AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Mer 25 Nov - 1:42

Pat avait enfin réussit à avoir l'accord de son tuteur improvisé pour se balader seule dans le centre ville, en journée bien évidement, et seulement dans le cadre exclusif de ses études. Il lui avait fait expressément comprendre qu'elle n'avait pas intérêt à trainer inutilement seule en dehors de son école et qu'elle ne devait absolument pas chercher les embrouilles. Cela comprenait également de ne pas chercher à faire trop de rencontre en dehors des gens de son âge, et encore, il fallait être méfiant de nos jours, qu'il ne fallait savoir se taire et surtout, surtout, ne pas dire le moindre mot de travers qui aurait pu envoyer n'importe qui à la mort.

L'adolescente, trop contente d'enfin pouvoir prendre un peu l'air et de découvrir la capitale s'était jurée de respecter à la lettre les conseils, qui relevaient d'ailleurs plus de l'ordre que d'autre chose, que lui avait prodigué le journaliste. Cependant elle ne pouvait s'empêcher de faire parfois quelques détours par les rues les plus chics et les plus alléchante du centre et la jeune fille ne pouvait que se rendre compte de la terrible disparité entre le monde aisé qui grouillait ici et la pauvreté extrême des quartiers périphériques où elle logeait actuellement.

La propagande était partout et les gens s'en accommodaient très bien et lorsqu'on parlait de Livingstone s'était généralement pour dépeindre sa grandeur et sa bonté d'âme. Face à ses propres camarades, pour l'extrême majorité issus de familles favorisées, elle restait parfois perplexe de cette dévotion totale pour le tyran mais s'abstenait sagement de dire quoi que ce soit qui n'aurait pas été dans le même sens.

Bref, voilà qu'elle se baladait impunément en plein après midi dans les rues les plus huppées d'Hegemony s'imaginant peut-être dans quelques années vivre ici à son tour, dans un grand appartement luxueux, son nom serait alors connu dans le monde de la mode et l'Impératrice elle-même porterait peut être ses créations... ses parents seraient alors fiers d'elle, et peut-être que lorsqu'elle serait fatiguée de l'agitation de la capitale elle pourrait retourner à Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Livingstone
Playboy
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 04/07/2008
Localisation : Airport

Feuille de personnage
Situation: Tranquille
Renseigements:
Humeur: Excellente

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Dim 29 Nov - 13:57

Arrow

Aaron était du genre à aimer se balader en ville, le plus incognito possible. Après tout, les gens connaissaient moins la tête du frère de l'Impératrice, que l'Impératrice elle-même et c'est ça qui faisait sa force. Car ce n'était pas parce qu'il était un ancien milicien, qu'il ne faisait plus la chasse à ceux qui voulaient du mal à sa frangine. Bien sûr, son nom et sa tronche devaient être parfaitement connu au sein de la Cible, mais ce n'était pas le cas pour tous les habitants d'Hegemony.

Bref, l'homme était donc venu au centre ville faire quelques emplettes et en bon playboy, avait finit par faire tomber sous son charme quelques vendeuses du magasin où il était entré. Sans trop de problème, il avait même finit par conclure avec l'une d'entre elle dans une cabine d'essayage. Pas à dire, c'était Joane qui serait amusée d'entendre une histoire pareille, si ça pouvait un peu calmer le tempérament de feu qu'elle avait en ce moment. Fallait bien dire que depuis l'enlèvement de De Guise, sa cadette avait une plus forte tendance que la normale à péter des câbles. Chose dangereuse pour tous ceux qui la côtoyait de près. Il savait aussi que le stress lié à la Grande Parade, même si elle n'avouerait jamais combien cet événement pouvait mettre ses nerfs à mal, n'aidait en rien à ce qu'elle se calme.

Mis à part cela, tout allait presque bien, ils avaient retrouvé leur ministre, la répression était encore plus dure qu'avant et la Cible se faisait des plus silencieuses depuis quelques jours. Tout allait donc pour le mieux, ou presque. Mais Aaron, en éternel optimiste, ne doutait pas que tout allait s'arranger. Comme toujours.

L'homme sortait donc du magasin, sans avoir rien acheté, juste en remettant correctement sa chemise et contrôlant que rien n'avait été laissé ouvert, il marcha d'un pas tranquille dans les rues de la ville, les mains dans les poches. Son attention se porta alors sur une jeune femme, qui semblait admirer l'architecture d'un des bâtiments du coin. Sans s'en rendre compte, il s'était déplacé jusque dans les quartiers riches de la ville, endroit prometteur pour un certains nombre de personnes. L'envie se faisait sentir pour ceux qui ne pouvaient habiter dans ces magnifiques quartiers.

Un petit sourire charmeur au coin des lèvres, il s'approcha donc de la jeune femme, car il ne fallait pas être un génie pour se rendre compte qu'elle n'était assurément pas de ce monde, vu son mode d'habillement.


- Ca donne envie, hein?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Ven 25 Déc - 17:29

Pat', complètement absorbée dans ses contemplations, ne remarqua pas tout de suite qu'un homme s'était approchée d'elle. A croire qu'il avait prit toutes ses précautions pour s'approcher le plus silencieusement possible car elle sursauta légèrement lorsque l'homme lui révéla sa présence en lui adressant la parole. Elle dévisagea d'un rapide coup d'œil l'individu qui l'avait tiré de ses pensées pour constater qu'il s'agissait d'un homme, plutôt séduisant il fallait l'avouer, mais ayant déjà assurément la quarantaine. Il était habillé de manière vraiment chic et d'un seul regard Pat' pu comprendre qu'elle avait à faire à quelqu'un de bonne condition sociale.

Le petit sourire qu'il abordait était à tomber et la jeune femme ne pu s'empêcher de rougir. Elle esquissa à son tour un petit sourire gênée, embarrassée d'être aussi rapidement démasquée. Certes, elle était déjà assez facilement identifiable en temps normal de par sa dégaine un peu bohème, mais c'était d'autant plus flagrant lorsqu'elle trainait dans les quartiers les plus chics de la capitale.
Elle hocha la tête en réponse à la pseudo-question de son interlocuteur. Oh oui, ça donnait envie, et elle savait combien elle aurait donner pour mener une vie fastueuse dans les beaux quartiers et faire partie de la 'haute'.


-Oui... ça dépend des envies, finit-elle par répondre, toujours un peu rêveuse.

Elle savait qu'elle n'aurait probablement pas du répondre à cet inconnu, encore moins commencer une conversation. On avait cessée de lui faire comprendre qu'il fallait qu'elle fasse attention, blablabla, mais il était dans sa nature sociable de passer au dessus de tous ces (bons) conseils. Elle se serait surement fait taper sur les doigts si Evan avait sut qu'elle répondait à des hommes, adultes qui plus est, en pleine rue... mais il l'aurais assurément tué s'il avait sut qu'il s'agissait du frère de l'Impératrice en personne ! Mais vu que Pat' elle-même ne savait pas...


Dernière édition par Pat Richardson le Dim 27 Déc - 4:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Livingstone
Playboy
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 04/07/2008
Localisation : Airport

Feuille de personnage
Situation: Tranquille
Renseigements:
Humeur: Excellente

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Ven 25 Déc - 21:50

Il l'avait surprise, ce qui ne l'étonna pas d'ailleurs. Faut dire qu'il avait été discret en l'approchant, surtout qu'elle semblait en pleine contemplation, il n'allait quand même pas la déranger trop rapidement non? Elle semblait jeune, bien jeune et surtout... elle n'avait pas l'air de se rendre compte face à qui elle se trouvait. Cool, il pourrait jouer avec cela, parfait. Toujours un sourire en coin, il continua sur sa lancée, puisqu'elle sa lui répondre.

- Je ne voulais pas vous effrayer, Aaron. Fit-il en tendant la main. Avant de jeter un regard sur l'architecture de la maison qui se trouvait devant eux. Et ça ne fait pas parti de vos envies?

Curieux? Mais non, à peine! Il lançait la conversation comme de rien, malgré le froid de l'endroit, il referma quelque peu sa veste, pour protéger son cou, tout en mettant les mains dans les poches.

- Je peux vous offrir un café? Vous me semblez gelée... lâcha-t-il avec un petit sourire, des plus charmeurs. Rien de bien méchant, mais il était du genre direct et dragueur. C'était son caractère, et elle avait l'air adulte, bien que très jeune, comparer à lui en tous les cas. Ca n'empêchait pas de tenter une approche, non?

- En tout bien, tout honneur. Pas que vous alliez croire quoi que ce soit d’autre.

Autant jouer à l’homme galant, qui n’a aucune idée malsaine. Mais c’était évidement, bien mal le connaître. Roh, il avait bien le droit de s’amuser non ? Et puis, il la trouvait plutôt mignonne, autant s’y intéresser. Surtout qu’elle ne semblait pas le connaître, ce qui voulait dire qu’elle devait venir de loin, ce qui lui permettrait une discussion un peu plus profonde que ce qu’il pouvait avoir en général.

Avant même qu’elle n’accepte ou pas, il lui avait fait un petit signe de la main pour lui montrer où il voulait l’emmener.


- Il y a un très bon café pas loin, et si vous aimez l’architecture de ce coin, ce café pourrait bien vous plaire.


Le frère de l’Impératrice insistait à peine, mais il savait que plus il parlerait à la jeune femme, plus elle n’aurait pas le temps de lui dire non. Oui, il maitrisait son art.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Dim 27 Déc - 4:58

Il ne fallut pas longtemps pour que le frère de Livingstone embrouille la jeunette qui se retrouva à la fois subjugué par le charisme de l'homme (c'est de famille Wink ) mais aussi par ses paroles. Dans un premier temps intimidée, la jeune femme s'était bien vite reprise tandis que l'homme lançait gentiment, comme de rien, la conversation, à laquelle Pat' s'empressa de répondre. Simple politesse bien sûr !

-Patricia, mais tout le monde m'appelle Pat', évidement. Fit-elle en se présentant d'une voix claire et fière. Toujours sur une lancée de bonne humeur elle répondit joyeusement à Aaron, puisqu'il semblait que ce soit son prénom.

-Bien trop matérialiste ! Se targua l'adolescente, ravis de pouvoir montrer à cet homme qu'elle faisait partie des gens fier de ne pas s'attacher à l'argent... simple genre qu'elle se donnait, on l'aura tous compris.

Mais voilà que Aaron proposait déjà de lui offrir un café afin de les tirer des griffes du froid, mais l'adolescente, à moitié naïve tout de même, fronça les sourcils, s'était un peu rapide tout ça, trop pour ne pas paraître louche. Mais l'individu sembla remarquer sa réticence puisqu'il se dépêcha de préciser qu'aucune arrière pensée ne le poussait dans sa demande. Ces simples mots suffirent pour rendre le sourire à la demoiselle.

Après tout, il n'avait pas non plus l'air d'un pervers qui voulait la violer dans un coin sombre (non il s'agissait juste du frère d'une folle furieuse après tout -_-''). Ses bonnes manières n'étaient que propice à une réponse positives. Il insista à peine lorsqu'il précisa que l'endroit qu'il voulait lui montrer n'était pas loin et qu'il se mettait presque déjà en route.

Pat' n'eut pas vraiment d'autre choix que de suivre le mouvement, et même si elle avait eu le choix, pas dit qu'elle aurait refusé la proposition ! Toujours son sourire enfantin aux lèvres elle suivit son interlocuteur sans rechigner. De plus, il était vrai qu'elle était morte de froid et qu'une boisson bien chaude, surtout si elle était gracieusement offerte par un homme des plus séduisants, ne serait pas de refus. Elle continua d'ailleurs avec légèreté la conversation commencée :


-Parce que vous vivez ici ? Demanda-t-elle davantage pour dire quelque chose que réellement passionnée par la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Livingstone
Playboy
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 04/07/2008
Localisation : Airport

Feuille de personnage
Situation: Tranquille
Renseigements:
Humeur: Excellente

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Dim 27 Déc - 15:46

Patricia... bien il nota ce nom dans un coin de son esprit. Il ne l'oublierait pas. Malgré ses très nombreuses conquêtes et contrairement à sa soeur, Aaron n'oubliait jamais personne. Il avait cette capacité à retenir nom et visage de tout et chacun. Des gens qu'il croisait comme cela, comme de celles qu'il charmait en un rien de temps. Un mauvais reste de son boulot dans les rangs de la Milice. C'est ce qui avait fait sa force au sein du groupe, car il pouvait se rappeler du moindre détail insignifiant, ce qui avait pu amené pas mal de monde dans les cachots de la frangine. Maintenant qu'il jouait au garde du corps pour elle, il était évident que ce don était toujours et encore plus utile. Car lors des ""bains de foule"", il pouvait très rapidement repérer ceux qui pouvaient être un danger pour l'Impératrice.

Tout ça pour dire que Pat', comme elle aimait qu'on l'appel, ne serait plus jamais une inconnue pour le frère Livingstone. Il lui fit un sourire charmé.


- Enchanté Pat'.
Avant d'hausser légèrement les sourcils à sa réponse. Pourquoi n'y croyait-il qu'à moitié? Jamais personne ne se plaignait de l'argent, contrairement au dicton, oui, il apportait le bonheur, car on pouvait tout s'acheter avec. Et en avoir, un bon paquet, voulait aussi dire qu'on avait une situation, une bonne situation en général, et dans l'Empire, ce n'était assurément pas une mauvaise chose. Mieux valait être du bon côté de la barrière avec Joane. C'était moins risquer sa tête, enfin, tant qu'on ne devenait pas trop, trop proche d'elle, il fallait savoir être au bon endroit. Pour lui, c'était encore différent, il savait être l'une des seules personnes qui ne risquaient absolument rien à la côtoyer intiment tous les jours, l'avantage des liens fraternels. Ah oui? Vraiment? Pourtant... j'en connais beaucoup qui seraient ravi de pouvoir venir vivre ici.

Le fait qu'il embrouille un peu la jeune femme et commence son mouvement pour se rendre au dit café, ne fit que la faire suivre. Héhé, parfait, il savait décidément comment les faire venir à lui. Il prendrait son temps, curieux d'abord, d'en savoir un peu plus sur elle. Car vu que le tilt ne se faisait pas, alors qu'il lui avait dit son prénom, il voulait savoir d'où elle pouvait bien venir. Bon certes, l'aîné de la fratrie Livingstone n'était pas poursuivi par les médias nuit et jour, mais quand même. Sa photo apparaissait souvent en compagnie de celle de sa soeur. Qu'importe, ça l'intriguait et c'était bien cela qui était important, non?

Aaron posa son regard sur celle qui l'accompagnait, toujours son petit sourire craquant au coin des lèvres, alors qu'elle lui demandait s'il vivait ici. Mieux ne valait pas tout de suite l'inquiété et il entra dans le jeu, mentant sans aucune retenue.


- Oui, j'ai un appartement dans le coin. Un loft, énorme. Avec une vue, magnifique! Mais si c'est être trop matérialiste à vos yeux, je ne vous proposerais pas de venir y jeter un oeil.
Fit-il amusé, cherchant bien évidement, la petite bête. Mentir sans retenue.... ou presque. Car il avait bel et bien un petit appartement - tout est relatif - dans le coin, quand il avait envie de se retirer quelques heures de la vie du palais, pour pouvoir emmener ses conquêtes ailleurs que sous le nez de sa cadette.

L'homme poussa la porte du café et galamment, laissa entrer la plus jeune la première. Il n'avait pas menti, ce café était impressionnant, c'était un vieux café, qui n'avait pas subit tous les affres de la modernité, une architecture classique, propre à la Vienne d'entant. Une ambiance un peu plus calfeutrée et chaleureuse. Qui pouvait amener à des idées un peu... bref. Aaron n'était pas là pour cela, pas encore en tous les cas.

Avec un simple regard, il fit comprendre au serveur qu'il ferait mieux de se taire et le prit simplement comme un bon client du coin, l'emmenant à sa table favorite. Posant son chapeau sur la table, il s'entrecroisa les doigts sur le bois de celle-ci, tout en fixant de son regard persan son invitée.

- Qu'est-ce qui te ferait plaisir?

Il avait passé au tutoiement, tout naturellement, mais les convenances, ça allait un temps.

- Ca ne te dérange pas que je te tutoie, j'espère. Fit-il, poli. Quel sacré comédien!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Mar 29 Déc - 6:59

Aaron était loin d'être dupe et le fit comprendre à Pat de manière légèrement détournée. Celle-ci ne put que rougir jusqu'aux oreilles avec un petit rire nerveux et la sensation d'avoir été démasquée. Heureusement, l'homme sembla davantage amusé par la situation que lui en tenir réellement rigueur. D'ailleurs son sourire à tombé ne décroissait pas. Il lui répondit sans complexe à sa question qui aurait pu paraître un peu déplacée, après tout ça pouvait avoir un double sens de demander à quelqu'un où il pouvait bien vivre... Évidement, Pat', trop sage et ingénue pour ce genre de chose, n'y avait pas pensé un seule instant.

Voilà donc qu'elle se retrouvait embarquée avec un type, bien sympathique soit, mais encore totalement inconnu, dans un café du coin. En effet, il possédait un charme bien agréable (le café, pas Aaron... quoi que !) bien trop rare dans cette capitale complètement remodelée depuis l'arrivée de Livingstone (sœur, évidement). Pat' adorait tout particulièrement ce genre d'endroit, intime et confortable, loin de ce qu'on pouvait trouver davantage dans le centre, trop avant-gardiste à son goût. Par galanterie, il laissa passé l'adolescente la première. On leur attribua bien rapidement une table, mais la demoiselle, trop absorbée par l'agencement des lieux, ne le remarque même pas.

Elle jetait des coups d'œil intéressés à droite et à gauche, un sourire ravi toujours fiché sur les lèvres. Aaron s'installa rapidement tandis que l'étudiante prit tout son temps pour poser ses fesses sur sa chaise. Elle fut finalement tiré de ses rêveries par son vis-à-vis qui lui demandait ce qui pouvait bien lui faire envie (*no comment*). Il se reprit bien vite pour lui demander si le tutoiement ne la dérangeait pas, ce qui décrocha de nouveau un petit rire clair à la jeune femme. Non, bien sur que non ça ne la dérangeait pas, bien au contraire. Ses manières à la fois distinguées et naturelles ne faisait que renforcer le charme qui captivait déjà pleinement Pat'.


-Hum... elle prit cinq minutes le temps de réfléchir avant de faire le choix draconien. Un thé au gingembre.

Finit-elle par demander. Elle ne comptait pas faire d'excès et il se mettait le doigt dans l'œil s'il pensait pouvoir la faire boire. Elle resterait sobre ! (Bon certes le gingembre... no comment)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Livingstone
Playboy
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 04/07/2008
Localisation : Airport

Feuille de personnage
Situation: Tranquille
Renseigements:
Humeur: Excellente

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Jeu 31 Déc - 19:51

La jeune femme ne répondit rien à sa remarque sur l'appartement, l'avait-il choquée? Ou ne voyait-elle pas le besoin de lui dire quoi que ce soit à ce propos? Dommage, il aurait bien démarré une petite conversation à ce niveau. Tant pis, peut-être que ça reviendrait, en fait, il n'en doutait pas. Aaron savait parfaitement diriger les discussions comme il le souhaitait. L'homme avait le don, il avait parié que ce petit café allait plaire à son invitée et il avait eu raison. A voir sa tête, elle semblait être ravie d'être là, un petit pas de fait dans l'approche, parfait. Il suffisait simplement de continuer ainsi et il obtiendrait ce qu'il souhaitait, s'il le voulait toujours, rapidement.

A son rire, il ne douta pas qu'elle ne voyait absolument aucun inconvénient à ce qu'il la tutoie, parfait, parfait. Il garda toujours son petit sourire, tout en ajoutant avec légèreté.


- Bien entendu, c'est totalement réciproque.

Le fait d'utiliser le "tu", permettait une intimité plus rapide, le contact se faisait plus facilement. Un maître en la matière, on l'avait dit. Livingstone savait déjà ce qu'il voulait prendre, il laissait Pat' choisir tranquillement sa boisson, pas besoin de lui mettre la pression pour si peu. Une lueur étrange passa dans son regard quand elle fit son choix, avec son esprit tordu, il pouvait y voir une sorte d'invitation, mais il se doutait bien que son invitée devait être encore un peu trop "pure" pour y voir le sous-entendu d'une telle boisson.

- Excellent choix, il est très bon ici.

Levant les yeux sur le serveur qui était apparu comme par magie à leur table.

- Un thé au gingembre pour mademoiselle et un martini blanc pour moi, merci.

Le mec prit la commande et fila sans attendre plus, l'avantage de cet établissement c'est qu'on était vite et bien servi, que la discrétion était toujours de mise et en plus de cela, on laissait les consommateurs en paix totale, aucune obligation de consommer pour rester, quand une boisson venait d'être achetée. Surtout quand on était le frère de l'Impératrice, ça avait décidément que des avantages.

Reportant alors toute son attention sur Pat', il planta son regard dans le sien, posa ses deux bras sur la table et s'entrecroisa les doigts.


- Et dis-moi, d'où viens-tu? J'ai l'impression que tu n'es pas de la capitale, j'me trompe?

Toujours sur un ton des plus sympathiques et charmeurs, dieu qu'il aimait jouer ainsi!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Ven 15 Jan - 14:44

Alors qu'ils venaient rapidement de se mettre d'accord sur l'emploi du tutoiement, très important ! Pat se rendit rapidement compte que sans y réfléchir au préalable elle n'aurait pas un instant hésité à utiliser la deuxième personne du singulier pour s'adresser à son interlocuteur. Son naturel social lui permettait ce genre de facilité, surtout face à un homme, certes beaucoup plus âgé, mais très avenant. Elle se serait presque étonnée qu'on lui porte une telle attention, elle une petite étudiante débarquée de nul part (bon de Londres certes), un peu paumée et habillée genre sapin de Noël ambulant, si elle n'avait pas été un brin aussi naïve...

Et non, il n'y avait eu aucune arrière pensée dans l'esprit de l'adolescente lorsqu'elle avait, avec toute l'innocence du monde, commandé sa boisson. Aaron lui confirma d'ailleurs qu'elle faisait un très bon choix, se qui décrocha à la jeune femme un petit sourire satisfait. Le serveur était alors presque réapparu immédiatement pour prendre leur commande.
Pat n'avait tout simplement pas pour habitude d'être ainsi traitée, avec autant d'égard ! On ne les faisait pas attendre, sans pour autant trop les déranger, un subtile mélange de présence et de totale discrétion de la part des serveurs était caractéristique des types d'endroits réservés aux classes aisées.
Patricia avait davantage l'expérience des bars parfois (souvent ?) un peu glauque, où il fallait héler une bonne quinzaine de fois le serveur pour qu'il daigne vous servir, si tant est que vous ayez réussir à passer la barrière des piliers de bar affalés sur le comptoir...

Quoi qu'il en soit, c'était très agréable et la demoiselle savait profiter de ces petits instants. Elle regarda ensuite son vis-à-vis prendre ses aises avant que celui-ci ne vienne planter son regard dans le sien. Elle allait presque détourner les yeux, gênée qu'il se focalise ainsi sur elle et de cette façon, mais elle se contenta de rougir légèrement et d'étouffer un petit rire mal à l'aise.
Il lui demanda alors d'où elle venait, puisqu'il semblait flagrant qu'elle débarquait tout juste dans la capitale. Pat rougit encore un peu plus, à la fois honteuse et amusée d'être aussi repérable parmi tous ces gens de par les maladresses qui la trahissaient.
Elle s'empressa alors de répondre avec légèreté, après tout, le ton sympathiques de son interlocuteur ne pouvait être qu'une invitation à parler et Pat savait être très bavarde ! Pas forcément dans son flue de parole, mais plus pour les informations qu'elle laisser échapper :


-Non, tu as raison ! Elle laissa s'échapper un petit rire cristallin, elle se sentait vraiment stupide d'avoir été démasquée aussi rapidement. Je viens tout juste d'arriver, je suis de Londres (hrp : on avait renommé toutes les villes ?), mais je suis arriver à Hegemony il n'y a que quelques semaines... pour mes études, précisa-t-elle rapidement.

Un petit sourire poli barrait toujours son visage, lui donnant un air encore plus enfantin.


-Et euh... toi tu fais quoi sinon ? Demanda-t-elle pour renvoyer l'ascenseur, comme le voulait les règles basiques de la conversation.

[HPR : j'adore ta nouvelle bann', elle me fait tellement penser aux passages que j'ai choisi pour la prochaine vid' ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Livingstone
Playboy
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 04/07/2008
Localisation : Airport

Feuille de personnage
Situation: Tranquille
Renseigements:
Humeur: Excellente

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Sam 16 Jan - 22:44

[HRP: Merci. ^^]

Aaron avait bien vu que le coin plaisait à la jeune femme, parfait, ça faisait souvent cet effet sur celles qui l'accompagnaient ici. Faut dire que le cadre était propice à l'enchantement, plus le fait que le personnel semblait être toujours aux petits soins pour les clients, en tous les cas, celui-ci en particulier. Mais pour l'instant, Pat' n'avait pas encore besoin de savoir à qui elle faisait face. Etonnamment, dans ce genre de situation, Livingstone appréciait presque l'anonymat, ou en tous les cas, de ne pas être reconnu tout de suite, ça permettait de s'amuser un peu plus longtemps avec la "proie". Elle ne semblait pourtant pas plus impressionnée que cela, faut dire qu'il avait le tact pour mettre bien rapidement les gens à l'aise, pas besoin qu'elle ne se sente pas bien en sa présence.

Un petit sourire amusé barra son visage, en remarquant que son vis-à-vis rougissait comme une tomate. A croire qu'elle n'avait pas l'habitude d'être ainsi le centre de l'attention. C'est que ça lui allait bien en plus de cela. Pourtant, il laissa passer, sans rien dire, ce n'était pas encore le temps pour ce genre de chose, mais ça viendrait, il en était persuadé. Il l'écouta alors attentivement et haussa un sourcil.


- Londres? Tiens... j'y suis né. Amusant! Comment se porte cette bonne vieille citée?

Bien qu'il fût totalement attaché à la capitale de l'Empire, ça ne l'empêchait pas d'avoir une certaine fierté d'être né anglais à la base, avant que sa soeur ne chamboule toute l'organisation européenne. Il avait donc à faire à une étudiante... intéressant, elle était donc ici pour apprendre toutes sortes de choses et il était clair qu'il serait prêt à l'aider pour certaine. Tant qu'elle avait l'âge légal, mais ça semblait être le cas.

- Et tu suis quelles genres d'études? Artistiques?


Il y était allé au pif, juste pour tenter. Mais quelque chose lui disait qu'il n'était sûrement pas loin du vrai, elle avait l'air d'en être une, peut-être sa façon de s'habiller qui lui avait mis la puce à l'oreille. C'était des choses qui trompaient pourtant rarement. La question lui fit bien entendue renvoyée et il avait de quoi lui répondre sans réfléchir plus que tant.

- Garde du corps, pour ceux qui ont les moyens de se payer mes services. Lâcha-t-il avec une petite fierté, ce qui pouvait expliquer pourquoi il avait un loft dans le quartier.

Ce qui était bien loin d'être faux, puisque c'était l'une de ses fonctions auprès de sa frangine, quand celle-ci était de sortie dans les rues de la ville ou en déplacement dans l'Empire ou à l'étranger. Bien sur, il n’était pas que cela, conseiller, homme de la milice, il avait un CV pour le moins impressionnant, mais encore une fois, Pat’ ne devait pas de suite le savoir. Elle pourrait prendre peur et ce n’était pas dans l’intérêt d’Aaron qu’elle le fuit trop rapidement, non, il voulait en savoir plus sur elle, avant de décider ce que serait la suite des événements entre eux, mais il était rare qu’une âme candide le laisse totalement indifférent. Un profiteur, un sale pervers? Oui c'était un peu la marque de fabrique des Livingstone...

Le serveur vint poser leurs commandes sur la table, avant de s'éclipser à nouveau aussi rapidement que précédemment. Les doigts fins du frère de l'Impératrice vinrent attraper le verre de Martini.


- Santé. Sourire charmeur aux lèvres, avant de goûter à la boisson. Toujours aussi bonne, il observa alors celle qui lui faisait face, voir comment elle trouvait son thé au gingembre. Alors ? Verdict ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Mar 19 Jan - 16:41

Pat fut ravie d'apprendre que son interlocuteur était également née dans la même ville qu'elle. Le monde était petit quand même, bien qu'Hegemony soit pour le moins cosmopolite ! L'adolescente en vint presque à ce dire que c'était justement parce qu'ils possédait l'ancienne nationalité britannique, même si en réalité Pat était trop jeune pour avoir connu l'Angleterre à proprement parlé, que le hasard les avait fait se rencontrer. En tout cas, elle s'estimait heureusement de tomber sur un parfait gentleman et faisait un pied de nez à Evan qui n'avait cessé de lui répéter qu'elle devait se méfier de tout et de tout le monde.

Il lui avait alors demandé comment se portait la ville qu'elle avait quitté quelques semaines plus tôt. La jeune femme répondit avec un grand sujet, ravie de pouvoir parler d'un sujet qu'elle connaissant bien.


-Plutôt bien pour se que j'en sais !

Elle allait rajouter que le caprice de l'Impératrice ne se faisait pas vraiment ressentir là-bas et que c'était beaucoup plus vivable qu'Hegemony, mais se retint au moment même où les mots allaient passer ses lèvres. Certes cet homme avait une allure pour le moins avenante et qui avait le don de mettre en confiance mais elle devait tout de même respecter quelques principes fondamentaux à ne surtout pas oublié. Elle ne devait pas donner sa confiance au premier venu et se mordait les doigts d'avoir laisser presque trahir une pensée aussi dangereuse. Surtout qu'elle ne connaissait absolument pas les points de vue de son vis-à-vis sur la question.

Heureusement elle n'avait rien laissé filtré et la conversation continua gentiment. Il lui demanda presque aussitôt qu'elle genre d'étude elle avait suivit. Il voyait d'ailleurs plutôt juste, ce qui lui tinta de nouveau les joues.

-Oui, des études de stylisme. Dans la meilleurs école de tout l'Empire !
Se ventait-elle mais toujours avec son petit air ingénu.

A vrai dire, son école et celle de Paris, qui restait indéniablement la ville phare de la mode, était en concours permanent pour savoir qui était les meilleurs, mais du point de vue, il était certain qu'on ne pouvait pas faire mieux qu'à Hegemony. Ici, au moins, on avait une chance, mince certes, d'habiller directement l'Impératrice ! C'était probablement un des rêves de l'adolescente d'ailleurs, voir l'une de ses créations sur le corps de la souveraine.Elle fit d'ailleurs part de se point de vu à Aaron.
Après qu'il l'ai gentiment écouté de parler, il semblait même intéresse de ce qu'elle racontait ! Et qu'elle eut fini de parler, il répondit à la question de Pat en lui apprenant qu'il était garde du corps.

Elle ne put alors s'empêcher de le regarder de bas en haut. Elle ne doutait pas un instant qu'il fut un excellent garde du corps, mais il n'avait pas la carrure qu'elle aurait imaginé pour un tel emploi. Pat ne put s'empêcher un petit rire avant de plaisanter :


-Mais vous n'avez personne à garder ? Puisque vous êtes dans ce café avec moi !

A peu près au même moment on leur apportait leur boisson et après quelque seconde à laisser refroidir le breuvage brulant, la miss porta la tasse à ses lèvres après avoir répondu à l'invitation à boire de Aaron. Celui-ci s'enquit d'ailleurs assez rapidement de savoir si ce qu'elle avait commandait la satisfaisait et elle répondit avec un petit sourire.

-J'avoue, il est délicieux !

Un sourire plus grand vint illuminer son visage, elle se laissait complètement subjuguer par cet homme pour le moins très charismatique. Il savait parfaitement si prendre et Pat semblait ne même pas s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Livingstone
Playboy
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 04/07/2008
Localisation : Airport

Feuille de personnage
Situation: Tranquille
Renseigements:
Humeur: Excellente

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Mer 20 Jan - 22:09

Aaron avait touché un point sensible en faisant remarquer qu'il était, lui aussi, né à Londres. Ca les rapprochait indéniablement, qu'ils le veuillent ou non. Car bien qu'ils avaient tout deux la nationalité de l'Empire, cela n'empêchait pas une certaine touche de nationalisme et le frère de l'Impératrice était toujours heureux de croiser des compatriotes, aussi mignonne était un plus. Un fin sourire charmeur resta donc collé à ses lèvres tout au long de la discussion. Pas besoin d'en faire des masses pour réussir à subjuguer son vis-à-vis. Un sourcil s'arqua tout de même à la réponse de la jeune femme.

- Tant mieux, tant mieux. Il faudra que j'y retourne un de ces quatre. Tu vivais dans quel coin?

Autant continuer la conversation sur sa lancée, au moins, les points communs permettaient de finir de mettre bien à l'aise l'autre. Tiens, tiens... styliste, c'est qu'elle pourrait plaire à sa soeur la petite! Si elle était talentueuse et que ses créations pouvaient plaire à Joane, bien entendu, ce qui était loin d'être gagné, on était bien d'accord.

Une main vint se poser sous son menton, pour soutenir sa tête, son sourire toujours en coin.


- Oh, je vois, belle ambition ma chère, peut-être que je pourrais même t'aider à concrétiser une partie de ton rêve, lâcha-t-il alors mystérieusement, avant de prendre une nouvelle gorgée de sa boisson. Elle venait de lui dire qu'elle rêvait de voir un jour l'un de ses habits sur l'Impératrice, c'était quelque chose qu'il était tout à fait capable de réaliser. Après tout.. il était Aaron Livingstone, elle n'était pas si mal tombé que cela. De plus, il était beaucoup moins dangereux que sa cadette et quand on se trouvait sous son aile, les foudres de la monarque était moindre, car on ne touchait pas aux protégés du frérot.

Un rire s'échappa à la remarque de Pat', perspicace, enfin c'était plutôt logique si on y réfléchissait. Ce qui l'amusait assurément le plus, c'est qu'elle était à nouveau passée au "vous", mais il n'en ferait aucune remarque, peut-être s'en rendrait-elle compte par elle-même.


- Pas faux, mais peut-être que je suis en simple pause et que j'attends que mon client ne sorte de son entretien.

L'homme avait bien vu qu'il l'avait surprise avec sa réponse. Vrai qu'il ne devait pas avoir la gueule de l’emploi, mais c'était la tout le subterfuge, après tout, c'est ce qui permettait d'endormir l'ennemi et de le frapper en traître sans problème. Voilà tout son art, qu'il maîtrisait à la perfection. Il fallait faire attention avec lui, c'était un sournois, un vrai.

- AH! Tu vois, je te l'avais dit! Tout sourire, à la Simba, alors qu'elle était on ne peut plus d'accord avec ses dires sur le thé. Il le connaissait, pas qu'il en raffolait non plus, mais il ne disait pas non, parfois, à une tasse. Sauf que pour l'instant, il éviterait.

- Et tu es arrivée depuis combien de temps? Car si tu ne connais pas encore bien la ville, je me fais un plaisir de devenir ton guide pour la journée!

Bon voilà, il s'était grillé, il serait évident aux yeux de l'étudiante que son interlocuteur n'avait décidément pas de boulot à faire pour aujourd'hui. Mais qu'importe, le but était bien de s'amuser!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Jeu 21 Jan - 1:51


En effet, le fait que son interlocuteur soit natif de la même ville que la demoiselle lui donnait une raison de plus de se sentir à l'aise. Celui-ci lui affirma alors son désir de retourner dans cette bonne vieille ville avant de lui demander de qu'elle coin elle venait. L'étudiante sourit de nouveau avant de répondre poliment :


-Mes parents habitent à Kensingston, elle était presque fière de cette déclaration.


En effet, la situation des Richardson leur permettait de mener un bon train de vie dans un des quartiers les plus chics que l'ancienne capitale Anglaise. D'ailleurs il était vrai que le changement avait été un peu radical lorsqu'elle était arrivée à Hegemony. Elle devait a présent vivre dans un quartier défavorisé de la ville avec un colocataire au caractère de moins facile. Elle avait cependant doucement réussit à s'en accommoder. Surement l'avantage d'être jeune !

Aaron sembla alors la féliciter de ses ambitions avant de lui assurer qu'il pourrait peut-être faire quelque chose pour elle. L'étudiante fronça les sourcils, intriguée par le ton presque mystérieux de son interlocuteur. Un petit sourire à la fois amusé mais aussi piqué par la curiosité. Pourtant elle n'en sut pas plus et son vis-à-vis passait déjà à un autre sujet. Elle nota cette information dans un coin de sa tête, peut-être faisait-il exprès de chercher à éveiller sa curiosité et son attention, elle était certaine que le sujet retomberait sur le tapis à un moment ou à un autre.

L'homme essaya ensuite de réfuter sa théorie comme quoi il n'avait pour l'instant pas le moindre « client » ce qui décrocha un petit rire à Pat', certes il se pouvait qu'il ait raison mais le gentleman se décrédita totalement aux yeux de la miss lorsqu'il lui proposa de lui faire visiter la ville puisqu'elle semblait être toute fraichement débarquée. D'ailleurs elle le lui confirma bien rapidement :


-Une bonne semaine environ, j'avoue que c'est un peu court pour connaître une ville telle que celle-là.


Une petite voix dans sa tête lui souffla de ne pas faire cette bêtise, mais elle ne résista pas à l'envie de visiter, qui plus est accompagner d'un homme aussi charmant. Peut-être était-elle un peu naïve sur les bords (si seulement elle avait su à quel point !) et peut-être aurait-elle dû respecter ce que ces parents lui avaient toujours inculquer : ne pas suivre un étranger. Mais après tout, Aaron ne lui était plus tout a fait étranger et elle avait l'intime sensation qu'elle n'avait rien à risquer.
Après tout, s'il lui avait voulu du mal, il n'aurait pas prit la peine de faire une telle mise en scène avec le bar non ?

Bref, elle accepta, sans vraiment plus réfléchir que cela, l'aimable proposition et voilà que ni une ni deux, après avoir finit leur consommation, les deux Londoniens d'origine quittait le café, Pat' avec un immense sourire sur les lèvres. C'était tellement agréable de se sentir centre d'attention, elle y aurait presque prit goût. Elle était impatiente de découvrir la capitale avec pour guide cet homme qui la faisait de plus en plus craquer. Ses petits sourires et ses manières étaient tous simplement irrésistibles, c'était presque pas croyable qu'il s'occupe d'une adolescente comme elle.

Le reste de l'après-midi se déroula parfaitement. La jeune femme put voir des choses qui la laissèrent sans voix, Hegemony pouvait vraiment être une ville magnifique, il fallait l'avouer. Après plusieurs heures à déambuler dans les rues, Patricia commençait gentiment à fatiguer et mine de rien, le froid de février n'aidait pas non plus à tenir longtemps la distance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Livingstone
Playboy
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 04/07/2008
Localisation : Airport

Feuille de personnage
Situation: Tranquille
Renseigements:
Humeur: Excellente

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Jeu 28 Jan - 11:31

Le contact entre les deux semblait passait parfaitement. Faut dire qu'Aaron savait s'y prendre avec ces dames, qu'importe l'âge qu'elle pouvait bien avoir. Kensington, et beh, ce n'était pas n'importe quel quartier! L'un des plus riches de la ville même! Bon ce n'était pas comme si le frère de l'Impératrice manquait de cash et pourrait s'intéresser à la jeunette pour l'argent de papa et maman, mais il comprenait peut-être mieux certaines choses. Son sourire ne quittait jamais ses lèvres, il porta à nouveau le verre à sa bouche, pour une nouvelle gorgée.

- Je comprends mieux pourquoi l'architecture du quartier t'intéresse. Lâcha-t-il amusé. Après tout, quoi de mieux pour comparer les différents endroits? Ou encore se prendre à rêver de pouvoir y vivre. Certes, elle lui avait dit qu'elle n'était pas matérialiste, pourtant... pourtant.... il était certains qu'elle ne dirait pas non, si on lui proposait d'emménager dans l'un de ses immeubles. Il lui proposerait, un jour, de le rejoindre dans son petit pied à terre, il pourrait la faire rapidement changer d'avis. Enfin, lui faire avouer qu'elle serait très bien dans le coin.

L'homme savait qu'il avait touché un point sensible en lui faisant miroiter l'approche de l'Impératrice. Enfin en tous les cas, il avait intrigué et juste pour cela, il pouvait presque être persuadé qu'il la tenait. Car la conversation finirait par revenir sur ce sujet et là, il lui ferait clairement comprendre qu'il avait de quoi pour lui faire rencontre en chaire et en os, Joane. Bon, pas dit que Pat' apprécie l'entretien, mais en général, sa cadette savait se montrer des plus courtoises quand elle y trouvait son intérêt. Et pouvoir mettre la main sur une jeune styliste pourrait lui plaire. A n'en pas douter. Et si elle était sous la protection de l'aîné des Livingstone, elle risquerait assurément moins sa tête qu'en faisant cavalier seul.

Une semaine, ce n'était pas énorme, elle avait raison, ça ne suffisait pas à tout visiter et elle accepta sans autre sa proposition de guide. Sans se préoccuper plus longtemps du fait qu'il s'était vendu tout seul en concernant son manque à gagner du moment. Façon de parler bien entendu, mais rappelons qu'il n'avait pas vendu la mèche sur son statut réel. Les boissons se vidèrent donc en quatrième vitesse et Livingstone avait amené sa nouvelle "amie" en ballade. Lui faisant visiter des coins de la ville que peu de personne auraient eu l'idée d'emmener voir. L'avantage d'être à la tête de l'Empire, d'être le bras droit en tous les cas, permettait de connaître la cité comme sa poche. De quoi émerveiller un peu plus celle qui l'accompagnait.

Aaron savait être, parfois, un orateur hors pair et ne manqua pas de pimenter la visite de petits commentaires, d'explications ou anecdotes collant aux places visitées. De quoi amuser Patricia et la charmer un peu plus. Gentiment, mais sûrement, le filet se refermait sur elle. Ce n'était qu'une question de temps. Il avait même finit par lui déposer son manteau sur les épaules, pour qu'elle ait plus chaud. Un vrai gentleman.

Mais toute bonne chose à une fin et l'heure de se dire au revoir approchait gentiment, il avait quand même des obligations et sa frangine le tuerait s'il ne s'y présentait pas. De plus, il sentait que la jeune femme fatiguait d'une aussi longue balade. C'est vrai qu'ils avaient énormément marché. Il l'avait raccompagnée à son école, elle semblait avoir un cours du soir. S'arrêtant pas loin de la bâtisse, lui préférant ne pas trop se faire voir, il lui fit un petit sourire.


- Et voilà, mademoiselle. J'espère que la visite t'a plu... et j'espère pouvoir te revoir bientôt. Il était assez proche d'elle, bien assez pour qu'elle puisse sentir son parfum, il ne suffisait que d'un pas et il pourrait très certainement lui voler un baiser, mais chaque chose en son temps. Le but n'était pas de brûler les étapes, mais bien de la conquérir complètement.

Sa main était venue tout délicatement remettre une mèche de cheveux rebelle en place, sans presque la toucher, l’effleurant juste. Vil séducteur !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Ven 12 Fév - 17:11

Pat ne put nier qu'Aaron savait faire un excellent guide, il connaissait le centre de la ville et les coins les plus intéressants comme sa poche et les commentaires qu'il pouvait donner émerveillèrent un peu plus, si cela était possible, l'étudiante. Du reste, il était toujours on ne pouvait plus galant et voyant que la demoiselle mourrait de froid, il ne fallait pas oublié qu'on était en plein milieu de l'hiver et que le temps était on ne pouvait moins sympathique, glacial et venteux, presque annonçant de la neige, il lui avait aimablement posé son manteau sur ses épaules pour qu'elle ait plus chaud. Elle lui décrocha un petit sourire en guise de remerciement, mais également très significatif de sa pensée. A bien réfléchir, personne n'avait été aussi gentil avec elle et elle succombait encore et toujours un peu plus aux charmes d'Aaron, c'était indéniable.

Mais voilà que la petite balade prenait fin, alors que les deux protagonistes devaient aller vaquer à leurs occupations. Pat, pour sa part, avait un cours, qui d'ailleurs allait finir relativement tard, et Aaron ne précisa pas le devoir qui l'appelait. Bien que curieuse, la jeune fille n'osa pas demander plus de détails et elle se laissa raccompagner volontiers jusqu'à son école. Ils s'arrêtèrent non loin de l'imposante bâtisse dans laquelle étaient implantés les locaux où étudiait Patricia et l'homme lui sourit avant de lui dire au revoir, s'assurant qu'elle avait apprécié leur petite escapade, mais aussi qu'il pourrait se revoir.
Il était relativement proche d'elle, se qui étrangement provoquait déjà en elle une sensation toute particulière, mais ces mots accélérèrent inconsciemment les battements de son cœur. Voulait-il vraiment la revoir, ou était-ce simplement une formule de politesse ?

Il éleva doucement une main vers sa joue pour venir replacer une mèche de cheveux, elle vira littéralement au rouge, la chaleur montant instantanément dans ses joues et ses oreilles. Se contact, qui relevait plus de l'effleurement que d'autre chose la fit chavirer. Et elle ne sut absolument pas comment réagir. Elle n'avait pas bougé d'un centimètre et s'était totalement laissé faire, avec un certain plaisir d'ailleurs. Oui, décidément elle aussi avait bien envie de pouvoir revoir Aaron. Qui sait, elle aurait d'ailleurs peut-être voulu qu'il aille un peu plus loin que simplement remettre ses cheveux en place...
Elle dût s'éclaircir faiblement la gorge pour répondre quelque chose, d'une voix anormalement aigüe et faible :

-Oui...uhm j'ai passé un moment très agréable et...merci, je...euh, serait également ravie de v...te revoir...
elle avait presque failli le vouvoyer une nouvelle fois alors qu'il l'avait prié de le tutoyer. Plusieurs fois au cours de l'après-midi elle n'avait d'ailleurs pu s'empêcher et s'était trompée de pronom, se qui avait décroché quelques rires.
Maintenant, la question était comment, comment elle-t-elle pouvoir le revoir alors que leur rencontre avait été totalement hasardeuse et inopinée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Livingstone
Playboy
avatar

Messages : 66
Date d'inscription : 04/07/2008
Localisation : Airport

Feuille de personnage
Situation: Tranquille
Renseigements:
Humeur: Excellente

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Dim 14 Fév - 14:34

Il le savait, qu'il avait réussi son coup. Ca se voyait sur la tête de la jeune femme, elle avait succombée à son charme. Parfait, maintenant, il n'y avait plus qu'a entretenir le jeu et elle finirait par lui manger complètement dans la main. Ca avait été presque trop facile, mais c'était parfois agréable de pouvoir réussir le jeu de séduction en un claquement de doigt. En quoi pensiez-vous que cet homme pouvait être un gentleman? C'était reconnu depuis longtemps qu'il était un charmeur et un profiteur, toute occasion était bonne à prendre, après, il suffisait de voir jusqu'où cela pouvait mener!

Un petit sourire en coin, il n'alla pas plus loin que de lui remettre sa mèche de cheveux en place, voyant parfaitement l'effet que cela procurait à Pat', ne faisait qu'asseoir son assurance de l'avoir sous son charme. Il laisserait encore planer l'envie, tout venait à point à qui sait attendre et il attendrait, patiemment, comme un prédateur pas pressé de tenir sa proie entre ses griffes.


- Parfait! Alors lance-moi un coup de fil quand tu auras un peu de temps à me consacrer dans ton emploi du temps overbooké d'étudiante artiste. Toujours avec un sourire à tomber par terre, il venait de sortir, avec une classe incroyable, une carte de visite - conçue expressément pour ce genre de rencontre où était inscrit tout ce qu'avait à savoir la personne, prénom et numéro de téléphone. Rien de plus. - qu'il lui tendit rapidement. Mademoiselle.

Aaron avait envie de jouer, il lui suffisait d'augmenter encore un peu le niveau, juste pour bien enfoncer le clou. Sans peur, il s'approcha alors de la jeune femme et alla lui déposer un baiser sur le front, tout en ayant posé une main sur sa joue, sa bouche vint alors ensuite glisser quelques mots au creux de son oreille.

- Encore plus mignonne quand tu rougis.

Puis il se recula d'un pas, petit clin d'oeil à sa future conquête, lui laissa sa veste et se détourna enfin pour la laisser partir à son cour. Echec et mat mon petit Livingstone, pensa-t-il avec un sourire un peu plus carnassier. Il était temps, pourtant, de filer en direction du palais, il ne devait pas laisser sa soeur trop longtemps toute seule, avec tout ce qui se passait en ce moment, mieux valait avoir un oeil sur elle.

Arrow

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat Richardson
Miss Smile / Boulet-LampADaire
avatar

Messages : 2358
Date d'inscription : 11/08/2009

Feuille de personnage
Situation: Au bras d'un homme d'affaire russe
Renseigements:
Humeur: On ne peut plus joyeuse

MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   Dim 28 Fév - 18:23

Pat n'en revint pas lorsqu'il lui tendit sa carte de visite, il voulait alors vraiment la revoir ! Son coeur se mit alors à battre anormalement vite. Elle jeta un coup d'oeil discret au bout de papier cartonné, simple, ne contenant que l'essentiel : le numéro de téléphone de cet homme si charmant. L'étudiante avait du mal à croire qu'Aaron puisse s'intéresser à elle, pour quelque raison que ce soit. Il lui sourit avant le lui déposer un baiser sur le front.
Elle ferma un instant les yeux et retint son souffle alors que la bouche de l'homme se rapprochait dangereusement de son oreille pour lui murmurer un compliment pour le moins explicite. Pat sourit faiblement, à la fois troublée et subjuguée. Il ne lui laissa le temps de répondre quoi que ce soit, qu'il s'éloignait déjà dans un dernier petit clin d'oeil.

La jeune femme le regarda distraitement s'éloigner avant de reposer ses yeux sur la carte de visite qu'elle tenait toujours fermement dans sa main. Après l'avoir regardé béatement pendant plusieurs seconde, constatant d'ailleurs que ce n'était pas ce bout de papier qui révèlerait le nom de ce gentleman, elle la rangea rapidement dans son sac, entre les pages de son agenda pour être sûr de la retrouver facilement, et se dirigea d'un pas rapide vers son école. Un peu de plus et elle allait se mettre en retard...
Mais tout ça importait peu après la rencontre qu'elle venait de faire ! Elle avait l'impression de se trouver sur un petit nuage et rien ni personne ne pourrait l'en faire descendre avant un bon moment.

Le cours se passa anormalement rapidement même s'il fallait avouer qu'elle n'avait pas suivit grand chose, la tête encore pleine de souvenirs des bons moments de l'après-midi. Trois heures plus tard, alors que le cours venait tout juste de prendre fin, quelques élèves continuèrent de bavarder tranquillement jusqu'à la sortie du bâtiment, Pat parmis eux. Celui-ci n'avait pas prêté attention à l'heure, tout comme ses camarades, peu soucieux de savoir s'il serait rentré avant la mise en place du couvre feu. En effet, la majorité de ses aims habitaient dans le centre et pouvaient se permettre de s'attarder un peu, sachant qu'ils n'auraient pas loin pour rentrer ou qu'une voiture viendrait les chercher. Mais Patricia, elle, devait compter une bonne demi heure pour rejoindre le quartier où habitait Evan et plus aucun transport en commun ne desservait la zone après 20h30...

Ne voulant cependant pas jouer les rabat joie en inventant un prétexte quelconque pour justifier qu'elle devait partir plutôt (jamais elle n'aurait avoué où elle habitait vraiment, alors que tous le monde faisait partie de la "haute", elle aurait été la risée si elle clamait haut et fort qu'elle vivait dans les quartiers défavorisés !). Elle resta donc jusqu'à ce que le petit groupe d'élèves se dissolve avant de partir de son côté. Il faisait déjà nuit depuis au moins deux heures et il faisait un temps glaciale, Londres n'était pas réputé pour avoir un climat sympathique en hiver, humide et froid, mais Londres n'était rien comparé à Hegemony !

Bref, l'adolescente remonta le col de son manteau, resserra un peu son écharpe au tour de son cou et se mit en route d'un pas rapide qui, d'une la réchaufferait, et de deux la ferait rentrer plus rapidement. Elle croisait simplement les doigts pour ne pas tomber sur une patrouille, elle n'avait surtout pas envie qu'on prévienne la seule personne qu'on pouvait contacter pour venir la chercher : Evan... il serait assurément furieux !

(note de la joueuse : quoi que si elle se fait prendre elle devrait plus avoir peur des miliciens que de la réaction d'Evan mais bon !)

Arrow Petite frayeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flânerie dans le centre ou comment faire des rencontres peu recommandables [Mi Février 2100]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment faire evoluer Elektek --> Elekable?
» comment faire evoluer insecateur?
» Comment faire un escalier ?
» [TUTO] Comment faire des arbres
» comment faire une haie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STRENGTH AND FAITH :: S&F - Monde :: Hegemony :: Centre Ville :: Centre :: Rues-
Sauter vers: