le dévisagea de son regard bleu avec envie, comme si elle contemplait une proie appétissante, lorsque soudain elle se jeta sur lui pour passer ses bras autour de son cou et l’embrasser fougueusement. Ce qu’elle pouvait avoir rêvé de ce moment ! De ses retrouvailles ! Elle détacha ses lèvres des siennes et lui parla dans un souffle, lui murmurant en lui faisant une confidence.


- J’ai cru que vous aviez changé d’avis, que vous ne vouliez plus me revoir…

Elle savait à présent qu’elle s’était trompée sur ce point et son soulagement s’exprima par de nouveaux baisers passionnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc De Guise
Emmerdeur professionel


Messages : 305
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Dans la base des résistants

Feuille de personnage
Situation: Pas dans la m*****...
Renseigements:
Humeur: Mauvaise

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 2:44

Après que Luc ait envoyé son messager à Shela, il resta quelques instants, assis derrière son bureau, à fixer la porte. Comme si la jeune femme allait apparaître au prochain battement de cils. Rien… oui il ne fallait pas se leurrer, il devait laisser un peu de temps au message d’être transmis et à l’arrivée de la dame de compagnie. Il en avait minimum pour dix minutes d’attente… longues minutes qui duraient une éternité ! Assez longue en tous les cas, pour qu’il se rappel en détail la soirée qu’ils avaient passés ensemble, courte, trop courte bien entendu. Mais le risque avait été tel, qu’ils n’avaient pas pu en profiter plus.

Les deux mains posées à plat sur son bureau, il ne sut alors comment accueillir son invitée. Comment devait-il être ? Comment devait-il se tenir ? Comment est-ce que ça allait se passer ? Il n’en savait rien et au final, ça l’inquiétait presque. Après tout, il avait pour habitude de pouvoir tenir les rênes de ce qu’il faisait en général, mais il craignait qu’à la simple vue de celle qu’il attendait, il ne perde complètement pied. Comme sur le balcon.

Se lissant la cravate, il se retrouva debout en moins de deux, à tourner comme un lion en cage. L’attente devenait presque insupportable et il se demandait s’il avait réellement bien fait de la faire venir ici. Ce n’était absolument pas raisonnable, il ne devait pas se mettre dans une position aussi défavorable. Et qui lui disait qu’il pouvait lui faire confiance ? C’était une dame de la suite de Joane, elle devait certainement être à la base de ce début d’histoire, non ? Pourquoi courrait-il alors ainsi dans le piège ? Sans prendre de précaution ? L’envie jouait parfois de sale tour et il risquait de s’en mordre les doigts.

Le bruit de la porte qui s’ouvrait se fit entendre et il se figea sur place ne sachant vraiment plus quoi faire, comme un con. Surtout qu’il venait de l’apercevoir et que toutes ses craintes venaient de s’envoler aussi rapidement qu’un claquement de doigt. Il l’observa se mouvoir, sans rien dire, en silence, l’admirant s’approcher de lui, tout en se perdant dans son regard bleu azur. Dieu, comment avait-il pu vivre sans la voir pendant 2 semaines ?!

Shela lui sauta alors au cou, sans qu’il ne fasse rien pour se défendre, il ne le voulait pas de toute façon. Et comme s’il la connaissait depuis toujours, il l’encercla de ses bras et répondit avec passion à son baiser. Elle lui avait manqué, alors qu’il ne l’avait vue qu’une fois, mais ce qu’ils avaient vécu était au-delà de tout.

Un fin sourire se dessina sur ses lèvres, tandis qu’ils se séparaient quelque peu, bien que ses mains étaient coincés dans son dos et faisaient en sorte de la garder au plus près de lui.


- Jamais de la vie… comment aurais-je pu penser à ne plus vouloir vous revoir ?


Il répondait à tous ses baisers, s’enivrant de sa présence. Pourquoi avoir besoin de parler ? Ils se comprenaient sans un mot, pourtant, ils risquaient de partir en live un peu trop rapidement. L’homme tenta donc de se décoller quelque peu de la jeune femme et posa ses deux mains sur ses joues, pour pouvoir planter son regard dans le sien.


- Je ne vous ai pas dérangée dans quelque chose d’important, j’espère ?

Oui bah… voilà quoi, fallait bien commencer sur quelque chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Shela Hennessy



Messages : 96
Date d'inscription : 16/11/2009

Feuille de personnage
Situation:
Renseigements:
Humeur:

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 2:49

Shela laissa l’homme se détacher d’elle et le fixa avec intensité, un sourire heureux qu’elle ne cacha pas se dessinant sur son visage. Sa question pouvait prêter à rire, mais il est vrai que trouver un sujet de conversation après ce qu’ils avaient partagé était une tâche plutôt ardue ! Ils n’avaient, au fond, échangé que de simples banalités avant de se jeter l’un sur l’autre. Dur d’être naturel dans une conversation entre deux être civilisés après cela. Elle n’en tint donc pas rigueur au Ministre et fit plutôt un effort pour le suivre sur sa lancée. Après tout, ils avaient un peu plus de temps que la dernière fois. Joane n’était pas là, le Palais était à moitié désert et il avait réussi à lui trouver une bonne excuse pour justifier sa présence dans son bureau. Bref, parfait ! Maintenant il faudrait simplement ne pas laisser un silence gêné s’installer entre eux, bien que la jeune femme se sentait tout sauf gênée en compagnie de De Guise.

- Non, ne vous en faîtes pas. L’Impératrice n’est pas là, comme vous le savez, alors j’en ai profité pour faire des choses sans grand intérêt. Et vous ?


Elle se doutait que sa journée n’avait pas été aussi reposante que la sienne, mais tant qu’à faire la conversation, autant savoir ce qui se passait dans l’Empire ces derniers temps ! Surtout que cela pourrait peut-être intéresser la Cible… A peine cette pensée lui avait-elle effleuré l’esprit qu’elle se mit une claque mentale. Elle avait pensé au danger que pourrait représenter une relation avec le Ministre par rapport à Livingstone, mais jamais à ce que cela pourrait impliquer par rapport à la résistance ! Comment avait-elle pu omettre ce « détail » ?! Pour le coup, elle s’en voulait comme pas possible, mais elle chassa ce sentiment lorsqu’elle fixa ses yeux bleus sur le visage de l’homme. Elle posa alors sa main sur l’une de celles qui lui tenait le visage et referma délicatement ses doigts dessus. Sans le lâcher du regard, elle y déposa un baiser avant de concentrer toute son attention sur son vis-à-vis. Elle espérait sincèrement que son trouble n’avait pas été remarqué, car elle redoutait qu’il commence à lui poser des questions embarrassantes.

Cependant, elle ne lui laissa pas le temps de répondre car soudain elle s’était souvenue de quelque chose et elle reprit la parole d’une voix fautive de petite fille.


- Veuillez m’excuser Luc, je viens à peine de réaliser que votre manteau se trouve toujours en ma possession depuis le bal. J’ai complètement oublié de vous le ramener.

Cela aurait pu passer pour une manœuvre plus que maladroite et bien trop voyante pour l’attirer dans sa chambre, mais ce n’était pourtant pas le cas. Tout d’abord parce que la dame de compagnie était bien plus subtile que cela dans ses approches, ensuite parce qu’elle avait tout simplement été tellement prise de court par sa convocation qu’elle en avait oublié le vêtement. En fait, elle avait tout oublié ! Elle ne s’était fixée que sur une seule chose : l’homme voulait la revoir et avait surtout trouvé un moyen d’y parvenir ! Seule cette pensée l’avait retenue attachée à la réalité, pour le reste, elle s’en fichait pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc De Guise
Emmerdeur professionel


Messages : 305
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Dans la base des résistants

Feuille de personnage
Situation: Pas dans la m*****...
Renseigements:
Humeur: Mauvaise

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 2:51

Oui, sa question était franchement des plus nulles, mais il n’avait pas trouvé plus intelligeant. Il ne savait pas quoi lui demander en fait. Il ne la connaissait pas en y réfléchissant bien. Après tout, ils n’avaient discuté que quelques minutes avant que tout ne se déclenche. Il savait à peu près ce qu’elle pensait de son travail auprès de l’Impératrice mais pour le reste… oui il se sentait con et un petit air gêné passa sur son visage après la question qu’il avait posé. Se rendant compte en la prononçant, combien la situation était ridicule… imbécile ! Il aurait mieux fait de se préparer un peu plus à la recevoir, avant de la convoquer. Zéro pointé Luc.
Pourtant, la jeune femme ne sembla pas en prendre plus que note que cela et ne manqua pas de lui répondre. Sa voix l’envouta un peu plus, quel beau timbre. Il l’écouta avec attention, même si pour l’instant, la conversation ne volait pas haut. Mais ça allait assurément changer… à moins qu’il ne faille d’abord céder aux instincts animaux, avant de pouvoir engager quelque chose de plus civilisé. Parce que parler du beau temps, ils l’avaient déjà fait sur le balcon.

Le ministre aurait volontiers répondu à son amante, mais elle ne lui en laissa pas le temps. Il se perdit dans son regard, frissonna à son baiser sur sa main. Et lâcha un léger rire à son excuse. Il s’approcha alors doucement de la jeune femme, laissant glisser une main sur sa hanche, pour l’attirer à lui et se rapprocha dangereusement de son oreille, pour lui murmurer quelques mots.


- Vous pouviez tout simplement me dire que vous souhaitez m’avoir dans votre chambre pour un moment… je vous suivrais aussi.


Avant de se reculer à nouveau, avec un air rieur dans le regard et un sourire malicieux planté sur les lèvres. Oui, il déconnait, ça lui arrivait aussi parfois. Surtout quand la cause de sa mauvaise humeur n’était pas dans les parages et qu’il avait en face de lui, une femme comme Shela. Qui avait un réel talent pour mettre tous ses sens en éveil.

- Ce n’est pas grave, une autre occasion de se voir comme cela. Où est-ce que vous logez ?

Voilà bien une chose qu’il n’avait pas eu le temps de savoir. C’était plutôt nécessaire, s’il voulait pouvoir la surprendre un jour ou l’autre et se retrouver devant sa porte. Enfin… si elle acceptait bien entendu de le revoir encore une fois après cela.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Shela Hennessy



Messages : 96
Date d'inscription : 16/11/2009

Feuille de personnage
Situation:
Renseigements:
Humeur:

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 3:01

La jeune femme se laissa faire sans problème et apprécia avec plaisir les gestes sensuels du Ministre. La main qu’il glissait ainsi sur son corps lui raviva instantanément des souvenirs, de même que son souffle chaud sur sa nuque. Cependant les paroles qu’il lui susurra éveillèrent en elle plus d’amusement que de désir. Ainsi il croyait qu’elle lui avait tendu un piège malhabile ? Bien sûr que non ! Et elle le sentit au son de sa voix avant même de voir son sourire si craquant, qu’il plaisantait. Ni une ni deux, comme s’ils étaient amis depuis l’enfance, elle lui fit une petite mine contrariée de fillette avant de lui balance une légère pichenette sur le bout du nez. Son autre main, elle, était venue se poser sur son épaule et remontait à présent vers son cou. Elle se cala ensuite derrière sa nuque alors que Shela se mettait légèrement sur la pointe des pieds pour venir lui effleurer les lèvres d’un léger baiser. Elle se recula légèrement pour plonger son regard dans le sien et répondre à sa question d’une voix mutine, sur le ton de la confidence.

- Je suis dans l’aile ouest, au 4ème étage.

De Guise n’était pas bête, il savait que les personnes les plus proches de Livingstone logeaient dans cette partie du bâtiment et qu’il serait difficile pour lui de s’y rendre en douce. L’Impératrice n’était pas bête, elle gardait un œil sur les gens qui la côtoyaient de manière plus intime car elle savait que c’était d’eux qu’elle devait le plus se méfier.

Shela se recula soudain et commença à arpenter la pièce en jetant des regards à droite et à gauche. Elle était curieuse de tout ce qui pourrait lui en apprendre un peu plus sur l’homme et elle espérait trouver de quoi satisfaire sa curiosité dans son bureau. C’est pourquoi elle examinait avec soin le moindre objet, le moindre livre, la moindre photo, continuant tout de même la conversation.


- Et vous cher Ministre, où donc logez-vous ? Peut-être que votre chambre est plus facile d’accès que la mienne.

Elle lui lança un regard lourd de sous-entendus. Oui, si elle avait l’occasion de lui rendre visite dans sa chambre, si cette entreprise était moins périlleuse que l’inverse, elle ne voyait pas pourquoi elle s’en priverait ! Ni pourquoi elle l’en priverait lui d’ailleurs ! S’ils avaient un moyen de pouvoir se rencontrer régulièrement et plus ou moins en sécurité, elle n’allait pas cracher dessus. De Guise lui faisait un effet qu’aucun autre homme ne lui avait encore jamais fait et elle voulait s’abandonner dans cette folie sans retenue.

Tandis que son esprit réfléchissait à la quasi-perfection qui émanait de l’homme, elle avait continué son chemin dans le bureau et s’était soudain arrêtée devant une photo qui avait tout de suite attiré son attention. Une femme se tenait avec, à ses côtés un garçon et une fille qui lui ressemblaient furieusement, ainsi qu’à leur père qui se tenait debout dans la pièce. Elle prit délicatement le cadre entre ses mains et l’examina avec attention avant de prendre la parole d’une voix émue.


- Vous avez une très jolie famille Luc. Vous avez de la chance.

Et elle le pensait vraiment. Bien sûr, elle savait les soucis que cela lui avaient amené, du moins elle se doutait qu’avoir sa propre fille au service de Livingstone n’était pas un réel plaisir. Cependant elle enviait le fait qu’il ait des enfants. Elle aurait donné n’importe quoi pour en avoir et maintenant qu’elle était dame de compagnie de l’Impératrice, elle savait que cela ne pourrait jamais arriver. Ca lui déchirait le cœur et son visage se rembrunit quelque peu. Un voile se posa sur ses yeux qui regardaient à présent dans le vague. Elle s’était déconnecté de la réalité et ne pu chasser sa soudaine mélancolie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc De Guise
Emmerdeur professionel


Messages : 305
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Dans la base des résistants

Feuille de personnage
Situation: Pas dans la m*****...
Renseigements:
Humeur: Mauvaise

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 3:03

Luc fût quelque peu surpris par la réaction de la jeune femme face à sa « blague ». Il se doutait bien qu’elle avait comprit en un clin d’œil qu’il déconnait, mais de là à s’attendre à se ramasser un petit coup sur le nez, c’était imprévu ! Un coup dans l’épaule pourquoi pas mais là… il sursauta légèrement à cette marque « d’affection », avant d’en rire, tandis qu’elle se rapprochait à nouveau de lui pour l’embrasser. Dieu… qu’il aimait la sentir près de lui ainsi. Il était accro, c’était impressionnant, comme elle pouvait lui faire perdre pied.

Une petite moue traversa son visage, tandis qu’elle répondait à sa question. Pourquoi avait-il espérer qu’elle soit installés ailleurs ? Ca aurait été trop beau, bien sûr qu’elle vivait près de Livingstone et qu’il ne pourrait assurément pas lui rendre une petite visite surprise… raahhhh !!! Frustrant !!!!!


- Je m’en doutais… la vue est belle de là-haut, n’est-ce pas ?


Avec un léger sourire en coin, faisant de ce fait, un petit rappel de la soirée qu’ils avaient passée ensemble. Enfin… la soirée. Le moment de plaisir pur et intense plutôt. Mais pour lui, ça valait bien n’importe quelle soirée en bonne compagnie, car Shela, c’était encore autre chose, au-dessus de beaucoup de chose. Un petit ricanement traversa ses lèvres alors qu’elle lui posait à son tour la question. Elle ne perdait pas le nord décidément !


- Oh, oui, assurément, ils doivent être beaucoup plus faciles d’accès. Quoique… connaissant Joane et le fait qu’elle appréciait débarquer chez lui sans se faire annoncer, ça pouvait être aussi quelque peu dangereux qu’elle vienne lui rendre visite ainsi. Mes appartements se trouvent à l’étage des Ministre, 2ème étage. Vous y êtes la bienvenue n’importe quand, tant que l’Impératrice ne se trouve pas dans les parages.

Termina-t-il avec un petit sourire. Tout en se disant toujours que si elle bossait pour l'Impératrice, ils ne risquaient pas de la voir pointer son nez, tant qu’ils seraient ensemble. Son regard ne quitta pas un seul instant sa silhouette, l’observant marcher dans son bureau, à la recherche de ce qui pourrait lui donner des indices sur sa vie. Lui ne voyait qu’elle.

Il la vit bien rapidement prendre un cadre où se trouvait une photo de sa famille, un petit pincement au cœur le prit. C’était encore pendant leurs jours heureux, quand ils étaient une famille. Il détestait Joane pour ce qu’elle leur avait fait, pour lui avoir prit sa fille, pour lui avoir fait perdre sa femme et son fils, c’était juste… détestable. Mais il avait du s’y faire et se disait qu’au moins deux d’entre eux étaient heureux et libres, au Canada.


- Merci.

L’homme remarqua alors bien vite que la jeune femme sembla être émue par cette simple photo et il fronça les sourcils. Il n’aimait pas la voir ainsi, pas du tout même. Et s’approcha alors doucement d’elle, lui prenant le cadre qu’elle avait dans les mains, pour le poser à plat, face cachée contre le bois, pour ne plus la voir. Avant qu’une main ne se pose à nouveau sur sa hanche et qu’il lui caresse doucement la joue tout en plantant son regard dans le sien.

- Shel? Vous allez bien ? Que se passe-t-il ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Shela Hennessy



Messages : 96
Date d'inscription : 16/11/2009

Feuille de personnage
Situation:
Renseigements:
Humeur:

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 3:06

La jeune femme fut sortie de sa légère torpeur par De Guise qui s’était approché d’elle et l’avait à nouveau enlacée. Elle essaya sans grand succès de reprendre contenance, mais il était trop tard, l’homme avait bien vu que quelque chose l’avait perturbée à la vue de cette photo de famille. Devait-elle lui expliquer le fond de sa pensée ? Lui ouvrir son cœur ainsi alors qu’après tout, elle le connaissait à peine ? Personne n’était au courant de son désir d’avoir un enfant, jamais elle n’aurait pu en parler à qui que ce soit. Et pourtant, elle faisait d’instinct confiance à cet homme et lorsqu’elle vit l’inquiétude dans son regard, elle faillit craquer. De fines gouttes s’amoncelèrent aux coins de ses yeux qu’elle chassa d’un revers de la main avant de lui parler d’une voix mal assurée.

- Ne vous en faîtes pas. C’est simplement qu’il y a des choses que je ne pourrai jamais avoir. Des choses qui me tiennent profondément à cœur. Etre confronté à cette réalité est toujours un peu douloureux.

Elle n’allait pas plus s’attarder sur le sujet, elle ne voulait pas plomber l’ambiance, mais cette évocation à une famille qu’elle ne pourrait jamais fonder l’avis mise mal à l’aise. Elle avait horreur de passer pour une personne fragile et généralement, les gens qui l’entouraient ne le pensaient pas. Mais tout était différent avec le Ministre. Elle sentait qu’elle pouvait se laisser aller comme jamais elle ne l’aurait fait avec quelqu’un d’autre. C’est peut-être cela qui la poussa à se blottir dans ses bras et à y demeurer silencieusement durant de longues minutes. Elle aurait tout donné pour qu’à cet instant elle ait Joane en face d’elle, pour qu’elle puisse lui faire mal, la détruire comme elle détruisait la vie de tant de personnes ! Cette femme était un poison qu’il fallait exterminer.

Sa colère lui fit du bien et la revigora quelque peu. Elle se détacha des bras de Luc et fit quelques pas en lui tournant le dos afin de se ressaisir complètement. Lorsque ce fut fait, elle lui parla de sa voix coutumière, doucement voilée de mystère.


- Je crois que ni votre chambre ni la mienne ne pourrait convenir pour nos futures rencontres. Et il est hors de question pour moi de devoir attendre à nouveau que l’Impératrice s’en aille pour pouvoir vous revoir Luc.

Elle ne voyait pas encore où ils allaient trouver l’endroit idéal pour se voir, mais elle était bien décidée à ne pas sortir de ce bureau avant de le savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc De Guise
Emmerdeur professionel


Messages : 305
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Dans la base des résistants

Feuille de personnage
Situation: Pas dans la m*****...
Renseigements:
Humeur: Mauvaise

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 3:06

De Guise n’avait pas manqué de voir ses yeux briller, de comprendre que des larmes tentaient de s’échapper. Elle les balaya d’un revers de la main, il lui caressa doucement la joue, l’attirant un peu plus contre lui. Ca lui avait un peu retourné les tripes de la voir ainsi. Pourquoi était-elle si triste d’un coup ? Le fait que la jeune femme lui dise de ne pas s’inquiéter, était tout à fait inutile, il était inquiété de toute façon. Elle lui expliqua alors en gros ce qui la mettait dans cet état et il alla lui déposer un baiser sur le nez, il avait compris. La jeune femme souhaitait assurément avoir une famille, mais ce rêve n’était décidément qu’un rêve, vu sa position, vu l’endroit où elle travaillait.

- Mais peut-être que vous pourrez avoir ce que vous souhaitez un jour. Ca ne dura pas éternellement.


Il était persuadé que Joane ne pourrait garder son trône des siècles, quelqu’un finirait bien par la faire tomber. Sa maîtresse se cala bien dans ses bras et il la serra tout contre lui, lui caressant doucement le dos pour la réconforter. Callant une main contre sa nuque, il la massait doucement tout en lui déposant quelques baisers sur la tête. Il aurait bien voulu lui faire oublier sa douleur, mais ne voyait pas trop comment, il ne pouvait quand même pas lui proposer de lui faire ce qu’elle rêvait d’avoir quand même.

La dame de compagnie reprit bien rapidement du poil de la bête et Luc fût surpris de ce changement rapide, elle était forte et il appréciait cela. Ca ne faisait qu’augmenter son respect pour elle et son regard était fixé sur sa nuque, alors qu’elle lui parlait à nouveau de leur problème présent. Le fait de se voir, sans attendre à chaque fois des semaines ou des mois.

Ce sous-entendu qu’elle entendait bien le revoir encore et encore, le ravi. Une sensation étrange le prit alors et il s’approcha lentement de la jeune femme qui lui tournait le dos.


- Il est vrai que la chose est périlleuse, mais nous vivons tout deux ici…et je n’ai pas de maison de « retraite » quelque part, malheureusement.

Il se voyait même en prendre une, à quoi cela lui servait-il ? Enfin, maintenant, il en verrait pas mal l’utilité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Shela Hennessy



Messages : 96
Date d'inscription : 16/11/2009

Feuille de personnage
Situation:
Renseigements:
Humeur:

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 3:10

Shela avait accueilli les paroles de l’homme et son geste d’affection avec une petite mine. Elle appréciait sûrement, mais pour elle ce n’était qu’une illusion. Jamais elle ne pourrait avoir d’enfants tant qu’elle serait au service de Livingstone et le fait de se démettre de ses fonctions signerait très certainement son arrêt de mort. Non, il n’y avait pas de solutions, elle était prise au piège. Elle l’avait été à la minute où elle avait accepté sa mission pour la Cible. Elle avait pensé alors qu’elle pourrait vivre avec ce regret, mais plus le temps passait et plus elle se rendait compte à quel point elle avait été stupide de penser cela.

Elle sourit lorsqu’il parla d’une maison secondaire qu’il ne possédait pas. Assurément, il n’en aurait pas eu l’utilité, sauf pour fuir Joane et il était évident que celle-ci ne l’aurait jamais permis. Comment allaient-ils faire ? Se voir au Palais était beaucoup trop périlleux et même si la jeune femme désirait ardemment poursuivre sa relation avec De Guise, elle n’était pas suicidaire non plus. Il ne fallait pas tenir compte uniquement de l’Impératrice. Il y avait tous les valets, majordomes, dames de compagnie, gardes, miliciens et autres qui transitaient dans les couloirs et qui auraient pu remarquer quelque chose bien rapidement malgré leurs efforts pour rester discrets.

Elle se tourna vers lui pour lui proposer une solution qui n’était peut-être pas meilleure mais qui aurait au moins l’avantage de les éloigner du Palais.


- Nous pourrions peut-être louer une chambre en ville, sous un prête-nom.

Elle se rendait compte à quel point cela allait être compliqué pour elle de se soustraire au tyran pour faire un tour en ville, mais trouver un endroit dans le Palais qui ne soit pas exposé était une mission encore plus ardue. Ils allaient devoir chercher un moment pour trouver la perle rare. Un lieu qui ne soit ni trop profondément enfoui dans les bas-fond, ni trop exposé au centre. Quelque chose de discret mais de ne pas non plus trop minable. Ils avaient plutôt intérêt à s’y mettre maintenant s’ils voulaient se voir avant la fin de l’année ! Enfin, à son avis, il valait mieux que ce soit elle qui s’y colle, elle avait très certainement plus de contact que lui.

- Je vais m’en occuper dès aujourd’hui.

Elle ne lui avait même pas laissé le temps de s’exprimer sur la question mais elle doutait qu’il ait quelque chose à y redire. Elle allait devoir trouver une excuse bidon pour qu’une personne de la Cible lui trouve un endroit approprié. Elle allait leur dire qu’elle avait besoin de sortir de temps à autre des griffes de Joane et que s’ils ne voulaient pas qu’elle devienne folle trop vite, ils avaient plutôt intérêt à lui trouver une petite chambre. Rien de luxueux, simplement une île de repos sur laquelle elle pourrait s’évader. Et cela avec la meilleure des compagnies possibles…

Elle était passée à côté de lui pour lui effleurer les lèvres et lui lancer un sourire complice avant d’aller s’asseoir avec grâce sur le devant de son bureau. Sa jupe mi-longue, échancrée jusqu’au haut de la cuisse, fit apparaître sa peau laiteuse lorsqu’elle croisa les jambes d’un mouvement félin. Elle le fixait d’un regard lourd de sous-entendus qui ne laissait place à aucune équivoque et qui invitait à venir la rejoindre. Et s’il n’avait toujours pas compris, le sourire malicieux qui s’installa sur ses lèvres était lui des plus clairs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc De Guise
Emmerdeur professionel


Messages : 305
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Dans la base des résistants

Feuille de personnage
Situation: Pas dans la m*****...
Renseigements:
Humeur: Mauvaise

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 3:12

Le malaise sur la famille semblait être terminé pour de bon, puisque la conversation était cette fois-ci bien lancée sur l’endroit dont ils auraient besoin pour pouvoir profiter l’un de l’autre, sans risquer de se faire attraper par Livingstone ou quelqu’un de sa suite. Il l’écouta alors lui proposer son idée. Ce n’était pas si bête, s’ils se trouvaient un pied à terre dans la ville, ils pourraient s’y voir sans plus de problème. Bien que Luc devrait doubler de vigilance quand même, pour ne pas manquer de se faire reconnaître. Le désavantage d’être un ministre qui gardait sa place si longtemps, c’est qu’on avait tendance à pouvoir savoir qui il était en le rencontrant dans la rue et une âme mal intentionnée pourrait lui poser quelque problème.

Il allait lui dire qu’il était tout à fait pour et continuer sur sa lancée en lui demandant ce qu’elle comptait faire, ou comment devraient-ils s’y prendre pour trouver une chambre, qu’elle le coupa dans son commencement de question, afin de lui faire comprendre qu’elle ferait le nécessaire pour leur trouver un nid d’amour. Il eut un sourire conquis et sentit une certaine excitation le prendre.

C’était comme s’il était en train de tromper sa femme et de trouver le meilleur moyen de le faire en toute impunité. Sauf qu’il n’était plus marié depuis quelques temps maintenant et qu’aucun remord ne le prendrait à tromper la surveillance de l’Impératrice. Il se moquait d’elle comme de son premier slip.

- Je crois que vous ne me laissez pas le choix d’être contre votre proposition… fit-il plus sur un ton malicieux qu’autre chose. Il n’était pas contre qu’elle prenne les choses en main, il aimait cela même.

Elle se déplaça à nouveau, il se laissa effleurer les lèvres et la regarda s’installer sur son bureau. Ce qui ne manqua pas de faire son petit effet. Remarquable déjà d’ailleurs… un frisson lui parcouru l’échine. Comment faisait-elle pour avoir autant d’effet sur sa personne ? Il ne pouvait pas l’expliquer, mais le cherchait-il réellement ? Il lui rendit son sourire, mais ne s’approcha pas rapidement d’elle.

Non en fait, il se détourna, lui tourna le dos et se dirigea vers la porte de son bureau, qu’il prit la peine de fermer à clé. Ainsi, ils ne seraient pas dérangés dans leurs petits échanges. Se tournant alors à nouveau pour lui faire face, il s’approcha lentement de sa personne, laissant la pression monter gentiment, il la dévorait du regard.

Arrivé à sa hauteur, il posa ses deux mains sur ses jambes et voulu laisser glisser l’une d’entre elle entre les pans de sa robe, alors qu’il suivait avec délicatesse sa cuisse mise à nue. Son regard était planté dans le bleu azur de celui de sa partenaire, s’y noyant complètement. Il rapprocha alors dangereusement son visage du sien, sans pour autant l’embrasser, ils n’étaient qu’à quelques centimètres, mais il laissait son souffle chaud parcourir le visage de Shela. Puisqu’ils avaient le temps, autant en profiter pour jouer, après tout… c’était elle qui l’avait fait languir la dernière fois.


- Vous me rendez fou…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Shela Hennessy



Messages : 96
Date d'inscription : 16/11/2009

Feuille de personnage
Situation:
Renseigements:
Humeur:

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 3:20

Shela observa l’homme se diriger avec une lenteur quasi cruelle vers elle après avoir mis le verrou sur la porte. Bonne idée ! Ils ne seraient pas dérangés comme cela, ou tout du moins, pas pris en flagrant délit, ce qui pouvait restait très appréciable ! Il faisait monter le désir en elle et semblait prendre un malin plaisir à jouer au même petit jeu du chat et de la souris qu’elle lui avait fait subir deux semaines plus tôt. Chacun son tour ! Mais cela ne la dérangeait pas, au contraire. Elle aimait le fait qu’il puisse ainsi la tenir en haleine, rien qu’avec une caresse sur sa cuisse, un souffle sur son visage, un regard. Lorsqu’il lui murmura ces quelques mots, elle cru qu’elle allait se liquéfier sur place… Il était tout aussi séducteur qu’elle et il savait quoi faire pour la mettre en émoi.

Après un sourire conquis, elle posa délicatement une main sur sa nuque et s’avança vers lui pour lui déposer quelques baisers sur le cou avant de se détacher à nouveau et de planter son regard dans le sien.


- Personnellement, c’est un mélange entre votre personne et votre absence qui me fait perdre la tête.

Parce qu’autant l’avoir à ses côtés lui donnait envie de perdre tout contrôle et de céder à ses envies et ses pulsions, même si cela pouvait paraître fou, autant ne pas l’avoir à ses côtés durant deux semaines avait été une véritable torture, mentale et physique. Elle avait besoin qu’il soit là, auprès d’elle, qu’il la prenne dans ses bras, qu’il la réconforte, l’amuse, lui donne du plaisir. En une soirée elle était devenue totalement accro et était comme une droguée en manque qui voit sa came juste sous son nez mais qui ne peut pas se servir. Une situation d’un sadisme sans nom pour la belle. Mais maintenant qu’ils étaient là, elle allait pouvoir profiter de la présence de l’homme et c’est bien ce qu’elle fit.

Avec un calme olympien qui ne laissait pas du tout transparaître l’ardeur qui s’était soudain emparée d’elle, elle déboutonna son chemisier avant de faire la même chose avec celui du Ministre. Elle n’alla pas plus loin et se contenta d’effleurer la peau de De Guise du bout de ses doigts puis de se reposer sur ses deux mains, le torse légèrement penché en arrière. Elle l’attendait.


- Je crois qu’à partir de maintenant nous allons pouvoir nous tutoyer Luc ?

Oui, parce que le « vous » faisait certes très classe, mais elle se sentait bien assez à l’aise avec lui pour le tutoyer sans cérémonie. Elle avait été assez à l’aise pour se donner à lui dès le 1er soir et pour faire lentement monter son désir à présent ! D’ailleurs le pied de sa jambe découverte glissa lentement du genou de l’homme jusqu’à son entrejambe et s’y attarda quelque peu (Lolita ! :p) avant de reprendre un aller-retour calme et continu. Rien ne laissait transparaître dans son attitude qu’elle lui aurait volontiers sauté dessus et arraché tous ses vêtements sans scrupules. Non, elle savait se contenir lorsqu’il le fallait et vu qu’il souhaitait jouer, elle n’allait pas lui gâcher son petit plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc De Guise
Emmerdeur professionel


Messages : 305
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Dans la base des résistants

Feuille de personnage
Situation: Pas dans la m*****...
Renseigements:
Humeur: Mauvaise

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 3:21

Un frisson lui parcouru toute l’échine dorsale alors que la main de son amante se posait sur sa nuque et que ses lèvres lui embrassait le cou. Il ferma les yeux à cette délicate attention, alors que la main sur sa cuisse continuait un petit mouvement de caresse. Son regard croisa alors à nouveau le sien, quand elle arrêta son traitement et un fin sourire passa sur ses lèvres, tandis qu’elle lui avouait que l’attente mêlée au reste, la faisait totalement craquer.

- Votre absence a été une torture pour moi… belle dame. Fit-il tout en lui volant un baiser à la volée, alors qu’elle s’occupait de se mettre un peu plus à l’aise.

Il est vrai, en y réfléchissant bien, que c’était étonnant de se dire qu’ils étaient tout deux complètement accro l’un à l’autre, après une simple rencontre sur un balcon et un petit envoyage en l’air comme cela, à la va-vite, sans rien derrière. Mais le coup de foudre existait, c’était peut-être cela qui les faisait être ainsi l’un envers l’autre.

Luc ne pouvait pas nier qu’il était attiré inexorablement vers cette femme. Que tout chez elle animait ses sensations, son instinct, ses envies et le reste. Elle lui avait jeté un sort, définitivement. Ce qui n’était pas pour lui déplaire, bien au contraire, il était heureux de pouvoir ressentir une telle chose pour une femme. Lui qui avait craint un temps, que d’être aux côtés de Joane, lui avait totalement coupé l’envie de faire l’amour à une femme normalement, Shela lui prouvait le contraire.

Son regard la dévorait littéralement, surtout qu’elle venait de lui permettre de pouvoir se rincer un peu plus l’œil. Il pouvait voir des choses qu’il n’avait pas vues lors de leur premier échange si rapide et bestial. Le fait de voir qu’une petite partie de sa poitrine le rendait un peu plus désireux de son corps. Ses doigts sur son torse, si légers et furtifs le brûlaient comme un feu infernal. Comment faisait-il pour ne pas lui sauter dessus à l’instant ?!


- Mmmm… oui… plus tard…

Le pied qu’il sentait bouger ne lui permettait pas de se concentrer pleinement sur ce que venait de lui dire la jeune femme. Mais il était tout à fait d’accord dans le fond. Il trouvait juste que ça rajoutait quelque chose à l’échange s’ils continuaient sur le vouvoiement pour le moment. C’était un peu plus excitant à ses yeux.

Un soupire traversa ses lèvres quand elle s’arrêta sur son bas-ventre. Il était déjà bien avancé dans la montée de son désir, elle pouvait le sentir. Se tenant debout devant elle, il la regardait avec un petit sourire malicieux, tandis qu’il appréciait comme il se devait et la vue, et le petit traitement qu’elle lui faisait subir. A chaque fois que le pied revenait sur son point le plus sensible, il faisait un léger mouvement du bassin pour accentuer le contact, pour qu’elle sente bien qu’il réagissait parfaitement à ce petit jeu.

Sans la quitter des yeux, il posa ses deux mains sur sa chemise et la fit tomber au sol avec lenteur, puisqu’ils avaient décidé de se chercher mutuellement, lui aussi s’en donnerait à cœur joie. Ses mains vinrent ensuite vers sa ceinture, qu’il défit avec autant de patience, le pantalon se retrouva bien vite par terre, lui aussi.

Au final, il était sérieusement en train de lui improviser un striptease privé. Sauf qu’à la différence des professionnels, madame avait tous les droits pour toucher. Luc n’était pas avare de caresse. Mais au lieu de lui faire le plaisir de l’admirer jusqu’au bout, il décida d’augmenter aussi un peu la frustration et se rapprocha à nouveau de sa personne, sa main glissant sur la jambe dont le pied était collé à sa cuisse ou à son bas-ventre, pour aller lui faire enlever son haut à son tour. Ses mains caressant avec expertise sa poitrine, tandis que ses lèvres avides allaient lui voler un baiser des plus passionnés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Shela Hennessy



Messages : 96
Date d'inscription : 16/11/2009

Feuille de personnage
Situation:
Renseigements:
Humeur:

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 3:24

Shela accueillit avec un petit sourire la remarque de son amant. Il préférait rester au « vous » alors ? Pas de problèmes pour elle de ce côté-là, elle voyait très bien ce que cela pouvait avoir comme effet sur leur désir. Il y avait un petit quelque chose de mystérieux dans le fait de ne pas se tutoyer, une sorte de « non-familiarité » qui les ramenait à leur première rencontre. D’accord, celle-ci n’était que la deuxième, mais elle avait l’impression indescriptible de le connaître depuis toujours. Le « vous » avait quelque chose de plus… distingué, de plus interdit quelque part. Car lorsqu’ils se croiseraient dans les couloirs, c’est ce qu’ils devraient employer pour ne pas se faire découvrir. C’était leur secret et ça la ramenait à l’excitation du danger. Et en parlant de cela, l’homme semblait grandement apprécier les mouvements de va-et-vient de la dame de compagnie qui ne se faisait absolument pas prier pour continuer. Lui faire plaisir c’était se faire plaisir à elle aussi. Et si l’homme pouvait admirer la vue, il en fut bien vite le cas pour elle. Elle regarda tomber avec une ardeur au fond de ses yeux la chemise puis le pantalon avant qu’il n’entreprenne de faire la même chose avec certains de ses vêtements.

Lentement, elle laissa retomber sa jambe tandis qu’il l’embrassait avec passion. Elle était totalement envoûtée et se laissait à nouveau complètement faire. Avec une douceur et un calme qui ne reflétait absolument pas ce qu’elle pouvait ressentir, elle fit tomber la dernière barrière de tissu qui entravait sa virilité avant de s’avancer vers lui pour se relever. Elle fit glisser sa jupe et ses sous-vêtements à terre avant de se rasseoir et de se détacher de lui. Elle lui sourit, un sourire à tomber par terre, charmeur, mutin, sensuel, et resta quelques secondes plantée là à le regarder. Il n’y avait pas de doutes, c’était un bel homme. Fin, élancé mais aucunement féminin, musclé juste ce qu’il fallait, viril. Tout ce qu’elle aimait chez un homme se trouvait sous ses yeux.

Avec grâce elle approcha une main de l’une de ses joues et la caressa du bout des doigts. Elle referma sa main sur sa nuque et l’approcha, entourant son bassin de l’une de ses jambes, afin de l’embrasser avec douceur. Elle le désirait avec violence, mais elle avait envie de prendre le temps afin de profiter de chaque instant. Cette fois-ci, ça ne serait pas terminé en quelques minutes, elle voulait que ça dure bien plus longtemps et c’est pour cela qu’elle se releva et se colla à lui, passant ses lèvres sur son torse. Elle l’entoura de ses bras, humant avec délectation son parfum, laissant glisser ses doigts sur sa peau douce.


- J’espère que vous avez du temps devant vous cher Ministre.

Et sur ce, elle releva la tête pour le fixer avec intensité avant de l’amener doucement à terre avec elle. Elle s’allongea avec sensualité sur le coûteux tapis et l’attira vers elle pour rencontrer à nouveau ses lèvres. Elle ne pourrait décidément jamais se passer de ce contact. Ses gestes étaient emplis de tendresse, ce dont elle ne faisait jamais réellement preuve avec d’autres. Il était si… spécial, si… entêtant. Elle était sûre, viscéralement certaine, d’avoir rencontré un être exceptionnel qui changerait sa vie d’une manière ou d’une autre. Peu importait le danger. Pour le coup, elle ne laisserait personne lui enlever cela et elle s’appliquait à rendre ce moment unique. Ses caresses continuaient tout le long du dos de l’homme tandis qu’il se tenait au-dessus d’elle, avant de se faire plus ciblées. Elle le titillait encore et toujours, mais il était clair qu’il allait s’en donner à cœur joie pour faire de même ! Sentir ainsi son corps pour la première fois contre le sien avait quelque chose de grisant, de magique. Comme si l’on découvrait une nouvelle terre inexplorée et qui ne demandait qu’à être découverte. Un trésor en quelque sorte qui la faisait littéralement brûler de l’intérieur. Elle en était presque émue et pensait que ce lien fort, qui c’était si vite créé, le touchait aussi très certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc De Guise
Emmerdeur professionel


Messages : 305
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Dans la base des résistants

Feuille de personnage
Situation: Pas dans la m*****...
Renseigements:
Humeur: Mauvaise

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 5 Jan - 3:25

Chaque mouvement, chaque caresse, souffle, baiser, aidaient un peu plus à monter son excitation et son désir. Jamais il n’avait connu cela, même pas avec son ex-femme et dieu sait qu’elle ne lui était pas indifférente mais là… rien n’était comme il avait pu connaître un jour. Il y avait quelque chose chez la dame de compagnie qui le rendait complètement dingue, allez savoir ce que c’était. Mais il ne souhaitait même pas tenter de le comprendre, il se laissait porter par ses émotions, profitant pleinement de l’instant présent et tant pis pour le reste. Malgré le danger d’être dans la situation dans laquelle ils s’étaient mis tous les deux, après tout, si on les découvrait en train de s’encanailler, il était évident qu’ils risqueraient gros, surtout Shela à bien y réfléchir… enfin si elle n’était pas envoyée par Joane bien entendu…

Plus le temps passait en sa compagnie, bien que ça ne durait pas depuis des heures et plus il doutait de cette possibilité, peut-être qu’il verrait à lui poser la question directement, mais pas maintenant, il n’oserait jamais casser un tel instant de bonheur pareil. Il sentit ses mains sur l’élastique de son caleçon avant que celui-ci ne soit enlever sans plus de problème, le mettant donc complètement nu face à la jeune femme, avec une vue parfaite sur l’effet qu’elle pouvait lui faire.

Luc frissonna en la sentant se coller à lui, alors que sa peau entrait en contact avec la sienne, chaude, douce… il en perdait un peu la tête, mais le contact fût bien rapidement coupé, puisqu’elle retourna s’installer sur son bureau, il la dévora littéralement du regard, pouvant l’observer à loisir dans son plus simple appareil et… Dieu qu’elle était belle ! C’est qu’il en aurait presque bavé notre ami, non décidément elle avait quelque chose…

Les doigts sur sa joue lui firent tourner la tête et il déposa un baiser furtif dessus, une main s’était posée sur la cuisse de la jeune femme, pour la caresser avec langueur, elle n’était pas la seule à avoir le droit de toucher, lui aussi, le prenait. De toutes les façons, elle n’attendit pas bien longtemps pour le faire venir à elle et il se laissa faire sans autre, docilement, il ne rêvait que de cela de toutes les façons. Ses lèvres capturèrent celle de son amante, sans lui laisser le temps de réfléchir, il en était déjà totalement intoxiqué, ce goût c’est comme s’il le connaissait depuis toujours. Ses bras se refermèrent autour de sa partenaire, tandis qu’elle venait se coller à lui. Il en frissonna à nouveau, violement cette fois-ci, un désir monstrueux le prenait et ce contact en particulier avait mis son émoi à rude épreuve. Difficile de tenir avec une déesse pareille entre ses bras, pourtant il se devait d’être à la hauteur et de lui faire autant plaisir qu’elle ne lui en donnait ! Et fallait bien avouer que même sans qu’elle n’utilise ses mains pour quoi que ce soit, il était déjà aux portes du paradis.

L’homme était tendu, à en avoir réellement mal !

Un rire traversa les lèvres du ministre à sa question et il planta son regard dans le sien. Tellement bleu… pétillant, il y lisait aussi tout le désir qu’elle pouvait éprouver à son égard, de quoi augmenter encore un peu la température de la pièce.


- J’ai demandé expressément à ce qu’on ne me dérange pas, pour quelques prétextes que ce soit, pour la prochaine heure, ma dame. Je ne suis ici que pour vous satisfaire.


Ce qui était totalement vrai, il était prêt à tout faire pour rendre ce moment totalement inoubliable. Le balcon n’avait été qu’une « mise en bouche », ce qu’ils étaient assurément capables de faire tous les deux à l’autre. Un vrai plaisir partagé, c’était grisant et tout nouveau pour lui, qui n’avait plus connu une femme ainsi depuis bien cinq longues années, mais il ne regrettait pas d’avoir attendu quelque peu pour tomber sur cette dame d’exception.

Sa main glissa sur sa hanche, pour se rendre dans son dos et l’attirer un peu plus contre lui, alors qu’elle l’attirait sur le sol. Dans une position appelant à une luxure sans borne et on pouvait deviner qu’il ne se gênerait pas pour un sous.

Il dut fermer les yeux et se concentrer un minimum pour reprendre un peu le dessus sur ses envies, afin de ne pas couper court à ce petit moment d’échauffement entre eux, alors que la main baladeuse de son amante trouvait les points sensibles sans aucun problème. Il l’avait donc embrassé avec une certaine fougue, ses mains à lui aussi, décidèrent qu’il était temps de partir à la découverte de ces formes inconnues et pourtant si familière.

Sa bouche descendit elle aussi, le long de son cou, venant s’arrêter avec patience sur sa poitrine, la langue glissant gentiment sur cette peau si chaude, créant ainsi un chemin des plus invisibles, s’arrêtant parfois pour un baiser brûlant. De Guise se rapprochait dangereusement du trésor qu’il convoitait et sa victime ne pourrait rien faire pour qu’il dévie de son but.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Shela Hennessy



Messages : 96
Date d'inscription : 16/11/2009

Feuille de personnage
Situation:
Renseigements:
Humeur:

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mer 6 Jan - 4:42

Shela ne pouvait pas être plus comblée lorsqu'il lui fit savoir qu'ils auraient tout leur temps pour échanger leur plaisir. Alors qu'il l'avait rejoint, elle ne réfléchissait plus du tout à ce qui lui arrivait. Les doigts et la bouche de son amant étaient tout ce qui pouvait compter à l'instant et une sensation d'extase se promenait dans tout son corps. La langue de l'homme glissa sensuellement sur son corps jusqu'au point le plus sensible de son anatomie, lui faisant rapidement pousser des murmures de plaisir. Il était doué, il n'y avait pas à dire! Mais bien qu'elle le laissait faire à sa guise, elle ne restait pas inactive pour autant. Ses gestes étaient certes limités, elle ne pouvait pas réellement lui procurer du plaisir vu sa position, mais elle voulait lui montrer qu'elle était toujours avec lui si l'on pouvait dire. Ses doigts caressaient délicatement sa nuque, passant ensuite dans ses cheveux, faisant des va-et-vient au rythme de sa respiration. L'homme se calmait peut-être un peu, mais c'était tout le contraire qui se passait pour la dame de compagnie! Sa poitrine se soulevait de plus en plus vite et lorsque le plaisir qu'il lui procurait mêlé à la frustration de ne pas pouvoir lui rendre la pareille la prit aux tripes, elle décida qu'il était temps de faire preuve d'initiative.

Lentement, elle lui prit le visage entre ses mains et le ramena délicatement vers le sien avant de rouler sur le côté pour s'installer sur lui à califourchon, lui tenant les poignets avec fermeté et se penchant sur lui pour l'embrasser avec fougue. Il était temps grand temps d'arrêter de jouer et de passer aux choses sérieuses! Elle avait envie de lui, envie à en crever, comme jamais elle n'avait eu envie de quelqu'un. Il fallait qu'elle assouvisse son désir qui l'avait envahi à lui en faire perdre la tête et ce, tout de suite. Son impatience était palpable, son corps frémissait à chaque effleurement, ses yeux brillaient d'une flamme explicite. Tout dans son attitude faisait comprendre à Luc qu'elle était prête à se donner à lui, une nouvelle fois. Pour se faire, elle se releva légèrement, s'appuyant sur ses mains qui enlaçaient à présent celles de l'homme et se positionna comme il le fallait pour la suite des évènements.

Les coups de reins qu'elle donnait étaient, malgré le feu qui semblait la posséder, doux et calmes, comme si une certaine timidité retenait ses gestes. Un sourire se dessinait sur son visage, s'agrandissant au fur et à mesure que le rythme prenait de l'amplitude et ses mains ne pouvaient se résoudre à lâcher celles du Ministre. C'était une manière à elle de ressentir cette proximité si particulière qui semblait les lier depuis leur première rencontre. Décidément, elle ne s'était jamais comportée comme cela avec les hommes qui avaient pu passer dans sa vie! A croire qu'il l'avait touchée là où aucun autre ne l'avait fait auparavant. (AUCUN sous-entendu là-dedans mdr) D'ailleurs, il y avait beaucoup de choses qu'elle n'avait jamais ressenti jusque là, tel le plaisir qui montait doucement en elle à un rythme si naturel qu'il lui paraissait impossible qu'ils n'arrivent pas à l'extase à l'unisson. Et pour le coup, elle ne se trompa pas.

Après un long moment passé à satisfaire l'autre, ils s'étaient tous les deux écroulés et reprenaient maintenant leur souffle avec lenteur. Elle s'était instinctivement allongée sur le torse de son amant, déposant quelques baisers au passage sur sa peau moite. Un sourire béat et comblé lui barrait à présent le visage alors qu'elle approchait ses lèvres de son cou pour lui murmurer quelques mots.


- Heureusement que personne ne devait vous déranger!

Et elle éclata d'un petit rire cristallin qui allait totalement de paire avec sa grâce et sa sensualité naturelles. Elle reposa ensuite sa joue sur l'épaule de Luc et ferma les yeux, histoire de pouvoir profiter un peu de ce moment de calme et de paix qui semblait si parfait. Si quelqu'un était entré, là, maintenant... Il avait bien fait de prévoir le coup! Dans tous les sens du terme d'ailleurs, car elle avait su dès le départ le pourquoi de sa convocation et ne le regrettait assurément pas! Elle aurait été folle de refuser un moment si agréable alors que le risque d'être démasqué était réduit de moitié avec l'absence de Joane. Non, vraiment, il avait eu une idée lumineuse le Ministre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luc De Guise
Emmerdeur professionel


Messages : 305
Date d'inscription : 05/10/2008
Localisation : Dans la base des résistants

Feuille de personnage
Situation: Pas dans la m*****...
Renseigements:
Humeur: Mauvaise

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Jeu 14 Jan - 23:41

Luc pouvait sentir tout ce qu'il faisait ressentir à la jeune femme, ce n'était pas non plus comme s'il était un maître en la matière, mais il connaissait ce qui pouvait plaire aux femmes et savait se débrouiller. Pourtant, pour Shela, il voulait être parfait, il voulait la faire monter au Nirvana en un rien de temps, la sentir prendre son plaisir était d'une réelle jouissance pour lui, pas besoin de plus, il se sentait bien ainsi. Mais les mains de son amante vinrent se poser sur sa tête avec plus d'insistance, pour qu'il revienne au final vers elle. Se laissant faire des plus docilement, un petit sourire aux lèvres, ravi de voir que son petit traitement avait fait son effet.

La dame prit alors les commandes de la suite, De Guise se retrouvant alors sur le dos, prisonnier de sa belle gardienne. Il n'allait pas s'en plaindre et continua de se laisser faire. Autant il se devait de jouer les mâles dominants avec l'Impératrice, autant il appréciait d'avoir une maîtresse qui savait montrer ce qu'elle souhaitait. Leurs lèvres se rencontrèrent à nouveau et il répondit au baiser avec autant de fougue que sa partenaire, lui mordillant légèrement la lèvre inférieur. Son désir était à son comble et si la dame de compagnie crevait d'envie de lui, il en était de même pour le Ministre et il sentit un plaisir sans fin se propager dans tout son corps quand elle se donna à lui, qu'ils touchèrent, en même temps l'ultime extase. Il n'avait pu que la regarder dans son plaisir, tout en ayant la frustration de ne pouvoir glisser ses mains sur elle, elles étaient entremêlées avec celle de sa partenaire, ils ne se lâchèrent pas à un seul instant.

Une bonne heure plus tard, après des échanges des plus passionnés, ils reprenaient doucement leurs esprits, mais pas trop rapidement, Luc voulant encore profiter un moment de cette plénitude que cette femme lui avait apportée. Couché sur le dos, les yeux fermés, un sourire comblé aux lèvres, il appréciait la chaleur de sa compagne contre lui. Laissant glissant ses doigts sur son dos, connaissant déjà sa silhouette par cœur. Les baisers sur sa peau le faisaient frémir, il adorait ça, souhaitant que cela ne s'arrête jamais.

Ses yeux s'ouvrirent aux paroles de Shela et son regard croisa le sien, un sourire en coin se profila, tout en l'écoutant rire, il lui caressa la joue avec une grande tendresse, qui tranchait pas mal avec l'ardeur qu'ils avaient eu pendant leurs ébats.


- J'aurais fait regretter amèrement celui ou celle qui nous aurait dérangé, belle dame.

Continuant doucement sa caresse, laissant sa main parcourir son visage, il ne pouvait quitter son regard, s'y noyant complètement. Etait-il en train de tomber totalement amoureux de cette personne? Alors qu'il ne l'avait rencontré que deux fois? Que se passait-il entre eux? Ces questions devraient voir à trouver réponse plus tard, car une sonnerie le fit sortir de sa rêverie. Il était l'heure de revenir à la vie normale...

Une moue contrariée passa sur son visage, tout en faisant comprendre à la jeune femme qu'il était temps de partir. Relever en moins de deux, les amants s'habillèrent rapidement, le ministre avait dit une heure, ils ne pouvaient se permettre de se laisser attraper, c'était signer à tout deux, leur arrêt de mort et De Guise avait encore pas mal de chose à faire sur le terrain, de plus, il ne pouvait se permettre de se dé-crédibiliser ainsi face à Joane. Ca serait lui donner bien trop de plaisir de l'emmerder.

Pourtant, avant d'ouvrir la porte, l'homme l'attrapa doucement par le bras, pour la faire revenir tout contre lui, lui volant un tendre baiser. Tout en lâchant dans un murmure.


- J'attends de tes nouvelles pour l'appartement...

Oui, il venait de la tutoyer, mais elle avait eu raison au début de l'échange, ils pouvaient passer sans problème au tutoiement, après tout, l'intimité était totalement de mise entre eux. Puis la laissa filer sans plus attendre, le téléphone devenait de plus en plus insistant, rien de très agréable à entendre.

Une chose était sûre, le Ministre attendrait avec une impatience sans faille de la revoir. Il le désirait ardemment, cet appartement.


Arrow Nid douillet

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deadwoodhorizon.forumperso.com/index.htm
Shela Hennessy



Messages : 96
Date d'inscription : 16/11/2009

Feuille de personnage
Situation:
Renseigements:
Humeur:

MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   Mar 19 Jan - 0:06

Shela observait son amant avec attention tandis qu'il ouvrait les yeux et lui répondait, ses paroles lui arrachant un sourire malicieux. Etrangement, elle ne doutait pas qu'il en ait été capable. Bien qu'il soit un vrai gentleman, elle le savait assez fort pour tuer quelqu'un. Peut-être pas dans ces conditions précises (quoique s'il en valait de leur sécurité....), mais en tout cas, cette pensée ne la choquait pas plus que cela. Elle voyait et ressentait dans toutes ses attitudes qu'il pourrait la protéger contre tout et cela même s'ils ne se connaissaient en fait que depuis très peu de temps. Les caresses sur sa joue, tendres et affectueuses lui procuraient un sentiment de sûreté qu'elle n'avait jusqu'à lors jamais ressenti aussi fortement avec un homme. Elle aurait pu rester des heures allongées ainsi son regard plongé dans le sien, à laisser ses doigts parcourir son torse, déposant de temps à autre des baisers sur son épaule. Cependant ils n'avaient qu'une heure à leur disposition, ils le savaient lorsqu'elle avait passé le pas de la porte et une sonnerie vint le leur rappeler, douloureusement. Elle aurait pu étrangler avec le fil du téléphone la personne qui se trouvait à l'autre bout du combiné, mais elle se rappela que, de toutes les manières, elle n'aurait pas pu rester plus longtemps. Déjà qu'une heure d'entretien pour le prétexte avancé était un long moment, il ne fallait pas abuser, même si Joane n'était pas dans les environs. Ils étaient toujours au Palais et chaque personne qui traînait dans les couloirs pouvait aller lui faire un rapport si quelque chose de louche se passait.

Elle se leva donc bien vite à la suite du Ministre et renfila ses vêtements en quatrième vitesse malgré le désir de rester encore un peu plus. Lorsqu'elle fut prête à partir, il la ramena une dernière fois vers lui pour l'embrasser avec une tendresse qui contrastait violemment avec la fougue de leurs échanges précédents. Elle se laissa faire avant de reculer son visage pour le fixer avec un grand sourire. Une main vint se poser sur sa joue, doucement, amoureusement même. Ce n'était pas possible, pas déjà! En à peine deux rencontres! Et pourtant, ce qu'elle ressentait ne pouvait la tromper. Elle avait flashé sur cet homme alors qu'elle le connaissait déjà de vu auparavant. C'était comme un coup de foudre en deux parties, mais un coup de foudre tout de même. Et heureusement pour elle, il semblait bel et bien réciproque vu la façon dont il la fixait à l'instant. Le fait qu'il la tutoie la conforta dans cette idée et elle savoura ce moment qui leur faisait faire un pas de plus dans une nouvelle intimité. Cependant elle allait devoir en profiter toute seule car il fallait vraiment qu'elle retourne dans ses quartiers.


- Promis, je le ferai aussi vite que je le pourrai.

Et sur ce, elle quitta la pièce d'un pas qui se voulait naturel et détaché. Pas besoin d'alarmer quiconque en paraissant prendre la fuite! Elle rejoignit sa chambre en quelques minutes et s'affala sur son lit, un large sourire lui barrant le visage. A cet instant, plus rien ne comptait si ce n'était Luc et l'urgence de trouver un appartement en ville pour leurs futures rencontres. Elle allait devoir user de son imagination ainsi que de ses diverses relations pour trouver quelque chose d'approprié à leur situation. Elle aurait voulu s'y mettre tout de suite, mais cette sensation de bonheur l'en empêchait momentanément. Elle resta ainsi, plongée dans un demi-sommeil durant une grande partie de l'après-midi, avant d'enfin prendre les choses en main et passer quelques coups de fil qu'elle espérait voir aboutir à une solution pour un lieu de rencontres clandestines.

Arrow Fin de l'attente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Flashback] Shela-Luc Round 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] Shela-Luc Round 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Former Crack Cocaine User to the Second Round of Haiti’s Fraudulent Election
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» 5eme ROUND

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRENGTH AND FAITH :: S&F - Monde :: Palais Impérial :: Etages gouvernementaux :: Bureaux des Ministres-
Sauter vers: